Publicité

On parle beaucoup en ce moment de la propriété intellectuelle, des brevets, de la guerre qu’Apple mène contre tout le monde.
Aujourd’hui je vais vous parler d’un cas d’école.
Je pense que quasi tous les Français connaissent les couteaux de Laguiole. Mais savez-vous que son origine prend naissance dans l’Aubrac (Sud du Massif Central), plus précisément dans le village de Laguiole (il faut prononcer layole).
En France et un peu partout on peut déposer les noms que l’on veut auprès de l’Institut national de protection industrielle. Il existe 45 classes de produits. Pour un nom et une classe c’est 200 € puis 40€ par classe donc une misère. Hors il y a un petit malin qui en 1993 a déposé pour 38 classes (y compris les fameux couteaux) le nom Laguiole. Résultat les fabriquants plusque centenaire (1827) du village doivent passer par Mr Gilbert Szajner entrepreneur du Val-de-Marne pour leur création !!!

Pour les noms de domaine il y a une jurisprudence qui fait que lorsqu’un nom est usurpé il doit être rétrocédé à son propriétaire légitime. Pour les noms de produits, ou de marque ce n’est pas le cas, premier arrivé, premier servi.
Le village a donc intenté un procès pour reprendre son nom (très drôle comme formule), ce procès a été perdu.
Dès lors en contestation le village de Laguiole a décidé de se débaptiser. On voit bien toute l'absurdité de la chose. Je serais à Sauveterre je déposerais rapidement le nom du village car eux aussi propose un couteau original. Je me demande d’ailleurs si le fameux couteaux suisse à bien été déposé.
Ce qui me gène le plus est que les Laguioles originaux sont des couteaux de qualité. Depuis de nombreuses années grâce (je devrais plutôt dire à cause) de Mr Gilbert Szajner, on est envahi de couteaux de piètre qualité que l’on trouve dans tous les supermarchés du pays qui dégradent l’image du couteau. (Dans ma famille à l'âge de 20 ans on reçois en cadeau le fameux couteau)
Il serait peut être temps de rendre justice et redonner le nom à son propriétaire légitime à savoir le village, où tout du moins la classe produits correspondant aux couteaux (il existe aussi le fromage laguiole qui ressemble un peu au Camtal)

La conclusion est que INPI n’est pas un institut d’enquête mais juste un faire valoir sans plus d’intérêt qu’un simple répertoire. C’est très dommageable pour beaucoup trop de chose.

Articles orignaux : http://www.ladepeche.fr/article/2012/09/19/1443453-laguiole-le-village-va-abandonner-son-nom.html
http://www.slate.fr/story/62415/laguiole-marque-nom-ville


Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


Commentaires

  • Aucun commentaire trouvé

Poster un commentaire en tant qu'invité

0