Publicité
JCDecaux a envahi la Défense par ses pub

L'année dernière en août 2013, la mairie de Courbevoie nous annonce que JCDecaux procédait au remplacement du mobilier urbain, sans incidence sur le budget de la ville. Il faut dire que le modèle économique de cette entreprise est basé sur la vente d'espace publicitaire. En clair, on vous fournit des arrêts de bus gratuits, mais on se garde le droit d'y afficher de la publicité.

 

Il y a quelques mois la mairie de Courbevoie nous annonce avoir négocié JCDecaux  l'ajout d'espaces publicitaires pour les commerces de proximité et autres annonces de la ville. Très récemment, on a vu fleurir un peu partout des panneaux de direction avec les temps de parcours. JCDecaux n'est pas connu pour être une entreprise philanthropique. Un sous est un sous et négociations est un mot plein de sens chez JCDecaux.

 

Début juillet, des dalles de la défense sont soulevées sans raison apparente si ce n'est de faire circuler quelques câbles. Bien entendu, mon numéro un me pose la question. Pourquoi il y a des trous, je peux aller jouer dedans ? Je n'avais pas la réponse jusqu'à hier. D'immenses écrans publicitaires ont fait leur apparition. De véritables écrans LED capables d'inonder de lumières et de publicités tout le quartier de la Défense. D'ailleurs, on ne voit plus qu'eux à la sortie du métro, mais pas seulement. Il faudrait songer à renommer l'allée centrale de la Défense, d'esplanade à la grande arche, l'allée JCDecaux tellement les panneaux publicitaires sont nombreux et désormais très visibles.

 

Vous allez me demander pourquoi j'implique la ville de Courbevoie à la Défense. La gestion de la Défense est censée être autonome. La coïncidence remplacement mobilier urbain, ajout d'espace publicitaire, ajout de panneaux directionnels est trop incroyable pour ne pas se poser la question d'une ingérence de la ville (ou la communauté de commune) auprès de la Défense.

 

Nous voilà donc encore plus envahi de publicités très très intrusives. Je passerais sur l'aspect écologique de la chose. Je n'ai pas encore fait le tour de la Défense. Cependant, je doute que ce genre d'écran ne consomme rien en électricité. Le pire serait que ces panneaux lumineux soient actifs et capables de détecter la présence des personnes, des mobiles etc ... (ok c'est un peu de la science fiction là ).

 

Ce matin, j'ai voulu voir les dégâts au niveau du métro Esplanade. Je me suis dirigé vers le reflet d'un écran sur un panneau. En allant vers le reflet, je pensais trouver un autre écran. En fait, il s'agissait du reflet d'un écran placé à une cinquantaine de mètre que j'avais déjà pris en photo. C'est dire la puissance des écrans.

 

Le plus bel écran est placé sur le circulaire. Je me demande s'il n'est pas susceptible d'éblouir les automobilistes. Seul le nombre d'accidents (ou pas) nous le dira un peu plus tard. Quand je pense qu'une affiche nous demandait d'éviter les trottoirs un laps de temps. Histoire de faire les installations tranquillement peut-être.

 

En tout cas, JCDecaux a tout gagné sur ce coup. Pas besoin de faire appel à la brigade des afficheurs puisque tout est piloté à distance. Nous en revanche, on va devoir s'habituer à ce nouveau genre d'éclairage. Aux nouvelles questions des enfants des pourquoi le monsieur sur l'écran boit du Coca etc ...

[MAJ : 2014/09/01] Samedi, je suis allé faire une course à la Défense. J'ai donc parcouru le chemin entre Esplanade, Le Cnit, les 4 temps. L'alignement de 8 écrans côtés tour Coeur Défense est absolument abominable pour les yeux. Il est impossible de rater une information de Defacto. Bref pour moi, c'est surtout un nouveau type d'éclairage urbain.

Renseignement prit, il s'agirait que de communications pour la Défense et non de publicités http://www.ladefense.fr/fr/defacto-presente-un-nouveau-mobilier-urbain-innovant

Enfin, comme les Parisiens on tendance à marcher tête baissé, je ne saurais trop conseiller à Defacto de mettre des dalles transparentes avec des écrans de 2m2 et 8m2 dessous.

[FIN Mise à Jour du 2014/09/01]

[MAJ : 2014/09/08 ] : Je sors du métro esplanade vers Courbevoie. Que vois-je donc ? La publicité est arrivée sur les panneaux Defacto, une pour Axa, l'autre pour Lenovo, l'autre pour un film à sortir au cinéma. Il n'aura donc pas fallu attendre longtemps pour voir apparaître la publicité dommage. Je pense qu'avec le temps on ne va plus les voir, comme les écrans dans le métro. Heureusement, "Théo Météo" et les autres personnages sont toujours présent.

[FIN Mise à Jour du 2014/09/08]

La publicité sur les blogs se porte mal, à quand les AdBlock dans la rue ...

 

Images

JcDecaux 002JcDecaux 003JcDecaux 004JcDecaux 005JcDecaux 006JcDecaux 007JcDecaux 008JcDecaux 009JcDecaux 010JcDecaux 011JCDecaux 012JCDecaux 013JCDecaux 014JCDecaux 015

Et la publicité arriva sur les panneaux de Defacto JCDecaux, heureusement un peu d'art aussi

Defacto pub 016Defacto pub 017Defacto pub 018Defacto pub 019 


Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


Commentaires (2)

  • Invité - Gabriel

    Quelle tristesse de voir cet ensemble architectural déjà particulier qu'est la Défense - s'exprimant dans l'opposition d'ensemble massif et de places vierges - complètement dégradé par ces panneaux imposants, agressifs et trop lumineux pour certains. Désormais, à partir de tous points d'observation intéressant de cet ensemble, nous voilà obliger de composer avec ces "détails" qui n'en sont plus tant ils prennent de la place ! En cela faut reconnaître le génie de ses créateurs, mais à quel prix ... Le génie va même jusqu'à nous vendre leur intrusion à coup de "urbanité connectée", de "high-tech" etc ... bref un pas de plus vers l'absurde.

  • Invité - ben

    Invité - Gabriel

    que cest pathetiqe cher monsieur<br />et apres on râle parce que paris fait ville-musée<br />allez à times square y en a 1000 fois plus

Poster un commentaire en tant qu'invité

0

La pub ça rapporte pas grand chose, en plus ça vous laisse d'horribles cookies non comestibles, autrement appelé trackers. Ce cookie est utilisé par DoubleClick (Google Adsense). Vous avez tout le droit de ne pas en vouloir et donc quitter cet excellent blog. Dans le cas contraire, vous l'acceptez et vous poursuivez le surf en toute connaissance de cause (par ailleurs j'utilise piwik).