Publicité

Il y a 3 an 1/2 nous achetions un Nikon D5100. Il ne s'agissait pas de la dernière génération de D5000, puisque le D5200 venait de sortir. Cependant, je m'étais fait la réflexion avons-nous besoins des dernières nouveautés ? La réponse avait été non et nous avions ainsi économisé 200€. Depuis nous avons acheté un objectif complémentaire pour palier à certain manque de celui fourni par défaut.

Une vie d'appareil photo Nikon

Une petite précision tout de suite, j'ai commencé à écrire cet article le 18 novembre 2014 suite à un commentaire qui me demandais ce que je pensais cet appareil photo. J'ai poursuivi l'écriture 2 ans après.

Avant nous avions un appareil compact, nous ne faisions pas loin de 1200 photos par an. Depuis, avec le Nikon D5100 nous dépassons les 4000. Bien entendu dans le lot, il y a quelques unes qui peuvent aller directement à la poubelle. Je suis un être étrange, et j'aime bien garder toutes les photos, même les ratées. Ce qui a le don d'agacer mon épouse.

En 3 an 1/2 nous n'avons pas utilisé toutes les possibilités de l'appareil photo. Cela me conforte dans notre choix de ne pas avoir choisi la dernière génération. Étrangement, je pense toujours que le Canon aurait été plus adapté à notre besoin, voir le Pentax pour son utilisation tout terrain. Cela dit nous sommes très satisfaits du Nikon. Nos portraits sont plus réussis. Nous n'hésitons pas à développer sur du papier au format A4 pour Mamie.

L'appareil ne fait pas tout. Je me suis aperçu que mon épouse cadrait mieux que moi. Çà, je ne vais pas le lui dire ;). Je suis plus dans la technique, elle plus dans l'automatique et le cadrage. Résultat, Jérôme 0, épouse 1. Son mode préféré, le mode sport. On laisse appuyé sur le déclencheur et on obtient des slowmotion. Ainsi, j'ai des séries de photos de gens qui tournent, qui tirent la langue, qui sont dans l'action avec une définition et une netteté tout à fait concluante.

L'utilisation dans les pièces sombres n'est pas vraiment son domaine. Le flash est plutôt indispensable pour palier à ce manque et brûle parfois les photos. J'ai tendance l'évier.

Pour les photos du blog, j'ai investi dans une éclairage. Je préfère le mode automatique sans flash. J'ai essayé certain mode automatique pour magnifier les photographies de mes petits plats.

Les photos d'astronomie. Je me suis essayé au photo du ciel. J'ai essayé beaucoup de choses. Avant et sans la correction de moirée, l'hypersensibilité avec laquelle j'ai obtenu des images blanches. L'essentiel est d'avoir une hyper stabilité de l'appareil. Le moindre souffle susceptible de faire bouger le pied de l'appareil photo et c'est la catastrophe. Ce n'est clairement pas son domaine. Astronome, passez votre chemin. J'ai eu beau désactiver tout ce que j'ai pu, rien n'y fait, c'est moche et peu précis.

L'objectif 50 - 200 s'est imposé de lui même. Pour le spectacle de fin d'année, lorsque vous n'êtes pas à côté de la scène et que vous voulez un gros plan de votre rejeton cela sera indispensable. Pour le visite de zoo c'est un atout indispensable.

La vidéo n'est réellement pas son point fort. Cela dit, il s'en sort très honorablement, j'ai même tournée avec pour des vidéos Youtube (en cours de montage à l'écriture de cet article). L'image tire vers le jaune.

Pour le transfert des images, j'aime bien sortir la carte SD et la placer directement dans le PC. C'est rapide et efficace.

J'ai réalisé une seule mise à jour du Firmware. Je ne l'ai jamais nettoyé (capteur et miroir) et il est toujours impeccable (je change rarement l'objectif). 

La casse de l'objectif 18-55 mm

Après 3 ans 1/2, c'est la casse de l'objectif fourni avec l'appareil. Il semblerait que ce ne soit un secret pour personne sauf moi. Les objectifs fournis ne sont pas de très très grande qualité. Lorsque je lis les commentaires sur Amazon pour acheter un nouvel objectif, je me rends compte que je ne suis pas le seul à avoir le problème. Il semblerait qu'au bout de 4 ans, c'est le décès du 18-55 mm fourni avec l'appareil (pour cette version). Cela semble vrai pour la première génération des Nikkor avec VR. Le fautif tout désigné semble le stabilisateur. On peut toujours utiliser l'objectif sans stabilisation et mise au point automatique. Au moment, ou j'écris cet article, je n'ai pas fait expertiser l'objectif.

La faute me revient, j'ai oublié trop souvent d'éteindre l'appareil. Je replaçais le capuchon de l'objectif et remettait dans la sacoche. Il est aussi possible qu'en plus de 3 ans d'utilisation il y ai eu des chocs.

Résumé

En 2013 nous avons fait plus de 4000 photos, en 2014 plus de 4600, en 2015 3900 et en 2016 seulement 2900. Peut-être que nous avons moins visité de zoo :D. Nous en sommes à la série D5500. L'objectif de base a été modifié. On espère pour le meilleur. Personnellement, je pense que je partirais sur un D5300.

Vous avez des questions, n'hésitez pas à poster un commentaire.

Exemple de Photos 

Nikon D5100 001Nikon D5100 002Nikon D5100 003Nikon D5100 004Nikon D5100 005Nikon D5100 006Nikon D5100 007Nikon D5100 008Nikon D5100 009Nikon D5100 010Nikon D5100 011Nikon D5100 012

Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


Commentaires (1)

  • Invité - YouTube

    Pas mal

Poster un commentaire en tant qu'invité

0