Publicité
Virus diffusé par laboratoire

Cet article est le fruit de mon imagination et sûrement de ma parano. Cela fait plusieurs années que j'y réfléchis. Je n'ai aucune preuve de ce que je vais énoncer plus bas, juste quelques hypothèses.

On nous le rabâche à chaque fois, les antibiotiques ce n'est pas automatique. Il est vrai qu'un antibiotique n'aura pas d'effet sur un virus. Le médecin les prescrit le plus souvent pour éviter la surinfection éventuelle et très souvent parce que le patient les demande. Notre pédiatre, nous prescrit rarement des médicaments pour des virus. Comment elle détecte si c'est un virus ou une bactérie ? Elle possède des 'languettes' pour tester la présence de bactéries. Ça prend 2 minutes lors de la consultation. J'ai du mal à comprendre que la plupart des médecins ne les utilisent pas, elles sont fournies gratuitement par la SECU. Cela éviterait de filer des cochonneries de laboratoires qui ne servent quasi à rien dans certains cas.

Le médecin de mon oncle est encore plus clair. Mr MonOncle, si je vous donne les antibiotiques, vous allez être malade une semaine, si je ne vous les donne pas, vous allez être malade une semaine aussi. Bref, tout ça pour dire que les médecins n'ont pas forcément la main lourde sur les prescriptions. Mais de fait, les laboratoires ne s'y retrouvent peut-être plus.


Lorsque je suis arrivé à Paris, il y a maintenant 15 ans, j'ai été souvent malade les 3 premières années. Il m'est arrivé d'aller voir le médecin généraliste jusqu'à 4 fois par an. Avant, c'était plutôt une fois tous les 2 ans et encore. Puis ça s'est calmé. J'ai dû m'habituer aux virus qui traînent dans notre chère capitale. Depuis quelques années, je déclare des maladies que je n'avais jamais déclarées. J'ai eu une otite, actuellement, j'en ai une liée à une conjonctivite. Il parait que c'est le même virus (ou rétrovirus).

Ma mère qui vit dans le plus beau département de France, l'Aveyron, a attendu 60 ans pour déclarer sa première otite (en étant adulte). Le virus a du être importé par un de ses petits-enfants vivant à Paris. Mon épouse, qui a toujours vécu à Paris, possède un système humanitaire des plus robustes qui soit. Elle est très rarement malade (ou alors elle ne se plaint pas, ce qui est possible aussi). Chose étrange, cette semaine, elle a une conjonctivite. Faut dire on y est tous passé.

Cela fait plusieurs années que je me pose la question. Et si les laboratoires libéraient volontairement des virus faibles, pour pousser à la consommation de médicaments ? Je me pose cette question, car je trouve étrange que des maladies que je n'avais jamais connues, que ma mère et mon oncle n'avaient jamais connues sont réapparues. Je veux bien que la surconsommation de médicaments ait rendu les bactéries plus fortes. Mais là, on parle de virus, pas de bactéries.

Bien sûr, je ne pense pas que des laboratoires joueraient sciemment avec la vie des personnes de la sorte. Je me pose juste la question avec pour seule relation, vente de générique, médecins qui ne poussent plus à la consommation d'antibiotiques. Mais là ou ça ne colle pas, il semblerait que les laboratoires pharmaceutiques sont de plus en plus riches.

Il serait intéressant de tracer la production de médicaments avant chaque épidémie. Une pédiatre m'ayant confirmer une augmentation des conjonctivites/rhino/otite en ce moment. J'aurais aimé si ils avaient anticipé la production de Trobex. Ma pharmacienne m'a donné un générique.

Je suis prêt à parier que les laboratoires vont-nous sortir que c'est grâce à des statistiques qu'ils ont pu produire du "Trobex" en avance. Les laboratoires ayant probablement constaté une augmentation des résistances aux conjonctivites. Il ne faut pas perdre de vu que pour produire le vaccin de la grippe on se base sur une statistique.

Maintenant, comment diffuser un virus. À Paris, je pense que le plus simple serait de badigeonner les barres de maintien du métro/bus etc ...

Bref, vrai résistance des bactéries, ou opérations lucratives des laboratoires pharmaceutiques. Je pencherais plutôt pour la première et laisser ma parano de côté. Cela dit, ça fait peur !!!

 

 

 

 


Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


Commentaires

  • Aucun commentaire trouvé

Poster un commentaire en tant qu'invité

0

La pub ça rapporte pas grand chose, en plus ça vous laisse d'horribles cookies non comestibles, autrement appelé trackers. Ce cookie est utilisé par DoubleClick (Google Adsense). Vous avez tout le droit de ne pas en vouloir et donc quitter cet excellent blog. Dans le cas contraire, vous l'acceptez et vous poursuivez le surf en toute connaissance de cause (par ailleurs j'utilise piwik).