Publicité

Suite aux événements tragiques de Charlie Hebdo qui ont bouleversé la France (et le monde), la France est passée en Vigipirate "alerte attentat". Je reviendrais dans un autre article sur le comment, moi, Parisien d'adoption, avec enfants, j'ai vécu la semaine du 7 janvier 2015. Actuellement, ce que je vis tous les jours c'est vigipirate attentat. Dans la définition de wikipédia on apprend que la cellule de crise est activé que tout le monde est alerte, que la surveillance des sites sensibles est renforcée. On apprend aussi que les niveaux de couleurs ont disparu. Avant on avait 5 niveaux, du blanc au rouge écarlate. Maintenant, on a compris que 2 niveaux suffissent, en alerte, en alerte maximale. Le problème, la signalétique, on y comprend pas grand chose.

 

Ces histoires de changement de procédures est typique de l'armée, des secours etc.. On a l'impression que chaque ministre doit prouver qu'il travaille alors il change un bidule.

Voici les 2 niveaux du plan vigipirage (le troisième étant pas de menace)

1) Vigilance

2) Alerte Attentat (c'est écrit pour ceux qui savent lire ...) 

 

   

En pratique, à Paris et petite couronne, on a vu apparaître des militaires. Mais pas trop, dans le métro, j'en ai croisé zéro. Hier, je me promenais dans Levallois-Perret (oui drôle de promenade). Alors que je passais dans la rue Jacques Iber (qui est en fait la limite Paris XVII et Levallois), je vois 3 hommes en arme, gilet pare-balle et béret (ou pas) sur la tête. Ils étaient devant un bâtiment d'apparence anodine, mise à part les 2 caméras. En levant la tête, je vois des dessins d'enfant. J'en déduis qu'il s'agit d'une école primaire. Chose étonnante (ou pas), il n'y aucune indication sur le bâtiment du style un panneau école primaire etc ... Après une toute petite recherche sur internet, j'apprends qu'il s'agit d'une école de confession juive.

Deux choses m'interpellent. Une, c'est étrange de marquer ainsi les écoles à risque. Il est bien naturel que les écoles de confessions juives soient plus sujettes à risque que toutes autres écoles par les temps qui courent (quid des écoles catholiques). En clair, soldat devant une école, égale école à protéger, donc cible potentielle. C'est sympa de les marquer ainsi pour les barbares. Deux, la tenue des soldats m'interpelle. Pourquoi le béret, le casque n'aurait-il pas été préférable ? 2 soldats pas complètement protégés, même en alerte, me semble assez facile à neutraliser. Je ne remets pas en doute la compétence de nos soldats pour lesquels j'ai un profond respect. Juste, je ne voyais pas où il pouvait se mettre à couvert en cas de fusillades. De mon point de vue nullement expert, je voyais 2 plus 2 cibles, que 2 protections. Lorsqu'on voit ce que les deux terroristes ont fait à une voiture de police, je pense que c'est un jeu d'enfant de neutraliser ces 2-3 militaires. Ayant fait l'armée en 1997, j'espère que d'autres détails que je ne peux divulguer ici, ont été modifiés. Sinon, je confirme que neutraliser ces 2 soldats par un commando serait plus ou moins facile. Peut-être qu'un bouclier fixe, ou un blindé pour les protéger, au cas où, serait recommandé. Voyons le bon côté des choses, les militaires reçoivent une prime d'emmerditude, prime amplement méritée à patienter dans le froid qu'il se passe quelque chose. Pour moi, cela sert juste à rassurer des parents inquiets (à juste titre).

En pratique toujours, l'école de Numéro 1. Il est maintenant interdit aux parents d'entrer dans l'école. Mais qu'elle bonne idée, autant en début d'année, je comprendrais cette mesure. Autant en cours d'année, je me pose la question de l'efficacité de cette mesure. En effet, il en résulte une file d'attente devant l'école. Si vous êtes quelqu'un de mal attentionné, vous passez le matin, en voiture devant l'école, vous jetez une grenade, ou vous canardez à la kalachnikov, je vous raconte pas le carnage. Certes, les salles de classe sont protégées d'un parent malveillant. Car comme tout le monde le sait, il se cache toujours une part d'ombre dans chaque parent d'élèves (ironie)...

Enfin la protection des personnalités, on a vu malheureusement leurs limites d'efficacité contre 2 hommes barbares.

Avec ces deux exemples, vous comprenez que la plupart des mesures prises pour le plan vigipirate sont une grosse blague. Je doute de leurs efficacités, je ne doute pas de leur coût. Face à des personnes sur-motivés j'ai bien peur que l'on compte les morts à un instant T.  Enfin, mieux vaut prévenir que guérir, ne serait ce que pour tenter de rassurer de manière visible. Il ne faut pas oublier qu'en sous-marins, les services anti-terroriste travaillent, font un travail incroyable et déjoue sûrement bien plus d'attentats que la presse nous relate (officiellement 5 ces derniers mois). J'espère me tromper.

 

 

 


Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


Commentaires

  • Aucun commentaire trouvé

Poster un commentaire en tant qu'invité

0

La pub ça rapporte pas grand chose, en plus ça vous laisse d'horribles cookies non comestibles, autrement appelé trackers. Ce cookie est utilisé par DoubleClick (Google Adsense). Vous avez tout le droit de ne pas en vouloir et donc quitter cet excellent blog. Dans le cas contraire, vous l'acceptez et vous poursuivez le surf en toute connaissance de cause (par ailleurs j'utilise piwik).