Publicité
Retour d'Aveyron Lapinou

Voilà une bonne semaine que je n'ai rien écrit. Même pas un petit article histoire de dire, non le blog n'est pas en jachère. Fred aura finalement fermé son blog pendant 3 jours. Cyrille est toujours le con qui dit oui (un peu comme d'autre, sauf que je dis non et après oui ;) ). Bref, une petite semaine avec toute la famille chez papi et mami. Numéro 1, depuis des mois, voulait aller chez papi et mami; sûrement pour jouer avec la grue. En plus de jouer à la grue, nous serons allés au jardin des bêtes, voir ci-dessous les attractions chèvres et lapinou (je vous passe les cochons d'Inde), à la piscine de Rodez (non, nous ne sommes pas allés au musée Soulages) et diverses autres choses que l'on fait chez Papi et Mami.

Comme d'habitude, j'ai eu à régler un tout petit problème de rien du tout de l'ordinateur de Jean-Claude. Faut dire, j'aime bien aller voir JC et F, et régler les problèmes de ce PC. Je dois dire, que cet ordinateur d'un certain age, sous Window XP, fonctionne très bien, dans la mesure où on ne le pousse pas trop. Pour le moment, il n'est pas question de le changer. Je pense que son utilisateur principal saurait parfaitement se débrouiller avec Windows 8, mais changer les habitudes lorsque ce n'est pas obligatoire n'a pas de sens. On a beau dire, l'informatique appartient à ceux qui veulent s'y investir un minimum. Jean-Claude a aujourd'hui 78 ans et se débrouille très bien.

Cette semaine, malgré 2 jours de pluie, c'est donc parfaitement déroulée. Nous voila prêt pour le retour. Idéalement pour retourner sur Paris, et avaler les 666 km que donne le GPS, il faut partir à 9h30 pour espérer arriver avant 17h00. Tous les Parisiens savent qu'après 16h-17h c'est le bazar pour rentrer dans la Capitale. Nous avons donc regardé Bison-Futé la veille du départ. Ce samedi de retour de vacances et de grand week-end est classé vert. Bison futé recommande d'arriver avant 17h (cet indien doit être parisien).

Nous partons donc à 9h10 de Sébazac-Concoures. Le temps est idéal pour le voyage. Il ne fait pas chaud, pas froid et il y a du soleil et des nuages. Jusqu'à l'autoroute A75, il n'y a pas un chat. Autant dire que la moyenne kilométrique va friser les 130 km/h (on a un bon 60 km a 90 km/h). Nous nous arrêtons à 11h40 à l'aire des Volcans d'Auvergne. On y restera 1h pour se restaurer et jouer. Faudra tout de même que l'on m'explique pourquoi les jeux pour enfants sont au milieux des parkings pour camions routiers. Nous sommes dans les temps. Si l'on fait une autre pause, on peut espérer arriver à Courbevoie vers 16h30.

La pluie fait son apparition un peu après Bourges. Et c'est a peu près à ce moment là que je sens qu'il y a embrouille. Je demande à mon épouse de passer sur autoroute info. On nous annonce que l'autoroute A10 est bloqué dans le sens Province Paris à hauteur du kilomètre 58, un camion s'est couché le matin à 7h. Il est conseillé de sortir à la sortie 14 ou si "on s'est raté" à la sortie 13 et que de toute façon on nous obligera à sortir à la sortie 12. Dans le pire des cas prendre A19 pour rejoindre l'autoroute A6. Autant dire faire un petit détour de quelques kilomètres (une centaine).

Sur les conseils d'Autoroute info, nous avons choisi de prendre la sortie 14... En fait, pas la meilleure idée, car cette sortie donne sur une zone commerciale avec ronds points et feux tricolores. Autant dire, on a le choix d'être soit dans un bouchon sur l'autoroute, soit dans des bouchons à la campagne. A 17h, 2 voies sont ré-ouvertes. A cette heure là on sortait à peine d'Orléans ... De quoi franchement m'énerver. 20 minutes après, un petit malin trouvait le moyen de mettre sa voiture sur le toit, histoire d'emmerder un peu plus tout le monde. Vers 18h00, alors que nous étions encore dans la galère, nous entendions que le retour à la normale était presque atteint. Autant dire que si je n'avais pas les enfants dans la voiture, j'aurais appelé le gars de la radio pour lui dire tout le bien que je pensais de sa solution. Bref, nous sommes arrivés à 18h50 ... soit un peu moins de 10h. Les enfants ont été particulièrement sage dans la voiture et c'est tant mieux.

Après renseignement sur le net, il s'agissait d'un camion espagnol. Lorsque j'étais à l'armée, j'ai conduit des poids lourds. Nous n'étions pas vraiment aimé dans le milieu des routiers français, mais ce n'était rien comparé aux routiers espagnols. Bien entendu, je vous parle d'une expérience d'y il y a plus de 15 ans, les choses ont peut-être évolué.

Bref, malgré ce retour qui a dérapé au niveau d'Orléans, l'Aveyron et la province en général, c'est bien plus cool que Paris.

jardin des bêtes 001jardin des bêtes 002jardin des bêtes 003jardin des bêtes 004jardin des bêtes 005 

 


Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


Commentaires

  • Aucun commentaire trouvé

Poster un commentaire en tant qu'invité

0