Publicité
La blague de Microsoft

Dimanche ma soeur m'appelle. Elle est énervée. Je devine vite qu'il s'agit d'un problème d'ordinateur. Elle a un problème avec son Windows 8.1. Cherchez l'euphémisme pour quelqu'un qui est sous Linux depuis des années et qui ne reviendrait pas en arrière sauf contraint et forcé. Ses fichiers Word s'ouvrent avec OpenOffice. Évidemment, en bon gros geek de base, je ne vois pas trop le problème. Je suis juste étonné qu'elle ai OpenOffice sur son PC dernière génération.

 Son problème est que Work a disparu. Là, je ne comprends pas tout, on parle de fichier Word ou Work. Je lui dis de refaire les associations en utilisant le "Ouvrir Avec". Elle me dit qu'elle a essayé, qu'il n'y a pas Word mais Wordpad. Ça sens la mouise, surtout au téléphone.

Cependant, j'ai omis de vous dire une petite chose qui a son importance. Elle vient de faire une migration de Windows 8 (ou Windows 7) vers Windows 8.1. Je lui demande si avant tous ses fichiers fonctionnaient. Elle me répond que tout fonctionnait. Je lui dis de chercher Word. Elle me dit qu'elle le trouve, mais lui demande une clef d'activation. L'affaire s’obscurcit. Je lui dis d'entrer la clef qu'elle possède pour son Office 2007 qu'elle avait acheté et qu'elle utilise toujours. Elle me dit qu'elle va dépasser les 3 installations. Je la rassure qu'en fait elle a fait que 2 installations. Son ancienne machine et cette nouvelle. Office lui répond que sa clef est valable pour une version antérieure. Vous la voyez venir la blague ?  Je lui demande à tout hasard, s'il ne s'agit pas d'Office 365. Elle me réponds que oui.

Comment un Office 2007 , s'est transformé en Office 365? En fait, c'est tout simple. Lorsqu'on update le système, Microsoft s'offre la liberté d'upgrader en même temps ses logiciels. Ainsi Office 2007 devient office 365 (ou un bidule dans le genre). J'arrive à comprendre la démarche de Microsoft où pour des soucis de compatibilité avec son nouveau système, elle upgrade tout ce qui est possible. Là ou je ne comprends pas la chose est pourquoi est ce imposé. Il n'est pas exclu que ma soeur n'est pas vu une petite question du genre, "Vous possédez Office 2007, dans un souci de compatibilité il est souhaitable de passer à Office 365". Le suivant, suivant a toujours un bel avenir ... Dans tous les cas pourquoi redemander une clef ? C'est tout simple, engranger des sous et encore des sous. Microsoft n'est pas une entreprise philanthropique.

J'ai eu droit, c'est pas avec ce genre de chose que je vais m'intéresser à l'informatique. Je n'ose pas lui dire de passer sous Linux. Dans la famille BAPTISTE, des fois, j'ai l'impression d'être le seul à avoir hérité du don de l'informatique. J'ai a peu près la même chose du côté de l'un des mes autres frères.

Je passe sur la confusion Work - Word. J'ai l'impression que la personne pas intéressée reste au niveau où elle a été formée et n'évolue plus par la suite. Je me demande dans combien de temps on entendra plus parler de IE ...

La solution est donc très simple désinstaller Office 365, re-installer office 2007. Quelques minutes après, je reçois un SMS qui me dit que tout est OK.

Attention à la monté de version du Système Microsoft Windows, vos logiciels monteront aussi en version avec à la clef, au mieux une disparition du logiciel au pire devoir repayer une clef. Je comprends mieux l'idée d'offrir Windows 10.

Ce qui me gêne dans cette histoire, est combien de personnes auront payés pour avoir une nouvelle clef pour activer cet Office 365 qui leur a été imposé. Je trouve le procédé cavalier, et comme d'habitude, les personnes les moins informés (ou celle qui n'ont pas un frère informaticien) vont payer.

Je tiens à préciser que j'ai entièrement ré-écrit cet article suite à un souci sur la version en ligne du site (probablement lié à une perte de liaison avec mon hébergeur). Le titre original était "Microsoft, la petite blague qui peut rapporter gros"


Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


Commentaires

  • Aucun commentaire trouvé

Poster un commentaire en tant qu'invité

0

La pub ça rapporte pas grand chose, en plus ça vous laisse d'horribles cookies non comestibles, autrement appelé trackers. Ce cookie est utilisé par DoubleClick (Google Adsense). Vous avez tout le droit de ne pas en vouloir et donc quitter cet excellent blog. Dans le cas contraire, vous l'acceptez et vous poursuivez le surf en toute connaissance de cause (par ailleurs j'utilise piwik).