Publicité
Non à la bouffe trop chère

Je me demande à quel moment certains restaurateurs de rue (ceux qui n'ouvrent que le midi) ont cru que nos salaires, pour payer leur parfois délicieux repas, ont augmentés de 10% - 20 % en 2 ans. C'est ainsi qu'en 2 mois, l'un a augmenté ses prix de 10%, l'autre de  20 % avec pour seule justification que cela faisait x mois qu'ils n'avaient pas augmenté leur prix. Ils veulent qu'on retourne du côté de mal bouffe ? Il y a eu une augmentation secrète de la TVA ?

Personnellement, j'ai une autre hypothèse. Pour celui qui vend des pâtes"love pasta" à Paris, l'augmentation sur la base a été de 1 €. Les gars, vous vendez des pâtes, je ne suis pas prêt à payer un paquet de pâtes, même cuites, 10 € (avec déssert et boisson). Pour lui, je ne comprends pas trop. Je n'ai pas noté de baisse de fréquentations. En revanche, il y a peu de changements dans les basiques. De mon côté, le pas de changement ne me dérange pas trop. Je prends quasi tout le temps la même chose. En revanche, j'en connais qui se détournent des restaurants qui servent tout le temps la même chose.

Pour Bella-Vista, la note est plus salée. Le plat de base est passé de 9 € à 10 €. Le poisson lui est passé de 9€ à 11€. Le prix des menus, lui a disparu. Je n'ai pas oser demander. Là, j'ai une vraie hypothèse. Il y a quelques mois, suite à la disparition de la serveuse, la fréquentation a baissé. J'imagine que le chiffre d'affaire lui aussi à du baisser. Compenser un chiffre d'affaire en baisse par une augmentation des prix n'est pas une bonne solution. C'est même plutôt désastreux, surtout lorsqu'en même temps on apprend que les prix dans les supermarchés ont baissés en 2014. Il aurait peut être de bon goût de faire évoluer la carte. Depuis, la serveuse est revenue. Peut-être, a t elle augmenter ses tarifs. On se consolera avec une efficacité au service retrouvé.

Je ne sais pas si dans les boites alentours, les tickets restaurants ont augmenté en valeur. Dans mon entreprise, ils n'ont pas bougé. Ce qui me gêne dans cette histoire, est qu'il va probablement être décidé de les augmenter. Les tickets vont nous coûter 10 % plus chers, mais nos payes n'auront pas suivi. Cherchez l'erreur, qui s’enrichit (ou vole c'est selon).

Je conseille à tous ces restaurateurs de se renseigner sur le pouvoir d'achats de leur client. Pour ma part, mon salaire a peu augmenté cette année, à peine de quoi compenser le coût de la vie. Je me suis renseigné auprès de mes collègues, pour le moment, ils ne sont que 2 à avoir augmenté ainsi leur prix.

Bref, jusqu'à nouvel ordre je n'irai plus chez Bella Vista rue Godot de Mauroy et Love Pasta rue Duphot.


Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


Commentaires

  • Aucun commentaire trouvé

Poster un commentaire en tant qu'invité

0

La pub ça rapporte pas grand chose, en plus ça vous laisse d'horribles cookies non comestibles, autrement appelé trackers. Ce cookie est utilisé par DoubleClick (Google Adsense). Vous avez tout le droit de ne pas en vouloir et donc quitter cet excellent blog. Dans le cas contraire, vous l'acceptez et vous poursuivez le surf en toute connaissance de cause (par ailleurs j'utilise piwik).