Publicité
Ville d'Avray

Avant de vous conter le déménagement, je tiens à remercier mes 2 frères, les amis qui nous ont aidé dans ce déménagement, Aude, Rouba, Karen, Elsa, super Julien. Un déménagement, ça se prépare longtemps à l'avance. Cela faisait déjà 2 mois que nous avions commencé les cartons. Avec les enfants, ce n'est pas simple, surtout lorsqu'un n'a pas digéré le changement d'heure et s'endort vers 21h. Vous ajoutez à ça, les problèmes de banque, de notaire et tout un tas de truc, et vous vous retrouvez à ne pas savoir quoi faire, carton, pas carton.

Cet article a été écrit entre le 11 et 20 juillet.

La veille du déménagement prévu de longue date, 3 mois pour tout dire, nous avons enfin un papier nous donnant la jouissance de notre futur appartement. Nous ne sommes donc pas propriétaire pour une sombre histoire de demandes aux Hypothèques. Cela dit, l'actuelle propriétaire a accepté de nous donner jouissance du bien. Cette action nous a permis de déménager. La veille du déménagement, tout n'est malheureusement pas prêt. La plupart des cartons ont été fait, les meubles ont été rassemblés dans le salon. Le fait que nous ne savions pas si nous pouvions déménager, nous a beaucoup pénalisé. Nous étions dans la situation "on emballe quoi". Si on déménage, pas de soucis, on emballe tout. Si finalement, on ne déménage pas, va falloir ré-ouvrir des cartons. J'avais posé un jour de congés, le vendredi, qui devait me servir à déménager les lits des enfants. N'ayant pas les clefs, cela sera reporté au lendemain. 

Le plan de base était le suivant. Signature le mercredi 8 juillet, déménagement des plantes et quelques bricoles les jeudi et mercredi. Vendredi, je devais déménager les lits des enfants. Le plan a dérapé début juin. La banque n'arrivait pas à éditer l'offre définitive. Ensuite, vers le 20 juin, notre notaire nous signalait qu'elle n'avait pas les états hypothécaires et que sans, il ne valait mieux pas signer. A l'écriture de cet article vous l'avez compris, nous ne les avons pas. Pire, si nous ne les avons pas d'ici le 31 juillet, on devra déménager à nouveau ... On prend le risque.

Jour J, les amis et frères ayant sacrifiés ce long week-end du 14 juillet 2015 étaient bien présent à l'heure demandée. Problème, à 9h00 toujours pas de camion pour déménager. Vers 8h45, mon frère me dépose à l'agence ADA de Courbevoie. Quelques instants plus tard, je comprends qu'il y a un souci, et quel souci. Le véhicule que j'ai loué n'a pas été restitué. Un client régulier de la semaine n'a pas ramené le véhicule. Ce dernier a la bonne idée d'être injoignable. J'en conclu que cette personne doit souvent faire le coup. "Vous comprenez, c'est la première fois qui me fait ça" me dit l’hôtesse.  Cette dernière appelle toutes les agences alentours pour me trouver un véhicule. Elle pense peut-être que je vais aller à pied à Levallois-Perret ou je ne sais où chercher un autre camion. Bien entendu, ce week-end, comme la plupart des week-ends, il est quasi impossible de trouver ce genre de véhicules. Il s'agit d'un utilitaire de 20m3. Ensuite, elle téléphone à la concurrence. Je lui dis de téléphoner à Sixt, dans le parking j'avais vu un 20m3. Elle s'exécute, mais la centrale de réservations lui répond qu'il n'y a rien. Pendant ce temps, on organise les voitures pour assurer des rotations avec les cartons. Je lui demande si elle n'a pas un utilitaire plus petit. Elle n'a malheureusement rien de disponible. 9h15, arrive un client qui vient chercher un 12m3. Vous imaginez ma colère. J'ai 8 personnes à la maison qui attendent un véhicule pour bouger les meubles. 9h20, Pendant qu'elle met un temps interminable à servir l'autre client, je décide d'appeler Sixt. Chose extra-ordinaire, ils ont bien un véhicule de 20m3 de disponible. Je le réserve et j'attends le retour de l’hôtesse. Je lui explique la situation. J'ai fait une réservation chez Sixt, la facture est bien plus salée que chez Ada. Elle me propose de la prendre en charge (c'est bien la moindre des choses) avec tout un tas de conditions.

Je vais donc chez Sixt à pied. Ce n'est pas trop loin, un bon quart d'heure de marche. J'arrive à l'agence, il y a 2 personnes avant moi. L'accueil est courtois, très professionnel, une toute autre ambiance. La Défense oblige, la clientèle est internationale et exigeante. Le camion possède un hayon électrique, cela nous facilitera le chargement.

 10h30, j'arrive enfin avec le véhicule, on va pouvoir commencer le chargement à 3. Les autres sont partis faire une première rotation en voiture. Le problème est qu'on avait prévu de finir les cartons pendant le chargement du camion. Finalement, Rouba va emballer toute la fin de la cuisine. Avec mes 2 frères ont chargera les meubles et l'électroménager. Vers midi, je propose de se restaurer. Mon frère ainé dit, "on est pas venu faire un pique nique". On part donc vers Ville d'Avray. Une des 2 voitures qui était presque arrivée à Courbevoie repart vers Ville d'Avray. A l'arrivée, Super Julien va nous aider, et qu'elle aide. Je me demande où il cache autant de muscles. Il a monté quasiment à lui tout seul le canapé dans les escaliers. J'étais devant pour guider le canapé, j'avais l'impression de ne rien porter. Mes frères abattront un travail important.

Je ne sais plus à qu'elle heure, mon frère me dit qu'on doit déménager la cave. J'avais décidé de libérer les amis, car ils n'ont pas à être victime des problèmes d'ADA Courbevoie. Pour le coup, la cave c'est surtout des cartons et les bouteilles de vin. Je dois rendre le camion à 18h. Il est 14h30, ça va être tendu. La première équipe aide à finir les cartons de l'appartement et monter les cartons de la cave. Certains doivent rentrer chez eux. Ils nous ont énormément aidé.

La fin se poursuivra avec l'un de mes frères, Karen et Rouba. Il est 17h20 à Ville-d'Avray, on débarque à la va vite tout le camion pour que je puisse espérer le rendre à 18h00 à Courbevoie. Le truc est que je dois aller refaire le plein avant de rendre le véhicule. 18h05, je pose Rouba au bus. 18h10 je passe à la station service, je mets pour 17€ d'essence (un peu étonné tout de même). Je range le camion dans le parking, et je dépose la clef au coffre. Pendant ce temps, Karen et mon frère aide à "ranger" les cartons laissés à l’extérieur. 

Finalement, tout l'appartement à quelques détails près aura été déménagé. On aura sacrifié le déjeuner et perdu beaucoup d'eau. Promis, la prochaine fois, on prendra des déménageurs. 

Merci à Tous.

Le déménagement complet a été fini le 23/07/2015, l'ancien appartement est rendu, les papiers ont été signés avec quelques surprises comme la place de parking que nous occupons n'est pas celle du titre de propriété.


Le prochain article sur le sujet sera ne prévoyez rien tant que vous n'avez pas signé chez le notaire !!! 

Voici ce que l'on perd

Demenagement 001Demenagement 002Demenagement 003Demenagement 004

Voici ce que l'on gagne (le silence et les moutisques en plus, mais c'est peut-être parce que tous les voisins sont en vacances) 

 Demenagement 005Demenagement 006Demenagement 007

 Après le goût et les couleurs ...


Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


Commentaires

  • Aucun commentaire trouvé

Poster un commentaire en tant qu'invité

0

La pub ça rapporte pas grand chose, en plus ça vous laisse d'horribles cookies non comestibles, autrement appelé trackers. Ce cookie est utilisé par DoubleClick (Google Adsense). Vous avez tout le droit de ne pas en vouloir et donc quitter cet excellent blog. Dans le cas contraire, vous l'acceptez et vous poursuivez le surf en toute connaissance de cause (par ailleurs j'utilise piwik).