Publicité
Bouygues SMS avertissement

En  cette veille de Noël, bien que la joie de Noël devrait primer, j'ai envie de pousser un coup de gueule contre Bouygues Télécom Mobile et leur service des encaissements. Je précise tout de suite, je n'ai aucun problème de réception etc ... Cette histoire dure maintenant depuis 4 - 5 mois. Mais on n'est pas à l'abri d'une surprise dans le récit de cette histoire de Noël.

Il y a 4 mois, je décide de changer de banque pour des raisons de coûts. A chaque déménagement, on change de banque. Il semble que la règle dans les banques (et les assurances) est de ne pas privilégier ses clients, mais les nouveaux (appelé prospect).
Je transfère les prélèvements, Carte Navigo, Box, et Telecom sur le nouveau compte (qui est en fait un ancien que je n'ai jamais fermé). Pour Navigo pas de soucis, on va au guichet de la RATP avec son RIB, le changement se fait en douceur. Pour la Box, on a changé d'opérateur. Pour Bouygues Télécom que je décide de garder, je passe par leur interface pour changer de RIB et donc de banque à prélever.

Le premier mois, je reçois un SMS, un e-mail, une alerte sur leur interface de gestion du genre rigolo. "Vous avez une facture impayée. Merci de la régler rapidement sur votre espace client afin de pouvoir continuer à utiliser votre ligne". La première fois que cela arrive, je ne m'alarme pas, je vais sur leur site et je paye.

La deuxième fois, je ressaisie mon RIB en pensant que je me suis trompé (suite à un appel à Bouygues). Je paye par CB. La troisième fois, je contacte Bouygues Telecom. Alors eux, ils tombent toujours des nues, un peu comme les footballeurs italiens qui ont un entraînement spécial pour tomber aux moindres micros chocs. Il m'explique qu'ils ont bien envoyé le paiement mais qu'après ils ne savent pas ce qu'il s'est passé, mise à part qu'il est rejeté. Je contacte ma banque qui me dit qu'il n'ont bien reçu le prélèvement récurent, mais par le prélèvement FIRST. Tant qu'il n'y a pas eu de prélèvement FIRST, les prélèvement récurrents sont rejetés. Je contacte Bouygues pour leur faire part des remarques de ma banque. Réponse de Bouygues, veuillez mettre en liste blanche, ou de les retirer des oppositions. Que je me souvienne, je n'avais pas fait de prélèvements sur ce compte pour Bouygues. Le service client de Bouygues s'occupe très bien de moi et me dit que tout sera ok pour la prochaine fois ...
Quatrième fois, je paye en CB, puis je rappelle la banque une première fois. Je leur demande ce qu'il se passe etc ... Toujours la même réponse, pas de prélèvements First, pas possible de faire un prélèvement récurrent. Je me décide à écrire un sale article en mode VERY BAD Jerome sur Bouygues Telecom, le leur dire par tweeter et que comme je suis un gros connard que je ne retirerais pas l'article (dont tout le monde se fou), ça leur fera de la mauvais pub (comme si ça pouvait avoir de l'influence). En gros, je comptais vous expliquer comment fonctionne les prélèvements SEPA, à quoi ça ressemble (en gros un fichier XML, avec la mention FRST à la place RCUR). Je comptais dire que Bouygues était des boulets etc... Mais en écrivant cet article, et en relisant le mail de Bouygues, un éclair de lucidité traverse mon esprit. Cet éclair vaudrait tout un article pour vous conter cette histoire. Je vais essayer de la résumer.

En 1999, je me fais voler un chéquier. Chéquier que je n'avais jamais vu puisque disparu entre La Poste et ma boite aux lettres. Avec les 2 RIB que contenait ce chéquier, 2 lignes téléphoniques ont été ouvertes, une chez Orange, l'autre chez Bouygues. N'arrivant pas à contacter Bouygues pour leur expliquer que je  suis ni le détenteur de la ligne, ni du téléphone etc... (la réponse que j'avais de Bouygues était de soit venir en agence avec le téléphone, soit de composer le 666 depuis le téléphone, ah ah je marre). Je décide de m'opposer aux prélèvements, seul moyen de faire cesser tous les problèmes. La ligne d'Orange m'avait valu une convocation au commissariat pour trafic de stupéfiants... Je n'avais pas envie que ça recommence; J'avais oublié cette histoire vieille de 15 ans.

Donc, je rappelle ma banque. Je leur dis que j'ai une deuxième piste. Le nouveau conseiller me dit que vu le motif du rejet (il a eu accès à ce motif via une autre de leurs applications), il se peut que ma deuxième piste soit plus que probable. Du coup, je suis un peu plus en colère contre ma banque, que contre Bouygues qui finalement a bien fait son travail. Il s'est donc passé 15 ans avec que cette histoire de chéquier volé ne refasse surface ...

J'ai donc complété le formulaire de ma banque de fin d'opposition de prélèvement. Je l'ai envoyé. Heureusement, je suis resté courtois. Vous direz que peut-être il y aura une 5 ieme fois. Le prélèvement sera peut-être rejeté pour demande First alors que la banque avait autorisé les prélèvements il y a quinze ans. Ça fait froid dans le dos tout de même.

[Edit : Bouygues Telecom vient de m'appeler pour me donner le vrai motif, car cela faisait 2 fois qu'il envoyait une demande First ...]

bouygues 001


Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


Commentaires

  • Aucun commentaire trouvé

Poster un commentaire en tant qu'invité

0

La pub ça rapporte pas grand chose, en plus ça vous laisse d'horribles cookies non comestibles, autrement appelé trackers. Ce cookie est utilisé par DoubleClick (Google Adsense). Vous avez tout le droit de ne pas en vouloir et donc quitter cet excellent blog. Dans le cas contraire, vous l'acceptez et vous poursuivez le surf en toute connaissance de cause (par ailleurs j'utilise piwik).