Publicité
blog

La vie des blogs, c'est plutôt rigolo. Au début, on fait cela pour partager, avoir une mémoire secondaire. On va à l'essentiel, créer du contenu. Ensuite arrive les expériences de blog, la mienne est de savoir combien peut rapporter 2 pub Adsense. Combien de personnes sont assez folles ou intelligentes pour suivre un blog qui n'a ni queue ni tête. Comment fonctionne le SEO. C'est dingue le nombre d'articles et de spécialistes de tout poil que l'on croise au sujet du SEO. Le SEO ressemble plus à de la sorcellerie qu'autre chose. La réalité, c'est qu'un jour ça marche, le lendemain ça ne fonctionne plus. Je vais conter l'aventure de mon blog.

Pour finir avec le SEO, vous devez changer des virgules, des caractères en gras, ajouter des micro-data, les enlever, les remettre. Finalement, toutes ces actions vous prennent un temps fou. Entretenir un blog est un peu chronophage surtout lorsqu'on est pas un tête en français. Mais on s'habitue à tout. On ne le répétera jamais assez, la régularité est un des premiers critères de sélection. Le deuxième est le fond de commerce. Si je vous parlais de mon amour pour les cafards, je ne suis pas sur que vous resteriez.

Le premier article de ce blog date de 2009. Il s'agit d'un article qui traînait sur la plate-forme blogger. Le vrai départ de ce blog est mars 2012. Cela fait 4 ans que je blogue plus ou moins régulièrement. En 4 ans, je n'ai pas de lectorat vraiment fidèle comme certain autres blogueurs que j'aime lire. Si j'en crois mes statistiques Piwik, chaque jour entre 10 et 50 personnes reviennent régulièrement sur le blog. J'aimerais bien qu'ils me disent via contact ou en commentaires ce qu'ils aiment, ce qu'ils n'aiment pas. Étant moi même lecteur d'autres blogs, j'ai une vague idée. Cela ne changera pas ma façon d'écrire, c'est juste que je suis un peu une sorte de concierges.

J'ai toujours écrit mes articles sans arrières pensées. Je teste un truc, je dis ce que j'en pense, point. Je réalise une recette que j'ai piquée sur marmiton. J'ajoute mes ingrédients préférés. J'en fait un article pour être sûr de la retrouver quelques mois après sans avoir à rechercher partout sur le web. Un blog, un livre, un groupe de musique … me plaît, je partage. On me demande un tutorial, j’essaie de le faire dans la mesure du possible. Je pourrais également le faire sur les réseaux sociaux, mais je n'aurais pas l'impression d'être chez moi. Le but, c'est aussi de vous inviter. Tout le monde est le bienvenue.

La vie d'un blog, c'est aussi des rencontres, souvent virtuelle, d'autres blogueurs, des personnes qui vous envoient des mails (via contacts, commentaires) pour vous demander des micro-conseils. On fait du mieux pour répondre, comme avec des amis.

Les contacts plus étranges, les échanges de liens. J'ai souvent botté en touche, sauf si le blog ou le site me plaît. 

Arrive les chasseurs d'articles sponsorisés. Certains blogueurs les envoient bouler sans plus de procès. J'ai eu la bêtise de répondre sans plus enquêter que ça pour dire que je n'étais pas intéressé. Il faut vraiment se méfier. Certains ne cherchent juste qu'à récupérer votre adresse mail pour vous bombarder des mails pourris. Suite à ça, je me suis mis à recevoir des pubs pour les assurances d'entreprise et tout un tas de trucs dont seules les entreprises ont besoin. Il faut donc répondre avec une adresse poubelle ou no-reply.

Les articles sponsorisés, je les ai toujours refusés. Je n'ai pas envie de dire du bien d'un produit dont je ne pense que du mal. Au pire, je ne produis pas d'articles. J'aurais trop l'impression de mentir à mon lectorat. Que voulez vous, je ne suis pas un méchant. Suivant la fréquentation de votre site vous pouvez espérer entre 10$ à 1500$ (à la grande époque) par article. Les liens sponsorisés sont rémunérés au pourcentage sur les ventes et avec un plafond la plupart du temps? Ne le faisant pas, je n'ai aucune idée de combien ça rapporte.

Le test de produits: Au tout début, je testais uniquement des produits que j'avais achetés avec mes sous. Je continue à le faire (j'ai un retard monstrueux à ce sujet ..).  Parfois, on vous propose l'envoi de produits via des coursiers. Ils repartent de la même façon. Vous avez une ou deux semaines pour tester le produit et écrire l'article. Ensuite, vient les produits à bas coût que l'on vous laisse. La seule chose demandée est de produire un article. Le problème, c'est que le temps n'est pas extensible. En ce moment, pour une raison que j'ignore, deux marchants m'envoient des produits à tester. Les deux m'ont contacté par le formulaire (un vrai exploit sachant que ce formulaire déconne plus ou moins). Actuellement, j'ai de nombreux brouillons d'article qui s'entassent.  Les tests des produits reçus passent avant.  Un test de produit, ça prend facilement entre 4 et 10 heures si on le fait sérieusement. J'espère juste ne pas lasser avec ce genre d'article.

Les agences de presse vous contactent d'elles même. Si vous êtes pressé, vous pouvez les contacter et demander de vous ajouter à leur mailing presse. Il suffit d'expliquer ce que vous faites, en général ça passe. Je vous conseille de créer une adresse mail spéciale. Sinon, il y a la bonne vieille veille via des flux RSS pour trouver l'inspiration. Et puis il y a toujours l'envoi de balles aux autres blogueurs ;)

Une de mes journées types pour le blog est la suivante: Réveil lecture des mails pour voir si il n'y a pas de commentaires à valider, déjeuner de la famille, boulot, pause de midi 1h de blog quand c'est possible, boulot, vie de famille, coucher des enfants, épouse conciliante pour tester et écrire des articles. Le week-end pas ou un peu de blog (un peu le dimanche soir), juste valider les commentaires de temps en temps. En vacances, pas de blog, ou alors écriture des brouillons si j'ai pris le PC.

La vie de famille. Pour bloguer en ayant une vie de famille mieux vaut être organisé, avoir beaucoup de temps et une épouse (ou mari) conciliante. Je me demande si certains blogueurs ont du choisir entre  vies de familles et leur blog.

A un moment, on pense à devenir Vblogueurs, c'est comme Youtuber mais on raconte sa vie en vidéo sur Youtube, un vidéo blog. On pense à suivre la mode du moment, après chacun ses objectifs. Cela dit, si on fini comme ça (ça fini bien à la fin)

La grammaire, l'orthographe, certains ont de la chance c'est inné, sinon il y a les correcteurs d'orthographe et de grammaire. Il n'y a rien de plus désagréable que de lire un blog compilation de fautes. Je vous rassure, je ne suis pas exemplaire.

Traduire en Anglais, Si votre objectif est d'avoir des millions de follower, est une vraie bonne idée.

Pour les réseaux sociaux, je fais confiance à IFTTT . A l'heure actuelle, et si vous débutez, c'est peut-être une bonne idée entretenir un flux dans les principaux réseaux sociaux. Pour se faire connaître, il y a plusieurs techniques. Laisser des liens vers votre site dans les commentaires dans les blogs des copains (ou pas, demander l'autorisation peut être une bonne idée), écumer les forum, écumer Facebook et balancer des commentaires avec liens etc ...

Combien gagne un blogueur qui écrit par loisir ? Il gagne surtout la gloire et la reconnaissance éternelle des personnes qu'il a pu aider. Il gagne aussi parfois des flots d'insulte. Là, mieux vaut être bien bâti et ne pas prendre pour soi. Pour les insultes, ça ne m'est jamais vraiment arrivé. Pour ma part, les revenus viennent des 2 pub adsense. Je ne suis pas un intégriste des Adblock. Si vous n'aimez pas la pub je comprends tout à fait. Le bilan 2015 est  ici.

Voilà c'était mon témoignage de jeune blogueur.


Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


Commentaires

  • Aucun commentaire trouvé

Poster un commentaire en tant qu'invité

0