Publicité

Voici un mini tutorial pour créer une clef usb bootable de à peu près n’importe quelle distribution linux actuelle (> 2010) sous ubuntu (et autre).

 Sous Ubuntu (et autre distribution) vous avez aux moins 2 solutions :

Dans les 2 cas il vous faudra aller chercher une iso de la distribution sur un FTP (ou autre). Pour Ubuntu et  sur free.Fr c’est par ici :  http://ftp.free.fr/mirrors/ftp.ubuntu.com/releases/

 

Solution 1 l’utilitaire de création de clef USB.

Sous Ubuntu cet utilitaire se nomme “Création de disque de démarrage”.

Si vous voulez une clef pour utiliser linux un peu partout sans vouloir l’installer utilisez ce logiciel, c’est la façon la plus simple et la plus sécurisée. Mais cela se limitera au linux que vous utilisez pour créer la clef

commande DD img 004 

Solution 2 la commande DD

 

On utilisera la commmde DD si l’on souhaite créer une clef USB bootable d’autres distributions. D’où la récupération de l’ISO.  La seule difficulté sera de ne pas se tromper de destination. En cas d’erreur vous pourriez perdre votre disque dur (en général le disque  dur principal est en /dev/sda)

 

- Bracher la clef usb (bon la rien d’extraordinaire)

- répéterer la clef  avec “utilitaire de disque” appelé ‘Disque” sous Ubuntu fr pour moi ça sera /dev/sdd (pour les plus joueurs il y a aussi la commande fdisk -l)

commande DD img 001 commande DD img 002 commande DD img 003  

- se mettre dans le répertoire de l’image iso

- taper la commande qui va bien

sudo dd if=ubuntu-12.10-desktop-amd64.iso of=/dev/sdd bs=4096

bs peut ne pas être précisé.

Enfin on peut vérifier que tout c’est bien passé.

sudo fdisk -u -l

 

Disk /dev/sda: 42.9 GB, 42949672960 bytes
255 têtes, 63 secteurs/piste, 5221 cylindres, total 83886080 secteurs
Unités = secteurs de 1 * 512 = 512 octets
Taille de secteur (logique / physique) : 512 octets / 512 octets
taille d'E/S (minimale / optimale) : 512 octets / 512 octets
Identifiant de disque : 0x00012e75

Périphérique Amorce  Début            Fin          Blocs         Id  Système
/dev/sda1   *            2048        29298922        14648437+  83  Linux
/dev/sda2            29300734        83884031        27291649        5  Étendue
/dev/sda5            29300736        74221567        22460416   83  Linux
/dev/sda6            74223616        83884031         4830208   82  partition d'échange Linux / Solaris



Disk /dev/sdb: 32.2 GB, 32212254720 bytes

255 têtes, 63 secteurs/piste, 3916 cylindres, total 62914560 secteurs
Unités = secteurs de 1 * 512 = 512 octets
Taille de secteur (logique / physique) : 512 octets / 512 octets
taille d'E/S (minimale / optimale) : 512 octets / 512 octets
Identifiant de disque : 0x00000000



Périphérique Amorce  Début            Fin          Blocs         Id  Système
/dev/sdb1   *              63        62910539        31455238+  83  Linux
Disk /dev/sdc: 42.9 GB, 42949672960 bytes

255 têtes, 63 secteurs/piste, 5221 cylindres, total 83886080 secteurs
Unités = secteurs de 1 * 512 = 512 octets
Taille de secteur (logique / physique) : 512 octets / 512 octets
taille d'E/S (minimale / optimale) : 512 octets / 512 octets
Identifiant de disque : 0x00000000



Périphérique Amorce  Début            Fin          Blocs         Id  Système
/dev/sdc1   *              63        32226389        16113163+  83  Linux
/dev/sdc2            32226390        83875364        25824487+   5  Étendue
/dev/sdc5            32226453        40403474         4088511   82  partition d'échange Linux / Solaris
/dev/sdc6            40403538        83875364        21735913+  83  Linux


Attention : identifiant de table de partitions GPT (GUID) détecté sur « /dev/sdd » ! L'utilitaire sfdisk ne prend pas GPT en charge. Utilisez GNU Parted.


Disque /dev/sdd : 8004 Mo, 8004829184 octets
255 têtes, 63 secteurs/piste, 973 cylindres, total 15634432 secteurs
Unités = secteurs de 1 * 512 = 512 octets
Taille de secteur (logique / physique) : 512 octets / 512 octets
taille d'E/S (minimale / optimale) : 512 octets / 512 octets

Identifiant de disque : 0x6cbbb57a
Périphérique Amorce  Début            Fin          Blocs         Id  Système
/dev/sdd1   *               0         1562623          781312        0  Vide
/dev/sdd2             1552488         1557031            2272   ef  EFI (FAT-12/16/32)

 

 

Pour une clef USB d'Ubuntu (>=12.10) et les linux qui gère GPT (les bios UEFI, UFI etc ...) ça donne un truc dans ce genre

Disque /dev/sdd : 8004 Mo, 8004829184 octets
255 têtes, 63 secteurs/piste, 973 cylindres, total 15634432 secteurs
Unités = secteurs de 1 * 512 = 512 octets
Taille de secteur (logique / physique) : 512 octets / 512 octets
taille d'E/S (minimale / optimale) : 512 octets / 512 octets

Identifiant de disque : 0x6cbbb57a
Périphérique Amorce  Début            Fin          Blocs         Id  Système
/dev/sdd1   *               0         1562623          781312        0  Vide
/dev/sdd2             1552488         1557031            2272   ef  EFI (FAT-12/16/32)

 

     


Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


Commentaires (5)

  • Invité - Jacob

    Le tuto n'a pas marché chez moi, j'ai du recouper avec d'autres sources.

    Peut être serait-il judicieux de préciser qu'il faut démonter le disque amovible avant de lancer dd.

  • Invité - Dreamsness

    Bonjour,
    Tout d'abord je tiens à vous remercie de ce mini tuto qui fonctionne bien !
    Ensuite, je souhaitais vous demander vous aviez une méthode similaire avec un fichier .img
    Car j'ai testé dd avec un .img et cela ne fonctionne pas...
    Merci par avance de votre réponse

  • Invité - Dreamsness

    En cherchant un peu, ce n'est pas le cas de toutes les .img, 'certaine img sont des iso' Un peu de lecture ici ;)
    Il faut donc tester

  • Invité - Dreamsness

    Bonjour
    Si je ne me trompe pas les fichiers img sont des images ISO, il suffit de renommer .img en .iso (je n'ai pas testé)
    Jérôme

  • Invité - couillon_du_sud

    <p>Marche super pour ubuntu ( la ou bizarement unetbootin e foctionne pas) mais mons bien pour windows...</p>

Poster un commentaire en tant qu'invité

0

La pub ça rapporte pas grand chose, en plus ça vous laisse d'horribles cookies non comestibles, autrement appelé trackers. Ce cookie est utilisé par DoubleClick (Google Adsense). Vous avez tout le droit de ne pas en vouloir et donc quitter cet excellent blog. Dans le cas contraire, vous l'acceptez et vous poursuivez le surf en toute connaissance de cause (par ailleurs j'utilise piwik).