Publicité

Depuis le 31 janvier Mandriva a changé de site web. Mandriva s’oriente clairement vers le monde des professionnels et des services publics (un truc fanco-français surement). Seul vestige de sa grand histoire du grand public, un petit onglet communauté (et c’est déjà pas mal). Aussi étrange que cela puisse paraître un lien vers Mageia. Lorsqu’on connaît la genèse de Mageia on peut se poser des questions. Un lien vers openMandriva, ce lien redirige vers un site Drupal à peine modifié. Et comme pour Mageia la première préoccupation est de trouver une nouveau logo.
Personnellement je serais d’avis d’unir les forces de Mageia et cet OpenMandriva, cela ferait gagner beaucoup de temps à tout le monde.

Sinon que reste t il de mandriva. Pulse 2, un magnifique outil de gestion de parc informatique. Pulse2 cloud, la même chose mais sans vous casser la tête à installer un serveur.

Mandriva entreprise Server : un server plutôt bien fait

Mandriva Class : un truc qui ne sert qu’au scolaire (si il l’utilise, à mon Avis un certain Cryille à du donner son avis sur cet outil)

ET une version OEM: dans le secret espoir de concurrencer Ubuntu sûrement.

Au moins la stratégie est claire, et elle vaut ce qu’elle vaut. Je me demande comment cette entreprise espère être rentable un jour et donc perdurer.

On note cependant un plus grand soucis du monde libre puisqu’on a droit à un dépôt Git


Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


Commentaires

  • Aucun commentaire trouvé

Poster un commentaire en tant qu'invité

0