Publicité
ubuntu

Alors que ma blogosphère s'accorde plus ou moins dire que le libre va devenir de plus en plus payant parce que les âmes charitables disparaissent petit à petit. Et cela va devenir une affaire de professionnel. Où alors elles migrent vers d'autres sphères que la notre, et que nous les plus âgés de quelques années, n'y allons pas. Au hasard, les réseaux sociaux. Bref, le sujet de ce soir, est je suis repassé à Ubuntu et formation GIT. Les deux n'ont rien à voir et c'est un peu mon actualité du moment de ce jour

 Après une légère infidélité à Ubuntu pour Kubuntu avec le secret espoir que kdenlive fonctionnerait mieux sous kde que Unity, me voilà de retour. Le problème de stabilité ne vient pas de KDE, mais bien de KdenLive. Cela dit, la 16.04.2 solutionne pas mal de problèmes. Ubuntu ce n'est quasiment que du plaisir, il faut le dire vite car lui aussi à des bizarreries. Je ne sais pas pourquoi sous Kubuntu, j'avais quelques instabilités, notamment lorsque je connectais tel ou tel périphérique. Tu ne sais pas pourquoi la souris sur un hub USB3 disparaît lorsque tu branches un disque dur. Là, tout est reconnu du premier coup. Le problème de la souris ne semble pas résolu. Donc surement un problème avec le HUB. Cependant, j'ai vraiment l'impression de faire moins de manipulations. Avec mon age qui avance, le manque de temps, je ne n'aime plus me poser des questions 'Comment vais-je résoudre ce problème'. En clair, je veux un MAC OS sans la partie privative-castratrice. Il y a bien quelques bricoles, comme les boutons de Kdenlive qui jouent à cache-cache, j'ai fini par faire un fork d'un tuto à ma sauce. Pour l imprimante, une brother dcp-9020 (nouvelle arrivée à la maison), c'est passé par de la ligne de commande. Rien de bien difficile.

Si j'ai quitté Kubuntu c'est aussi parce que je n'aimais pas le thème. Vous allez me rétorquer que je n'avais que le changer, d'autant plus que c'est facile. Il est trop clair à mon goût. Sur mes écrans, cela donne une espèce de brouillard plus ou moins lisible. Résultat, un collègue de bureaux me fais remarquer que mes vidéos sont sombres. Autre problème, pas de compte invité. Certain vont crier au scandale, mais c'est bien pratique lorsque je ne suis pas à la maison et que certaines personnes ont besoin d'un traitement de textes. Bref, j'avais envie de retourner sous kde car j'en gardais un meilleur souvenir, je le fuis pour d'autre raison. 

Je n'aime toujours pas unity, mais il fonctionne et on comprend ce que l'on fait. Tout est vraiment facile (pour le moment) et mes principaux besoins sont couverts (montage vidéos, traitement photos, écriture du blog, impression, scan, branchement smartphone ...). Si vraiment je veux le personnaliser je peux utiliser Unity Tweak.

Le passage c'est fait facilement. J'ai créé une clef USB, et j'ai installé. L'installateur a dit, 'installer à la place de Kubuntu', tout ce fait rapidement. Les documents sont en place, je n'ai rien perdu. La famille des Ubuntu fonctionne très bien à ce niveau là.

J'avais été tenté par Manjaro, mais je ne le sens pas. Je l'ai essayé plusieurs fois, je l'ai trouvé vraiment sympa, mais je ne suis pas convaincu. J'ai trop l'impression que je vais me coltiner de la ligne de commandes à gogo.

Il parait que les vrais sont sous Debian. Et bien non, je n'y arrive pas. Je ne dois pas être assez libre..

Enfin, pour être opérationnel, il faut essayer le genre d'article Things To Do After Installing Ubuntu http://www.omgubuntu.co.uk/2016/04/10-things-to-do-after-installing-ubuntu-16-04-lts

Bref, je suis de retour sous Ubuntu et pour le moment je le sens bien. J'attends impatience Mir et les drivers Vulkan dans lesquels j'ai beaucoup d'espoir (peut-être trop).


Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


Commentaires

  • Aucun commentaire trouvé

Poster un commentaire en tant qu'invité

0