Publicité

Avec cet article, vous allez sûrement croire que je suis en mode super véner. Depuis quelque temps, je ne fais que me plaindre. Et ce n'est pas fini, vu les brouillons d'article qui traînent. Bref, Jusqu'à présent, je défendais Linux bec et ongles. Mais quand il te l'a joue à l'envers, tu as vraiment envie de tout arrêter et repasser à Windows. D'ailleurs cet article est écrit en partie sous Windows 10. Sur mon PC, en dualboot, il y a Kubuntu 15.10. Je pourrais facilement l'appeler kakabun. Je suis excédé, je m'aperçois que mon PC est réellement conçu pour fonctionner sous Windows si on excepte le bruit du ventilateur qui a décidé de se la jouer Castafiore.

Il y a quelques mois, on m'avait demandé de tester Handy Linux. J'avais trouvé le concept sympa, malheureusement ma carte wifi avait été mal détectée. J'avais donc laissé tombé l'affaire. Nouvelle version, la 2.2, on ne m'a rien demandé, un test s'impose. Je ne veux pas rester sur une demi déception. Je récupère l'ISO. Cette fois, je suis bien décidé à l'installer sur mon vieux PC de 2001.

En Montage vidéo sous Linux, on n'a pas trop le choix. On a OpenShot dont on ne comprend rien aux versions, KdeNLive qui est pour moi la référence, et l'outsider FlowBlade. J'ai déjà un article il y a maintenant quelques temps et on peut dire qu'avec le temps Flowblade se bonifie. Enfin pour ceux qui ont des sous il existe le logiciel professionnel Lightwork (il existe aussi un version gratuite mais pas franchement utilisable). Flowblade nous est arrivé le 9/09/2015 en version 1.2. Occasion d'un nouveau test.

C'est fait, cela faisait quelque temps que j'y pensais, repasser à KDE. Vous allez me dire qu'elle drôle d'idée ? En fait, oui et non, les logiciels que j'utilise le plus, utilisent bien souvent QT( KDE aussi) , plus que GTK (Gnome, Unity etc ...). Krita, Kdenlive font partie du lot ( Surtout Kdenlive). J'ai donc profité du passage d' Ubuntu 14.10 vers 15.10 pour réaliser quelques tests via une clef USB de Kubuntu. Remarque rigolote, la version Kubuntu sur clef USB et sur port USB3 est plus rapide que la version installée sur mon disque dur.

Il arrive parfois de devoir tester quelques distributions Linux pour trouver la plus adaptée à tel ou tel PC. Pendant un moment, j'utilisais Virtualbox pour tester le Linux. Actuellement, je n'ai pas trop le temps de faire ça en parallèle de mon boulot. Du coup, je me retrouve à tester des distributions Linux sur une vraie machine des années 2001 et 2009. Le problème est de devoir préparer la clef USB pour chaque distribution. Ce n'est pas bien long avec la commande DD, il faut juste prendre le temps de le faire. Mais depuis que j'ai découvert (tardivement) Easy2boot ce n'est que du bonheur.