roses des sables - recette

S'il existe bien une recette facile, ou les enfants peuvent mettre leurs mains dans le chocolat sans qu'on les gronde, c'est bien les roses des sables. Il n'y a pas grand chose à faire, et tout le monde est content. Il faut juste expliquer au petit dernier qu'il ne s'agit pas de manger les pétales de chocolat avant de les mettre dans les moules. Vous auriez vu la tête de pauvre petit lui de notre Numéro 2 lorsqu’on lui a dit qu'il fallait les placer dans les moules.

 

La seconde culture, vous ne vous êtes jamais demandé pourquoi cela s'appelait rose des sables ? Pour ceux qui ont été dans le désert pas trop loin des dromadaires c'est une évidence. Pour moi, c'était chez mon dentiste aveyronnais de Sébazac-Concoures. Sur le radiateur de son cabinet était posé une rose des sables. Pour la petite histoire, on m'avait toujours dit que c'était du caca de dromadaire et du sable aggloméré. Le truc c'est que des roses des sables, on en trouve aussi en Auvergne... Voici la plus belle explication que j'ai trouvée sur le net:

Les roses cristallisent au sommet de la nappe d'eau, à un mètre environ sous la surface du sol, là où les échantillons les plus gros et les mieux formés se trouvent. Plusieurs mécanismes peuvent contribuer à l'ascension des roses jusqu'à la surface où leur séjour sera bref. Soumises à l'action combinée de l'altération, de l'érosion et de la dissolution, le sulfate de calcium est vite entraîné dans le sous-sol où il contribuera, à nouveau, à la formation de nouvelles et délicates roses des sables.

cette explication aussi est très bien 'Les roses des sables sont des cristallisations de gypse. Ce gypse cristallise au sein d'un milieu tendre et déformable (argile, sable).'  http://planet-terre.ens-lyon.fr/article/rose-des-sables.xml

Tant pis pour le pipi de chameaux, cela dit c'est toujours plausible. 

J'imagine que vous êtes venus pour manger quelques choses alors au travail.

Remarque: Il est tout à fait possible de faire sans moule, mais c'est bien plus compliqué. Faire des petites tas qui tiennent n'est chose aisé.

Le matériel

  • Saladier
  • Cuillères (pour ceux qui ne veulent pas des mains dans le chocolat)
  • Moule en papier rond Ø 2,9 cm · 1,6 cm blanc
  • Casserole
  • Couteau (pour couper le beurre)
  • Verre mesureur ou balance
  • Un frigo (frigidaire) 

Les ingrédients

  • Céréales pétales 75g
  • Tablette de chocolat pâtissier 100g
  • 100 g Beurre
  • 50 g de Sucre glace (pour les Wallons, sucre invisible) ou poudre.

 La recette

En vrai, on peut faire comme on veut. On trouve des recettes avec plus ou moins de pétales, plus ou moins de chocolats. Pour cette recette nous avons utilisé du chocolat au lait.

Faire fondre le chocolat et le beurre doucement (mais doucement et en rythme), remuer à droite, remuer à gauche pour que le mélange soit lisse sans grumeaux (je fais ça au petit fouet, ça marche aussi au grand)

Ajouter le sucre progressivement en ne faisant pas de grumeaux

Une fois le mélange homogène, le verser encore chaud sur les pétales de céréales que l'on aura placé dans un saladier. Remuer comme vous pouvez :D

Faire des petits tas sur une assiette, ou plus facilement dans des moules.

Laisser prendre le chocolat au frigo pendant 1 heures.

Bon appétit

Photos

rose des sables 001 rose des sables 002 rose des sables 003 rose des sables 004 rose des sables 005 rose des sables 006 rose des sables 007 rose des sables 008 rose des sables 009 rose des sables 010 rose des sables 011 rose des sables 012 rose des sables 021 rose des sables 013 rose des sables 014 rose des sables 015 rose des sables 016 rose des sables 017 rose des sables 018 rose des sables 019 rose des sables 020

 

PS: le premier qui me dit que j'ai gout de chiotte en musique à cause du lien en rythme, n'a que venir à l'appartement voir mes enfants danser sur "corde à sauter" de MOUSSIER TOMBOLA 


Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


Commentaires

  • Aucun commentaire trouvé

Poster un commentaire en tant qu'invité

0

Publicité

La pub ça rapporte pas grand chose, en plus ça vous laisse d'horribles cookies non comestibles, autrement appelé trackers. Ce cookie est utilisé par DoubleClick (Google Adsense). Vous avez tout le droit de ne pas en vouloir et donc quitter cet excellent blog. Dans le cas contraire, vous l'acceptez et vous poursuivez le surf en toute connaissance de cause (par ailleurs j'utilise piwik).