le balcon jardine

On y pensait depuis quelques temps, créer un #jardin sur le #balcon. Il faut dire que lorsqu'on habite dans un immeuble et que l'on veut son jardin, il existe plusieurs solutions. Premièrement, s'inscrire sur une liste de jardins communautaires. Vous vous inscrivez sur une liste dans l'espoir qu'une parcelle se libère. Vous espérez que vous serez l'heureux choisi par l'association pour louer la dite parcelle. Entre le moment de l'inscription et la libération d'une parcelle, Il peut se passer de nombreuses années. Deuxièmement, essayer de cultiver sur son balcon.

 Nous avons la chance d'avoir un balcon plus ou moins bien exposé (EST-EST-SUD). Nous avons donc choisi la solution balcon pour cultiver quelques légumes et fruits. Nous avons aussi la chance d'avoir des jardiniers dans la famille. Nous avons la motivation d'avoir de beaux légumes suite à des vacances en maison où le propriétaire jardinier nous offrait de vraiment délicieuses tomates. Pour nous, ça sera l’occasion d'initier nos 2 Numéros. Evidemment, l'initiation nous concerne également. Nous avons choisi la voie la plus facile, à savoir planter des graines et attendre que ça pousse.

Le matériel

Pour débuter, nous n'avons pas besoin de grand-chose. Une petite pelle, un semoir, une griffe, un arrosoir, des bacs et des petits pots pour les semis. On ajoutera des sacs et du grillage (de récupération) pour créer des serres. Peut-être que l'année prochaine, on investira dans des étagères serres.

Choix des bacs

 Pour notre jardin, nous avons choisi de consacrer un presque demi-balcon à la culture de diverses petites choses. Pour le choix des pots, des bacs nous n'avons pas vraiment choisi. Nous avons décidé de recycler. Le meuble TV devient ainsi le bac à carotte (c'est le plus profond de tous nos bacs). Un bac à fleurs trouvé dans la rue servira également de bac à culture. S'ajoute les bacs à fleurs et divers pots que nous conservons depuis des années.

Pour transformer le meuble TV, j'ai récupéré une bâche bleue que nous avions utilisées pour le déménagement. J'aurais peut-être dû acheter du tissu géotextile, mais pour le moment, je tapisse le meuble avec cette bâche. Au fond du bac créé, nous avons ajouté des billes d'argile. Enfin, nous avons ajouté de la terre végétale que l'on mélange avec du terreau et des crottes de lapin. Nous avons un lapin depuis 6 ans qui nous produit quelques kilos de ce formidable engrais. Bref, c'est gratuit pour nous. Problème, ça semble attirer les mouches.

Les semis

 Pour nous, les semis sont plutôt mystérieux. Nous avons planté des graines de salades, de tomates, de fleurs et de haricots. J'ai ajouté des graines de menthe. Nous avons choisi des petits pots de 6-7 cm de haut. On avait lu que l'on pouvait utiliser des boites à oeufs. Chez nous, les boîtes à œufs n'ont pas bien fonctionné. Ensuite, nous avons trouvé des graines de fraise chez LIDL. Nous avons suivi le mode d'emploi, mais les fraises prennent leur temps. Mon père m'a dit qu'en général,il était plus simple d'acheter des plants de fraise.

Les enfants ont adoré mélanger la terre dans les bacs. Ils nous ont aidé à planter quelques petites graines comme les salades et les radis.

Investissement de départ

L'investissement de départ est surtout lié à l'achat de graines, de petits matériels de jardinage et la terre. La terre pour notre balcon représente un peu moins de 30€, en gros 5 sacs de terre végétale, un sac de terreau pour culture bio, un sac de billes. Pour les petits pots pour les semis compter environ 5€, ils sont réutilisables. Il est à noter que mon père réalise ses semis dans des bacs en polystyrène qui servait à transporter du poisson. Pour la pelle et le semoir environ 3€ chaque. Tout le reste étant de la récupération c'est gratuit.
Pour les graines c'est aléatoires, entre 1€ et 4€ le sachet de graines. J'ai un bon plan sur internet avec des graines garantis sans OGM. Il faut en profiter tant que c'est possible car malheureusement j'ai ouïe dire que les lobbys ont trouvé le moyen de faire en sorte que cette bourse aux graines deviennent bientôt illégales ... https://kokopelli-semences.fr/

Il est à noter que dans les grandes villes, on trouve tout ce qu'il faut sur les trottoirs lors des encombrants.

L'action des enfants.

Numéros 1 a préparé de jolies étiquettes, tandis que Numéro 2 a bien mélangé la terre et le terreau. Numéro 1 m'avait au préalable aidé à fixer les bâches bleues dans les bacs au moyen d'une agrafeuse.
Ensuite, ils ont planté les graines et arrosé le tout. La suite, c'est la surveillance de la pousse des semis.

Pour le moment, tout va bien, les semis ont bien pris et poussent comme il faut. La suite au prochain épisode.

Les photos

Jardin ep1 001Jardin ep1 002Jardin ep1 003Jardin ep1 005Jardin ep1 006Jardin ep1 007Jardin ep1 008Jardin ep1 009Jardin ep1 010Jardin ep1 011Jardin ep1 012Jardin ep1 013Jardin ep1 014Jardin ep1 015Jardin ep1 016Jardin ep1 017Jardin ep1 018Jardin ep1 019Jardin ep1 020Jardin ep1 021Jardin ep1 022Jardin ep1 023Jardin ep1 024Jardin ep1 025Jardin ep1 026


Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


Commentaires

  • Aucun commentaire trouvé

Poster un commentaire en tant qu'invité

0

Publicité