Éléphants, Les machines de l'ile

Après un trop court week-end à Noirmoutier (Merci Bea et Damien), nous avions décidé de faire une pause à Nantes. Le but étant de voir si cette ville pourrait nous plaire ou pas (pour y vivre). Nous n'avons pas fait le bilan. Mon résumé est le suivant, l'ancienne ville est vraiment très sympa (pour le peu que nous avons vu) et très belle. Les gens, qui se résume pour nous au pharmacien de la cathédrale (oui, j'ai pris un bon coup de soleil sur une plage de Noirmoutier), ont l'air très sympathiques. 

Sur ce week-end, la première chose qui choque en ce samedi de long-week, c'est le désert niveau circulations routière. Peut-être tous les Nantais étaient aux Vieilles Charrues. Il n'y a personne dans les rues de ce que j'appelle la ville nouvelle. Il faut dire que Nantes ressemble à un concours d'architectures à ciel ouvert. Les bâtiments sont plantés çà et là sans réelle harmonie apparente. On se demande même si il existe un PLU. Ni connaissant rien, je ne me risquerais pas à dire qu'il n'y a que de l'incohérence. Bref, je trouve ça moche à souhait (excepté certain bâtiment). Peut-être que dans le futur on trouvera cela joli. Cependant, j'ai du mal à comprendre que l'on fasse des bâtiments à l'architecture moderne, et qu'on les laisse se dégrader. J'ai en mémoire, une espèce de bâtiment avec une immense architecture en bois pour les balcons. Malheureusement, par manque d'entretien, on voit un bois tout gris dont on se demande comment tout cela tient. 

Après ce grand foutoir, nous sommes allés dans le centre-ville. Et là, c'est beau, on découvre tout d'abord le château des Ducs de Bretagne, le centre (le vrai), la cathédrale (du beauté intérieure), un jardin. Les rues sont très larges par endroit. On a l'impression d'être sur des places. Nous avons apprécié les fontaines non loin du château. 

La ville semble tout de même assez bien organiser. Nous n'avons pas eu de problèmes pour nous garer. Le tramway semble très bien fonctionner, ainsi que les bus qui circule sur une voie réservée au centre de la chaussée. Nous avons également apprécié un bout de canal qui s'enfonce sous la voie des chemins de fer pour aller on ne s'est où.

Bref, Nantes est encore en pleine mutation et nous espérons qu'elle se bonifiera par endroit.

Si tu vas à Nantes n'oublie pas de visiter "Les Machines de l'île". Un tout petit peu d'histoire, la Loire s’étant ensablée, il n'était plus possible de sortir de gros navires depuis les chantiers navals de Nantes. Suite à un "concours" 2 associations ont été choisies pour invertir une partie de cet immense lieu pour en faire quelques choses (désolé, j'ai oublié le nom des 2 associations).

En général, on connait tous le gigantesque éléphant fait de bois, cuir et métal. Ces gigantesques machines qui sillonnent les rues de Nantes (Dragon, Araigné, géant de bois etc ...). Ce que l'on sait moins, c'est qu'il s'agit d'un travail artistique d'une compagnie de théâtre. Elle élabore des projets ambitieux et féeriques qui rayonnent énormément et bien plus qu'à Nantes. Bien entendu, elle aussi besoin de sous pour vivre, n'hésitez pas à faire un don.

Tout ce visite, du laboratoire à l'atelier.

Nous avons donc visité LA GALERIE DES MACHINES, l'atelier et le carrousel . Il est vrai que ce n'est pas forcément donné, mais ça vaut le coup d’œil (même si les enfants de moins de 3 ans risquent d'avoir un peu peur). 

La galerie des machines est un peu le proof of concept des projets. On teste des machines pour voir ce que cela donne. Bref, il y a des prototypes en mouvement pour le plaisir des grands et des petits. En ce moment, le projet est l'arbre aux hérons. il s'agit du troisième projet de la compagnie. On y découvre un héron mécanique en version un demi, une araignée, un chenille, des fourmis et même un bout de projet qui ne sortira jamais (trop dangereux pour le public). Des artistes les mettent en mouvement pour le plaisir des yeux. Ainsi, un héron chargé de deux touristes, un technicien et d'une marionnettiste volent au-dessus de nous. Attention à l'araignée, elle risque de vous lancer sa toile; que dire des autres animaux dont je vous laisse découvrir leur originalité en allant sur place.

La visite des ateliers est plutôt rapide, l'essentiel étant de visionner le film de l'histoire de ces ateliers (10 minutes tout au plus). Nous sommes passés par le prototype de l'arbre aux hérons. Nous ne sommes pas allés à la boutique, mais un détour est surement une bonne idée.

Nous avions prévu une ballade en éléphant mécanique. Malheureusement, l'éléphant était en panne pour la journée. Nous n'avons pas fait le petit circuit. Cela dit, nous l'avons vu se balader, il est vraiment énorme.

Il est impensable de ne pas aller au CARROUSEL DES MONDES MARINS. C'est un carrousel où l'on est autant spectateur qu'acteur. Vous êtes acteurs pour donner vie à la bestiole des fonds marins sur laquelle vous serez. Nous étions sur un crabe. A nous d'animer, les pattes, les pinces et la bouche. Ce carrousel est beau, plein d'imagination. Les espèces marines reconstitués sont étonnantes, belles ou effrayantes. Nous vous conseillons d'y aller le matin, car il y a moins de monde et commencer par le monde du sous-sol. 

Un petit conseil, prenez un pique-nique si vous avez des enfants. On a vite fait de dépasser l'heure du déjeuner. Pour la pratique, il y a un parking en face l'entrée (pour nous il était désert), nous avons passé la nuit au Novotel (pour 79€ - 3 lits dans la même chambre 1 grand 2 petits ).

Finalement, cette visite des Machines de l'île ravira autant les grands enfants que les petits (surtout les grands).

Photos

Nantes 001Nantes 002Nantes 003Nantes 004Nantes 005Nantes 006Nantes 007Nantes 008Nantes 009Nantes 010Nantes 011Nantes 012Nantes 013

Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


Commentaires

  • Aucun commentaire trouvé

Poster un commentaire en tant qu'invité

0

Publicité