Publicité
Test fail hoover rbc009

Cela fait maintenant plusieurs semaines que le test du deuxième robot aspirateur Hoover RBC 009 a été réalisé.

Si vous avez raté le premier épisode c'est par ici.

Le deuxième aspirateur est arrivé, ce n'est pas tout à fait le même. Le conditionnement est très légèrement différent. L'aspirateur bénéficie d'une protection du panneau indicateur. Ce n’était pas le cas du premier, ce qui indique bien que nous avons affaire avec une série reconditionnée. Deuxième différence, la capacité de la batterie, on passe d'une 1500 mAh à 2500 mAh. J'ai bien envie de dire que Hoover se fou de nous (ou Conforama).

Je recommence la procédure de charge de la batterie lors d'une premier utilisation. Elle me paraît inutile tant je sais que c'est du reconditionné. Je laisse charger l'aspirateur toute la nuit. 

Test grandeur nature

Pour le test, nul besoin de balancer du riz sur un tapis (les numériques), du chocolat dans une salle (Clubic), on va se contenter de ce que peuvent produire 2 enfants en bas âge. Nous avons donc des miettes de pain sous la table du salon (qui nous sert pour les repas), de miettes de gâteau un peu partout dans la maison, des cheveux longs et bien entendu, un élevage d'ovins (moutons). 

Sous surveillance

Je lance donc le robot en mode auto, cette fois, il va un peu plus loin que sa base. Après avoir fait un détour sur le tapis du salon, il se barre vers la chambre des enfants. Il n'a pas eu de difficulté particulière à monter sur le tapis du salon. En revanche, je me demande si le détecteur de saletés fonctionne. Il passe à côté de tas de miettes sans broncher... Une fois arrivé dans la chambre des enfants, il connaît quelques difficultés à monter sur le tapis qui est plus léger que celui du salon. Il a tendance à le retourner en l'accrochant avec la petite balayette. Après un bref passage sur le tapis, il passe sous le lit à barreau du numéro 2. Il y retournera souvent, autant dire que sous le lit, c'est propre, mais c'est tout. Pour le reste de la chambre c'est plus aléatoire et bien incompréhensible pour un œil humain.

 

Ensuite, je le fais sortir de la chambre au moyen de la télécommande, pour aller dans la cuisine. Arrivée dans la cuisine, je l'arrête pour faire un premier bilan saletés ramassées. J'avoue que je suis étonné par la quantité de poussièreq, moutons et autres déchets ramassés. En revanche, je me pose des questions sur le filtre anti-allergie qui me paraît étrangement propre au regard de la quantité de poussière qu'il est censé avoir passé.

Je relance le robot dans la cuisine. J'ai trop rien à dire, il évite certain obstacle, et tamponne certain autre. Il monte sur les tabourets et se bloque.

 

Test autonome

Le test totalement autonome, on décide d'aller faire un tour dehors, c'est l'occasion de le lancer en autonome. On a fait un peu de rangement afin de lui éviter de se coincer dans les fils, les pantoufles, etc. Vous l'avez compris, il est préférable d'avoir un appartement plutôt rangé.

À notre retour, surprise, le robot est coincé sous la chaise des enfants, batterie à plat. Bref, il ne faut rien oublier, et faire place nette, mettre les chaises sur la table etc.

 

Du bruit et efficacité ?

Tout n'est pas noir, le robot n'est pas franchement bruyant. On ne pourra pas le lancer la nuit, mais le laisser travailler dans une autre pièce sans problème. La petite brosse latérale est bien surprenante, elle a le don de lancer les miettes un peu plus loin et retourner les tapis léger. Résultat, la moitié des miettes sont aspirées, l'autre disparu sous les meubles (ou les tapis).

Autre chose rigolote et bien embêtante, le dépôt des miettes là où il n'y en avait pas. Cela se produit lorsque le robot est à cheval, parquet/tapis. Tout le long du tapis, il dépose les miettes qu'il a ramassées précédemment. Il y a donc un petit quelque chose à revoir.

 

Le saut de la mort

Ce robot qui aura fonctionné au moins 2 heures sous surveillance, aura vécu ces derniers instants sur le tapis du salon. En effet, la descente de ce dernier lui sera fatale. Il semblerait que le moteur est quelque peu fumé. Une odeur de plastiques cramés, caractéristique des moteurs brûlés, se dégage du robot.

 

Bilan de santé du robot

Après le saut de la mort, j'ai regardé d'un peu plus près le robot pour essayer de voir si on pouvait le ressusciter. Tout d'abord, je remarque qu'un des capteurs de chutes est encrassé. Inutile de dire que ce robot aurait dégringolé les escaliers s'il y en avait eu. Ensuite, en démontant le bac pour le nettoyer, je m'aperçois qu'un joint d'étanchéité est retourné, donc plus du tout efficace. Les brosses ont tout plein de cheveux entourés au niveau des axes.

 

Retour et remboursement

Étant donné qu'il s'agit du deuxième robot qui ne fonctionne pas, je décide de le renvoyer et de demander le remboursement. Sur ce dernier point, Conforama a été très correct puisque tout de suite après ma demande, ils ont envoyé le bon de retour. En revanche, comme au premier épisode, il a fallu que j'assure le suivi pour leur signaler que cela faisait 2 semaines que le robot était chez eux. Une fois ce suivi effectué, le remboursement a été rapide (3 jours).

 

Conclusion

Ce robot ne me semble pas du tout adapté à une maison avec enfants. Il n'est absolument pas fiable, ne passe pas partout, arrive à poser des miettes là où il n'y en avait pas, tamponne tous les meubles (surtout les chaises), ne détecte pas les zones sales sur un parquet sombre. Cerise sur le gâteau, il décède lors de la descente du tapis. Une énorme différence entre la promesse et le test en réel. J'ai plus eu l'impression d'avoir une super-brosse qu'un aspirateur. Quand je vois les numériques lui donner royalement 3 étoiles, moi, c'est une étoile pour l'autonomie avant le décès. Le seul truc un peu amusant est peut-être de le radio commander.

Bref, je ne le recommande pas. Je ne comprends pas que Conforama vende ces robots clairement reconditionnés sans en faire mention sur le site Internet.

Anecdote : Lors de l'envoi du premier robot, le colis n'était pas fermé. Rebelote pour le nouvel envoi, l'étiquette a été collé au niveau du fond ce qui ne ferme toujours pas le colis !!!

Photos

Hoover RBC009 001Hoover RBC009 002Hoover RBC009 003Hoover RBC009 004Hoover RBC009 005Hoover RBC009 006Hoover RBC009 007Hoover RBC009 008Hoover RBC009 009Hoover RBC009 010Hoover RBC009 011Hoover RBC009 012Hoover RBC009 013Hoover RBC009 014Hoover RBC009 016Hoover RBC009 017Hoover RBC009 018Hoover RBC009 019Hoover RBC009 020Hoover RBC009 021Hoover RBC009 022


Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


Commentaires

  • Aucun commentaire trouvé

Poster un commentaire en tant qu'invité

0

Publicité - Ce contenu peut vous intéresser - Test

La pub ça rapporte pas grand chose, en plus ça vous laisse d'horribles cookies non comestibles, autrement appelé trackers. Ce cookie est utilisé par DoubleClick (Google Adsense). Vous avez tout le droit de ne pas en vouloir et donc quitter cet excellent blog. Dans le cas contraire, vous l'acceptez et vous poursuivez le surf en toute connaissance de cause (par ailleurs j'utilise piwik).