Demain le film

Nous avons rarement des soirées libres sans enfants. Alors, lorsque mon épouse m'a dit qu'on devait aller voir "Demain", j'ai direct dit non. J'en ai un peu assez de rabâcher des idées que je connais depuis maintenant quelques années sans en voir le bout du tunnel. Et puis, il y a Star War. (bon en vrai cela m'est égal, c'est juste pour attirer du monde ici ;) ) L'autre truc qui m'agaçait, c'est que lorsque je regarde des reportages à la TV sur ce sujet mon épouse me demande de changer de chaînes.

J'ai commencé l'écriture de cet article le 22/12/2015.

Au lieu de m'énerver comme un gros couillon, je devrais me réjouir que mon épouse est sensibilise à tous ses sujets d'avenir.

Après avoir lu les critiques, après m'être excusé, nous sommes allés voir "Demain". La salle était comble (Star War n'a que trembler). Le postulat de base est simple. La population augmente et elle ne mange pas à sa faim. Inévitablement, il va y avoir déplacement de population et donc à un moment ou l'autre guerre. Pourtant, il y a des moyens d'éviter un peu tout ça. Visiblement, il ne faudra pas compter sur les gros industriels et les politiques qui ne pensent qu'à leurs intérêts immédiats et personnels (Ils mourront dans leur tour d'ivoire avec tout leurs sous). On se demande  que font ils du futur? Sont ils aussi bêtes ? J'en doute, ils ont tout planifié. Tiens, on pourrait croire que je parle du complot. La fameuse machination qui consiste à croire que le pouvoir appartient à quelques uns qui jouent avec tous les autres.

Le public dans la salle semble déjà sensibilisé à toutes ces problématiques, mais peut-être que le film sera un déclencheur. L'axe du film est intéressant. Il n'est pas culpabilisant. On nous montre des exemples qui fonctionnent. On nous explique rapidement quelques problématiques et comment lutter ou plutôt comment les résoudre.

Certaines personnes se sont senties d'applaudir à la fin du film. D'autres de dire que les applaudissements sont de trop. Bref, chacun son ressenti.

J'ai trouvé ce film intéressant. Mais j'ai trouvé qui ne va pas assez à fond dans certains sujets. Le problème des connivences politiques, industriels et justices ne sont pas assez exploité à mon goût. J'ai cru comprendre qu'on nous dit bien que les (la) politiques sont adaptées aux business des gros industriels (ce qui ont beaucoup de pognons) et peu adapté au vrai monde. Celui qui trime pour juste survivre. Cela dit, le problème n'est peut-être que franco-français ce qui n'est pas le sujet du film qui voit plus globalement le souci.

On nous montre comment des personnes ont influé sur des villes entières pour faire autrement. En clair, s'adapter aux lois, règles d'un pays pour faire autrement, faire plus citoyens. On découvre ainsi la ville Detroit qui se relève de l'après Ford grâce à des initiatives personnelles, puis reprises. On nous explique qu'en Suisse d'après guerre (39-45), il a fallu trouver une solution pour aider l'industrie à se relever en se serrant les coudes en utilisant une monnaie locale (toujours d'actualité). On nous explique qu'en Inde, certains ont dépassé les histoires des castes pour améliorer les conditions de vie de tout un village. On effleure le problème des démocraties et de leur limite en allant en Islande d'après crash de 2008. Enfin, on nous montre le meilleur système éducatif qu'est celui de la Finlande. On nous montre des moyens de cultiver plus efficace que celle que l'on connaît aujourd'hui à grande échelle. Le film prône aussi la décroissance.

Ce film, c'est un peu le pays des bisounours. On occulte les problèmes de conflit religieux etc ... MAIS C'EST UN ESPOIR.

Les idées sont bonnes à mon sens. Elles remettent l'homme au centre du problème, en disant chaque personne est un bout de la solution. Il faut se responsabiliser. Arrêter de manger tout cru ce qui nous tombe dans l'assiette, les yeux, les oreilles.

Je conseille donc ceux qui ne sont pas sensibilisés à ces problèmes de vie future, d'écologie, de politique, d'aller voir ce film. Je conseille aux personnes déjà sensibilisées d'aller le voir, ça donne des idées de comment faire.


Après le film, j'étais presque prêt à partir en Normandie cultiver un potager en permaculture (terme à la mode en ce moment). Cela dit, l'idée est toujours dans un coin de notre tête (mon épouse et moi). Est-ce qu'on passera le pas ??? Est ce que je pourrais faire sans mon PC, mon blog, mon petit confort personnel, expliquer à mes enfants qu'ils n'auront pas 5 cadeaux pour Noël ? En attendant, mon épouse scrute les étiquettes des produits que nous achetons (pas uniquement pour l'aspect écologique).

J'ai classé cet article dans ma rubrique Libre. Car en fait, il s'agit bien de cela, ne nous mener vers un monde libre.

 

 

Le site web du film avec tout ce qu'il faut pour faire autrement : http://www.demain-lefilm.com/le-film

 


Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


Commentaires

  • Aucun commentaire trouvé

Poster un commentaire en tant qu'invité

0

Publicité

Communiquez avec Geekmps Sur Facebook

Bonjour, comment ne pourrait ne pas l'être ... C'est un peu la référence du moment. Il est même prop...
A propos dans Article de Joomla
Invité - paracchini
bonjour je cherche un s8 pour fonctionner avec free.ce modele est t il adapté a la france .sur le si...
A propos dans Article de Joomla
Bonjour, ah ah , c'est comme les youtuber, une poignée gagnent très bien leur vie. Il faut être très...
Adsense, c'est mort, vive l'af... dans Article de Joomla
Invité - denis
Je pensais que les blogs rapportaient énormément, en tout cas c'est ce que les médias veulent faire ...
Adsense, c'est mort, vive l'af... dans Article de Joomla
Bonjour, j avoue je n' ai pas testé la manipulation (exemplaire de prêt). Si je ne me trompe pas, il...
Test du Yuneec Breeze 4K, dron... dans Article de Joomla

La pub ça ne rapporte pas grand chose, en plus ça vous laisse d'horribles cookies non comestibles, autrement appelé trackers. Ce cookie est utilisé par DoubleClick (Google Adsense). Vous avez le droit de ne pas en vouloir et donc quitter cet excellent blog. (par ailleurs j'utilise piwik).