Linux Windows

Microsoft Windows passe à l'opensource et au libre gratuit et présente Arena (brève)

C'est une annonce que l'on n’a pas vu venir. Pourtant les signes avant-coureurs étaient bien là, à commencer par l'intégration de diverses distributions Linux au sein même de Windows. Le déclencheur est l'annonce de Stadia de Google. 

Comment ça fonctionne Linux Bash dans Windows => https://www.tomshardware.fr/linux-dans-windows-10-comment-ca-marche/

Cette annonce a tellement surpris tout le monde que dans un affolement général, le cours en Bourse de Microsoft a été suspendu. Un rien ne les affole ces traders. S'ils savaient que Microsoft faisait son beurre avec Office365 et d'autres produits dans le Cloud, les boursicoteurs ne se seraient pas affolés.

Cette annonce fait suite à l'annonce de stadia de Google. Microsoft bien connu pour sa suite Office 365 et son pied dans les jeux vidéos, ne s'attendait pas cette offensive de Google dans le monde du jeu vidéo. Microsoft ne s'étend pas préparé à cette éventualité d'attaque frontale au lucratif monde du jeu vidéo à réagit de façon plutôt inattendue. Microsoft, contrairement à ses habitudes d'attentisme a décidé de s'attaquer frontalement au Chromebook (qui grignote à la marge quelque part de marché à Windows). A la rédaction (ok, je suis tout seul), on est pas sûr que cela soit la bonne réponse.

En rendant le code de Windows open source et libre, elle rend également Windows gratuit (et sensible aux attaques des hackers !!).Le but étant d’inonder encore plus le monde de Windows (comme s'il pouvait faire plus ..). Microsoft explique également comment installer Windows sur les chromes book (désolé, le lien a été désactivé).

L'idée est de montrer que le projet Stadia n'est pas viable et que si la gratuité des OS doit devenir généralité, il serait eux aussi de la partie. On entend bien entendu la grogne monter du côté des derniers acheteurs de l'OS (un peu comme cette histoire de Thermomix TM6) Microsoft s'engage à rembourser toutes les personnes ayant acheté leur OS entre le 1er janvier et 1er avril 2019.

Le projet Arena

Prise de cours par l'annonce et en réponse au projet Stadia de Google, Microsoft a présenté le projet Arena. Il ne s'agit ni plus ni moins la même chose que le projet Stadia mais à la sauce Microsoft via les serveurs Azure (le cloud de Microsoft pour ceux qui ne connaissent pas). En s'affranchissant du prix de Windows, Microsoft espère conserver les utilisateurs et faire venir de nouveaux. Par ailleurs, Microsoft annonce que les exigences en Mps de bande passante est moindre que la solution de Google. Il annonce également qu'Arena serait disponible sur toutes les plateformes et sans navigateurs mais une application propriétaire optimisée pour chaque système. Pas de démonstration, uniquement une annonce qui nous laisse un peu sur notre faim. Les annonces seront réalisées lors du show Inspire partner https://partner.microsoft.com/en-us/inspire

Réaction chez Apple et Linux.

Chez Apple, on ne comprend pas la démarche. D'autant plus que Windows 10 avait été distribué gratuitement pendant un moment, cela n'avait pas changé grand chose. Bref, incrédulité est de mise. Apple a clairement dit qu'elle ne rendrait pas son OS open-source et encore moins gratuit et songe plutôt à une augmentation des prix des mises à jours pour Mac OS. La qualité a un prix.

Du côté de Linux c'est aussi la surprise. Le plus grand argument de Linux, outre le fait de sa sécurité, était surtout sa gratuité. Le grand perdant de cette offensive est bien Linux.

Oui c'est bien un poisson d'avril et pas une fake news. Ce qui est sympa est que je peux écrire a peut près n'importe quoi. Je remercie ici mes lecteurs fidèles.