Corona virus

Corona, mieux vaut rester à la bière

J'avais plein de titres pour cet article, comme "corona t'as gueule". Je vis très mal cet épisode et la surexposition médiatique de cette pandémie. Les gens regardent les compteurs des malades, des morts comme un compteur du Téléthon...

ceci est un brouillon (il faut partager ses brouillons).

Je me suis demandé si je devais écrire cet article. Ce blog étant ma mémoire. Je l'écris, peut être que dans 10 ans je rigolerais bien. Bref son petit nom est COVID-19

Mes premières pensées

Nous sommes les 12 mars 2020.

Lorsque j'étais secouriste (punaise déjà 9 ans que j'ai arrêté) , je me souviens de la grippe aviaire. On avait une jolie procédure d'habillement. On tirait à la courte paille qui allait y aller (chercher le malade). La réalité est que je n'ai jamais eu à l'appliquer (ou peut-être une fois). J'imagine qu'elle a été remise au goût du jour.

Ce qui me chagrine est le manque de recul évident de nos politiques actuels. De la paille, vite une allumette, on devrait pouvoir faire un bon feu de la Saint-Jean.  On va la faire passer par BFMTV (l'allumette). Hier (lors du Match PSG Dortmud), j'ai jeté un oeil à BFMTV. Si avec ça tu ne deviens pas hypocondriaque parano, tu es fort.

Heureusement, j'ai des amis Facebook qui nous passent des articles bien plus intéressants. https://www.facebook.com/corinne.r.oconnor/posts/10158071138728428  le message est le suivant. Le professeur Gilbert Deray, chef du service de néphrologie à la Pitié-Salpêtrière craint plus la réaction des patients que le virus lui-même. En clair, le virus risque de moins tuer que les gens entre eux (bon, va falloir voir le sens de la phrase). C'est exactement mon ressenti.

Avec un peu de recul, que se passe-t-il en Chine ? Les chiffes donnent les choses suivantes. Plus ou moins 5 jours d'incubations, peu d'effet chez les jeunes sujets en bonne santé. 2 mois après le début de l'épidémie (devenu pandémie) le nombre de nouveaux cas est en chute libre. On apprend qu'il y a deux souches (ou variante désolé, je ne suis pas médecin), l'une est présente à 70%, l'autre à 30%. Par chance, la plus présente est la moins mortelle. On parle au moment où j'écris cet article, en France on parle de 2 281 cas et 18 décès. Pour vous donner une idée la grippe saisonnière c'est 2 500 000 cas et de 4000 à 6000 morts par an. La différence étant on a le vaccin.

Donc tout ce foin vient du fait que nous n'avons pas à l'heure actuelle le vaccin. Voilà le fond du problème !! ET bien pour la grippe aviaire, on n’avait pas plus de vaccins au début. Mais les réseaux sociaux n'étaient pas là pour propager la mauvaise parole.

Entre 2006 et 2020 que c'est-il passé. Déjà, un nombre conséquent de lits, d’hôpitaux ont fermé. On le sait, les hôpitaux sont saturés, en grève perpétuelle sans que rien ne se passe. Enfin si, il se passe des choses. Les infirmiers changent de métier, on ne trouve personne pour intégrer certains services, le corps médical dans son ensemble est déjà au bord de la rupture. L'hygiène n'est plus. Il faut faire du pognon. Bah voilà qu'un virus se pointe et casse tout, car tout le monde veut son petit bout.

Les gens deviennent complètement paranos et craignent des mesures de quarantaine. Le gouvernement ne fait rien pour calmer la psychose ambiante, bien au contraire.L'information de la mise en quarantaine de la France est apparue dans les radars le 26 février. Les rédactions se préparent à relayer un message dans les 15 jours. A l'hôpital, on pense que le gouvernement ne prend pas les bonnes décisions (ils ont que dire qu'elles sont les bonnes).

La contradiction

Nous sommes le 13 mars.

J'ai accepté plus ou moins ce que nous impose le gouvernement, même si on a pas tout compris (mise à part que les écoles, les crèches, les université sont fermés du lundi 16 mars 2020 jusqu'à nouvel ordre et que les plus de 70 ans sont invités à rester chez eux).

Je vous passe l'allocution du Président Macron. Il y a quelques contradictions, mais aussi à la fin, un espoir de lucidité par rapport à l'état de notre Pays. Il y a peut-être de l'argent magique.

La contradiction vient des médias. Finalement, les jeunes seraient aussi touchés. Il y a des cas graves chez les 30 - 40. Punaise c'est ma tranche d'age. Arrêtez-tout, là je commence à baliser. Bon maintenant faut voir les statistiques de mort. Si la sélection naturelle me tombe dessus j'aurais l'air marrant (enfin mort). Du coup, je remercie des décisions prisent par le Président (cela dit, je pense toujours que c'est un pantin).

Le virus était déjà connu ? Cette affirmation n'est pas tout à fait exacte https://information.tv5monde.com/video/coronavirus-de-wuhan-un-virus-connu-depuis-2003-et-fabrique-en-laboratoire-vrai-dire

ou ici https://sante.lefigaro.fr/article/coronavirus-le-point-sur-ce-que-l-on-sait-et-ce-que-l-on-ignore-encore/

Petit lien supplémentaire pour les 30-40 ans https://sciencepost.fr/covid-19-faut-il-mettre-en-quarantaine-toute-la-france-des-medecins-alertent-sur-laggravation-de-lepidemie/ <-- je n'ai pas vérifier la valeur de ces infos si ce n'est que le domaine existe depuis 16 septembre 2014 23:05.

Autre chose étrange, ma mère fin décembre 2019, me disait qu'elle avait eu une drôle de maladie. Elle pensait que c'était une pneumonie. Elle n'osait pas prendre la voiture, car elle ne le sentait pas. Son médecin, lui avait dit que c'était viral et voulait lui donner de l'aspirine. Ma mère dit que l'aspirine ne lui fait rien et préfère l'Advil. La blague avait durée une dizaine de jour à mal respirer. Finalement, elle ne sait pas trop ce qu'elle a eu. Ne cherchez pas le patient zéro, c'est ma mère ... Bon après, elle est visiteuse d’hôpitaux.

Le point du vu du geek

On commence a être envahi de communiqué de presse, voici quelques titres:

- FireEye constate une multiplication des cyberattaques exploitant le thème du coronavirus dans le monde entier

- CORONAVIRUS : Quels impacts sur la location saisonnière

- Coronavirus et menaces informatiques : points communs et enseignements

Je vous passe le nombre d'annonces pour faire la promotion de masque.

Conclusion

J'espère qu'après la Chine, on va pas avoir droit à un virus enfermé dans le permafrost russe. Qu'on va repenser une France sociale et écologique plutôt que seulement économique (il en faudra aussi un peu d'économie).

Cet article est amené a évoluer, c'est un peu un brouillon.