Publicité
Constat du libre

J'ai l'impression qu'il ne se passe pas un jour sans qu'un blogueur (moi y compris), ne fasse le même constat. Le libre stagne depuis quelques années, voir régresse (il ne faut pas exagérer). Il y a bien de belles initiatives, mais elles sont bien souvent raillées par "LES VRAIS" défenseur du libre. Et bien moi qui ne suis pas un défenseur du libre (même si je commence à sérieusement trouver la cape sympa), je leur dis MERDE. Certes Canonical comme le dit Philippe Scoffoni (ici) n'utilise pas le bon côté de la force (C'est le vilain petit canard). N'empêche que suite au déboire de Mandriva (communauté), c'est bien elle qui m'a gardé à Linux. J'ai bien essayé OpenSuse, Fedora, et même Débian, mais aucune n'arrive au niveau d'Ubuntu niveau confiance et simplicité d'utilisation.

 

Ce vilain petit canard d’Ubuntu

Certes elle s'écarte un peu du chemin mais elle est toujours dessus (on peut tout de même se poser la question jusqu'à quand). Pour moi, simple utilisateur, Canonical m'a offert une alternative dans laquelle j'ai confiance quant à sa pérennité. Je n'ai pas à me casser la tête pour installer tel ou tel drivers pour tel ou tel périphérique. Enfin je la trouve assez stable. Je me souviens encore des versions calamiteuses de Fedora. Je m'en souviens tellement bien que je n'ai même pas envie de tester la version 20 qui vient de sortir.

La seule qui m'inspire autant confiance que Ubuntu c'est Debian, problème elle est tellement libre que parfois ça devient une galère pour installer un simple driver pour une carte ethernet exotique.

Le vilain canard est surtout le vilain canard des puristes du libre. Il en faut des puristes, cela permet de tenir la barre, maintenant tout est une question du compromis acceptable.

 

Les Linuxiens et le changement

Des fois, j'ai l'impression que les Linuxiens sont d'affreux réfractaires aux changements. Fedora décide de passer à Gnome 3. Une bonne partie dit que c'est la merde. Ubuntu introduit Unity, grosse allergie de certain. Résultat LinuxMint arrive. LinuxMint est pour moi une bonne distribution lorsqu’on comprends comment elle fonctionne dans le choix de bureaux.  Gnome 3 c'est de la merde, Unity c'est de la merde, pas de problème on va passer à Cinnamon (fork de Gnome 3) ou mate (fork de Gnome 2) et on va sortir notre propre Linux (dérivé à l'origine d'Ubuntu). Certes, ces visions sont très intéressantes, mais quelle perte d'énergie.

Je dirais aux réfractaires aux changements, pas de soucis, vous trouverez toujours un autre bureau qui vous conviendra. Il devient donc inutile de polémiquer sur tel ou tel changement. Le mieux est peut-être de vivre avec son temps et s'adapter. (le Temps est au tablette, donc que Gnome s'adapte au tablette je trouve cela bien)

De toute façon la plupart des distributions proposent 2 ou 3 bureaux par défaut, kde, Gnome, XFCE, etc ...

 

Il n’y a pas que les OS linux dans le libre

Heureusement le libre ce n'est pas que des systèmes d'exploitation. Il y existe aussi de belles applications, je citerais encore Blender, VLC, Inkscape, Scribus, Gimp, MyPaint, Filezilla,kdenlive,Joomla et bien d'autre. Il s'agit là de véritables cadeaux fait par des développeurs à tout le monde. Je leur en suis énormément reconnaissant. Ils me permettent de m'affranchir de produits dont je ne suis pas sur qu'ils servent à récolter des données sur mon utilisation de PC (il y a déjà Google pour ça).

 

Les réseaux sociaux libres

Twitter vous gonfle, car c'est de plus en plus une entreprise qui ressemble Facebook, Google+ vous déçoit, car c'est un aspirateur à identité. Pour twitter il existe des alternatives identi.ca Juick

Pour Facebook il y a Jappix  , Diaspora . Vous pouvez également créer votre réseau social avec des logiciels comme Elgg
Le problème de tous ces acteurs, ils n’ont pas l’argent d’un Facebook et d’un Twitter. Le jour où ils auront des actionnaires, que va t il se passer ?

Et si vraiment on ne veut pas utiliser un réseau social tout prêt il existe toujours la possibilité de créer le sien.

Mes croyances, mes espoirs

Je crois au libre, en sa force, en sa diversité. Je pense que ce qui fait le plus de mal au libre, c'est son manque de support VISIBLE. Il existe bien des sociétés de support pour logiciels libres. Malheureusement, elles sont peu connues, ou pas, assez grandes pour le moment pour convaincre un DSI de passer au monde du libre. D'autre part, les DSI semblent plus voir les désavantages que les avantages.

J'ai beaucoup d'espoir en certaines distributions, comme Steam OS. Comme le dit Korben, avec StemOS, on ne pourra plus dire "je garde Windows pour les jeux"

J'encourage tous mes amis développeurs à continuer l'effort jusqu'à une fin heureuse où enfin un modèle économique viable soit trouvé pour les logiciels libres.

 

Conclusion

Quel que soit le libre, à un moment ou l'autre se pose le problème de l'argent. A un moment ou l'autre il faudra bien s'attaquer à ce problème frontalement. La question peut se poser autrement, jusqu'à quel point des développeurs peuvent s'investir gratuitement pour la cause. Jusqu'à quel point des hébergeurs peuvent prêter gratuitement des serveurs pour diffuser du libre. Comment diffuser et faire passer le message. Quels sont les compromis acceptables (j'ai franchement l'impression de me répéter). Voilà encore un post qui brasse bien de l’air et qui j’espère fera avancer les consciences.

Voilà ça fait 2 fois maintenant que je passe le même cri du coeur, vive le libre et qu’il vive longtemps :D

Faites passer le message, le libre, c’est s’affranchir de chaînes invisibles.

 

Je ne sais pas si c'est une bonne nouvelle, la campagne de don de Framasoft est plus frutueuse que la précédente, déjà 35575€ (en 2011 c'était 29056€). Est-ce un regain pour le libre ?

http://soutenir.framasoft.org/


Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


Commentaires (1)

Poster un commentaire en tant qu'invité

0

La pub ça ne rapporte pas grand chose, en plus ça vous laisse d'horribles cookies non comestibles, autrement appelé trackers. Ce cookie est utilisé par DoubleClick (Google Adsense). Vous avez le droit de ne pas en vouloir et donc quitter cet excellent blog. (par ailleurs j'utilise piwik).