Publicité
Rip DVD avec Handbrake Linux

La copie privée a bien évolué depuis sa création. À l'origine, il s'agissait de faire une copie de sauvegarde. Mais depuis, ce terme, est utilisé pour désigner une façon de rémunérer les artistes par l'intermédiaire du taxe sur les objets « mémoire » vierge (CD, Clef USB, Disque dur).

Un tout petit rappel à la loi ici. http://www.cestfacile.org/loi.htm . En résumé, on a droit de faire une copie si elle reste dans le cadre familial et si l'objet copié ne fait pas l'objet de la mention « ce DVD/CD etc est protégé par un système anti-copie »

 

En clair, cette petite mention qui coûte rien à écrire sur un emballage, vous empêches de faire une copie même pour une sauvegarde ou tout autre utilisation !!! Finalement, on paye une taxe sans contre partie.

 

Dans l'article précédent, j'expliquais comment lire un DVD sous Ubuntu http://geekmps.fr/linux-categorie/491-lire-un-dvd-sous-ubuntu-12-04-13-10

Le problème est qu'il arrive que l'on se déplace plus souvent avec la tablette qu'un PC. Le lecteur DVD pour tablette existe peut-être, mais le plus sur est de tout mettre sur SD-card ou directement en mémoire

Le RIP (copie) de DVD

Hypocrisie de la loi copie privée

Dans les ¾ (voir 99 % des DVD actuels) des cas, il est illégal de faire une copie, car il y a toujours une protection. Vous savez les fameuses DRM que le rapport de Castex (Françoise de son prénom) recommandait de supprimer pour équilibrer les contre parties. Sur les quelques DVD que je possède à la maison, ceux avant 2000 n'ont pas la mention, tous les autres l'ont. Encore une fois, on se fait bien entuber. D'un côté, on paie une taxe pour une soi-disant copie privée, de l'autre, on nous interdit de la faire. On peut parler de racket organisé (sous couvert de la loi, là je dis bravo). Maintenant, on en revient toujours au même problème. Que dois-je faire de ces DVD pour lesquels je n'ai que mon PC ou ma tablette pour les lire !! Que dois-je faire avant que mes petits chéris, ne le rayent, le perdent, ne mettent de la peinture dessus ou tout autre matière qui va détruire ce merveilleux support d'un autre temps qui coûte relativement cher. Bref, une vaste hypocrisie organisée par les ayant droit. (Merci les lobbys).

 

handbrake

J'ai utilisé le logiciel Handbrake. Ce dernier est disponible sur les 3 principales plateformes (Windows, Mac, Linux). Il est très simple d'utilisation et il fait tout lui-même. La démo a été réalisée sous Linux Ubuntu 12.04. L'opération aura durée un peu plus d'une heure pour un film d'une durée de 2h05. Lorsque j'étais jeune on faisait tenir ce genre de film sur un CD, maintenant cela pèse 1.4 Go après un peu de tuning. La qualité résultante est plus qu'honnête. Mon seul reproche, la taille des fichiers résultants.

 

Après avoir installé Handbrake 0.99 sous Ubuntu. Lorsque j'introduis le DVD, j'ai le choix entre VLC, Handbrake etc … Je choisis bien entendu Handbrake.

Ce dernier se lance la détection automatiquement, scanne le DVD et fait tout le travail. Il vire tout seul les bandes noires etc . .. La seule chose à changer sera le choix de la langue pour les voix.

 

J'appuie sur le bouton Start et c'est tout.

 

Si par hasard, vous avez le message pas assez de places pour faire la copie, utilisez un disque dur externe USB en destination, cela fonctionne très bien.

 

OgmRIp

Ogm rip est passé en version 1.0.0 en mars 2013. Pour l'installer un petit tour sur le site devrait faire l'affaire ou passer par la logithèque.
L'avantage par rapport à Handbrake est que l'on peut choisir d'autre codec que les x264 . OgmRip possède également d'intéressant profil. Ainsi, le profil entrer sur un CD générera des images pour pouvoir les sauvegarder sur CD.

Le petit reproche est peut-être la copie des sources sur le disque dur, pour le reste, il fait bien le job (Il existe aussi le mode encodage direct). (Pour le coup le disque externe en USB 3 sauve la mise).

K9Copy

Si vous êtes un peu plus joueur il existe K9Copy. Le mainteneur dit ne plus vouloir faire de Binaire (2011), il faudra donc passer par la compilation. Il faudra aussi avoir les lib QT4 (Si vous êtes sous KDE ça devrait le faire). Ce qui est étrange est que l'auteur dit en avoir fini avec Linux en 2011 et ses multiples guerres intestines, pourtant une version est apparue en mai 2013 !!

1) Récupérer les sources http://k9copy.sourceforge.net/web/index.php/fr/telecharger

2) Dezipper ou vous voulez, aller dans le répertoire et faire cmake et faire un cmake ../ il est possible que vous n'ayez pas les lib QT4 et kde donc là c'est grillé (pour moi c'est grillé). Le test s'arrêtera donc là, j'ai malheureusement pas le temps de tout tester.

Conclusion

La copie privée de DVD est donc tout à fait jouable sous Linux de façon simple. Mais comme le disait un prestataire de service, pourquoi se faire chier à faire le boulot alors que la plupart des films sont disponibles en Torrent. Je lui répondrais chacun ses pratiques et ses usages. Et pour ce qu'est de l'hypocrisie j'aurais des termes très vulgaires que je garderais pour moi cette fois.



Capture d'écran

<DVD RIP 001DVD RIP 002DVD RIP 003DVD RIP 004DVD RIP 005DVD RIP 006DVD RIP 007DVD RIP 008DVD RIP 009DVD RIP 010DVD RIP 011DVD RIP 012DVD RIP 013DVD RIP 014DVD RIP 015DVD RIP 016DVD RIP 017DVD RIP 018DVD RIP 019DVD RIP 020


Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


Commentaires

  • Aucun commentaire trouvé

Poster un commentaire en tant qu'invité

0

La pub ça ne rapporte pas grand chose, en plus ça vous laisse d'horribles cookies non comestibles, autrement appelé trackers. Ce cookie est utilisé par DoubleClick (Google Adsense). Vous avez le droit de ne pas en vouloir et donc quitter cet excellent blog. (par ailleurs j'utilise piwik).