Publicité
Kubuntu 15.04 kde

C'est fait, cela faisait quelque temps que j'y pensais, repasser à KDE. Vous allez me dire qu'elle drôle d'idée ? En fait, oui et non, les logiciels que j'utilise le plus, utilisent bien souvent QT( KDE aussi) , plus que GTK (Gnome, Unity etc ...). Krita, Kdenlive font partie du lot ( Surtout Kdenlive). J'ai donc profité du passage d' Ubuntu 14.10 vers 15.10 pour réaliser quelques tests via une clef USB de Kubuntu. Remarque rigolote, la version Kubuntu sur clef USB et sur port USB3 est plus rapide que la version installée sur mon disque dur.

 Passons rapidement sur l'argument massue par excellence des utilisateurs de Linux, l'utilisation de la RAM. Entre Unity et KDE cela se joue à quelques mégas près. KDE 5 est légèrement plus lourd. On est a un peu plus de 600Mo (sur mes 8 gigas disponible c'est acceptable) Question réactivité, je le trouve plus réactif. Après les impressions et la réalité mesurée sont parfois très différentes.

Le passage de Ubuntu a Kubuntu c'est bien passé la première fois. Seul les répertoires systèmes ont été effacés, le répertoire home a été préservé. Cela c'est compliqué lorsque j'ai voulu les dépôts backport essentiellement pour kdenlive et krita. Certain logiciels étaient inutilisables. Par flemmardise, j'ai relancé une installation. Là, tout c'est compliqué avec l'installateur. Il m'a été impossible de passer au delà de l'étape partitionnement. Résultat, j'ai du formater, et donc tout perdre. Enfin, j'avais copié mon répertoire /home sur un disque dur externe.

J'avais laissé KDE en abandonnant Mandriva et en épousant Ubuntu. Je n'avais pas de soucis particulier avec Unity. j'avais plus de soucis avec les plasmoïdes et le gestionnaire graphique de KDE, kwin_x11. Avant l'adoption de Unity, sur ma précédente machine, Kwin c'était l'horreur absolu. Maintenant, kwin ne me pose pas de problèmes particuliers. Il faut dire que la configuration à 5 ans de différence avec la précédente. Autre atout, la RAM est moins un problème. Les animations du bureau sont sympas, bien que je les trouve totalement inutiles. Je préfère l'efficacité à l'esthétique. J'aurais donc dû choisir XFCE.

KDE, est, je pense, l'environnement à recommander aux personnes qui arrivent de Windows XP ou 7.  Bien entendu, cet environnement s'adresse clairement à des machines récentes. Ceux qui arrivent de Windows ne seront pas dépaysés et apprécieront certain raffinement que Windows n'a pas vraiment. Notamment au niveau du gestionnaire de fichiers qui est autrement plus efficace et sympa que celui de Windows. Après comme toujours les goûts et les couleurs...

Si vous souhaitez faire vos premiers pas sur Linux par idéologie du libre, je vous conseille comme environnement graphique KDE. Pour la distribution, si vous voulez aller à fond dans la démarche du libre, choisissez une distribution comme OpenSuse, Manjaro KDE (je sens que je vais me faire taper sur les doigts). Si vous ne voulez pas vous prendre la tête et que vous n'êtes pas dans la philosophie libre Kubuntu est pour moi ce qu'il y a de plus robuste (hors Debian qui est toujours la référence de la stabilité)

Linux est depuis des années maintenant, un système totalement abordable au plus grand nombre. Ubuntu et bien d'autre y sont pour beaucoup. Lorsque, vous arrivez dans le monde Linux, vous allez tout de suite entendre les grandes gueules et les puristes qui pestent contre à peu près tout ce qui n'est pas libre. Seulement, je pense qu'à un moment, il faut être pragmatique dans la mesure du raisonnable.

Linux est un noyau système, c'est-à-dire le cœur qui fait fonctionner la machine. Ensuite, on va l'entourer de divers éléments pour le rendre utilisable. La différence avec les logiciels propriétaires est le contrôle. Je dis bien est, car ceux qui ont la capacité de tout contrôler ne sont pas si nombreux que cela. Avec un peu d'effort, on y arrive. Bref, si une distribution veut vous imposer de donner vos informations, vous n'avez que changer. Si Microsoft ou Apple décide de s'introduire dans votre ordinateur, vous n'avez a peu près que vos yeux pour pleurer. Chez Linux, on est libre de compiler (pas donné à tout le monde) ce que l'on veut. Fin de grosse parenthèse.

Je retrouve donc avec joie une chose qui me manquait terrible avec Unity le alt + F2 pour lancer les commandes. Quel bonheur depuis le bureau de taper Firefox, xnview etc ... et pouvoir l'ouvrir sans à avoir à passer par le menu ou le clic d'un îcone. C'est sans aucun doute le raccourci clavier qui me manquait le plus.

Cela dit tout n'est pas parfait. Comme ma tablette tactile qui est reconnu comme un joystick. Pour le moment, je ne vais pas recompiler les drivers. Je ne sais pas si je vais rester sous KDE.

Cependant, tout n'est pas rose. Tout d'abord, l'écran est très lumineux, j'ai l'impression de loucher, j'ai l'impression qu'il y a comme une espèce de voile laiteux. Je pense que c'est lié aux couleurs et aux fontes utilisées par défaut dans cette version de KDE dans Kubuntu.

Les plasmoids, chose totalement inutile, donc indispensable comme disait un certain Jérôme Bonaldi. En bon Franchouillard, j'ai voulu installer le module météo, celui de Yahoo. Surprise, il manque un quelque choses pour que cela fonctionne ...

Je retrouve Amarok, j'avoue qu'il ne m'avait pas manqué, je préfère maintenant spotify. OK, niveau free attitude c'est pas ça, surtout avec l'ajout du dépôt non-free. Je ne suis pas surper fan du gestionnaire de logiciel et de mise à jour.

KdeNlive lui n'est pas en version 15.04 pour un bête histoire de mauvaise compilation. Ceux qui font les paquets, ont compilé kdenlive avec QT5, mais ont compilé MLT, le principal composant de kdenlive avec QT4 ... Bref on se contente de la version 9.10 (oui les numéros de version sont bizarre, c'est expliqué sur le site de kdenlive) qui fonctionne très bien.

Quelques bizarreries sont a déplorer. Si j'allume l'imprimante après avoir ouvert le logiciel avec lequel je veux imprimer, je ne peux pas imprimer ... Le ventilateur est clairement plus présent que sous Unity, signe que le processeur est plus utilisé. C'est assez pénible sous Youtube.

Il me reste à activer les dépôts backports, histoire d'avoir les toutes dernières versions de tous les logiciels. Problème, l'un de mes logiciels préférés, Kdenlive, a été mal compilé. Résultat, il est inutilisable.

Tableau des correspondances logiciels Windows - KDE

Il faut bien comprendre que KDE est bien plus qu'un bureau. C'est aussi un ensemble de logiciels fournis et maintenus par les équipes de KDE. Bien entendu, sous Linux on fait comme on veut. Le tableau n'est pas exhaustif, il s'agit d'une ébauche à titre indicatif.

Windows Linux (Mes choix sous KDE) KDE
Office Libre Office Calligra
PDF reader (adobe) Okular Okular
Internet Explorer Firefox Konqueror
Paint Gimp

KolourPaint

Adobe Illustator Krita Krita
Adobe Photoshop GImp ou Krita Krita
Retouche Photo (RAW) DigiKam DigiKam
Movie Maker KdeNlive KdeNlive
Gestionnaire Fichier Dolphin Dolphin
WinZip, WinRar ark ark

Gestion Mot de Passe

KWalletManager

KWalletManager

Notepad++

medit

Krite

Graver CD (ça existe encore)

K3B

K3B

Itunes

Amarok (ou clémentine)

Amarok

Money, perfectbank

Skrooge

Skrooge

Conversion Vidéo

HandBrake

-

Extraction CD

SoundJuicer
Grip

 

Pour la liste complète des applications officielles KDE c'est par ici -> https://www.kde.org/applications/

Captures d'écran

kubuntu 15.04 001kubuntu 15.04 002kubuntu 15.04 003kubuntu 15.04 004kubuntu 15.04 005kubuntu 15.04 006kubuntu 15.04 007kubuntu 15.04 008kubuntu 15.04 009kubuntu 15.04 010kubuntu 15.04 011kubuntu 15.04 012kubuntu 15.04 013kubuntu 15.04 014 

Petite vidéo

 


Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


Commentaires

  • Aucun commentaire trouvé

Poster un commentaire en tant qu'invité

0

La pub ça ne rapporte pas grand chose, en plus ça vous laisse d'horribles cookies non comestibles, autrement appelé trackers. Ce cookie est utilisé par DoubleClick (Google Adsense). Vous avez le droit de ne pas en vouloir et donc quitter cet excellent blog. (par ailleurs j'utilise piwik).