Publicité

Il m'est arrivé une petite aventure. On m'a demandé d'installer un Linux (Ubuntu 16.04) à côté du Windows du boulot. Lors de l'installation, j'ai eu droit à un message que j'ai vite passé. En fait, le message disait que le système Windows était en mode Legacy pour le boot. La Ubuntu est en mode UEFI. Il existe donc un risque de perdre l'un ou l'autre ou les deux lors du redémarrage.

Tout ceux qui ont un jour installé kdenlive sous Unity (Ubuntu ici 16.04) le savent, les icônes n'apparaissent pas. Dès lors, il est vite difficile d'utiliser ce merveilleux logiciel de montage vidéo. La solution est simple. Il faut installer les runtime-kde qui bizarrement ne sont pas dans les dépendances de kdenlive.

Ouvrir un terminal de commande ctrl + alt + t puis entrer la commande suivante (le mot de passe root (sudo) est votre mot de passe utilisateur)

sudo apt-get install kde-runtime

Je n'ai malheureusement pas réalisé de capture avant/après : Donc après donne cela avec les icônes qui vont bien c'est plus facile

 Pour la prise en compte des thèmes (Oxygen au hasard) Il faut taper la ligne de commande suivante (toujours dans le terminal)

sudo apt-get install kde-config-gtk-style-preview gtk2-engines-qtcurve kwin-addons pi gpsd

Ensuite, il faut ouvrir "configuration du système kde"

Pour les plus joueurs, il reste cette petite commande ultime qui va en fait installer tout kde :D

sudo apt-get install  plasma-desktop-data plasma-desktop kde-base-artwork

kdenlive est mon logiciel de montage préféré sous Linux. Malheureusement la version 16.04 donnée comme la plus stable depuis un moment n'a pas pu être ajouté à Ubuntu 16.04. Il faut donc l'ajouter à la main.

Alors qu'on attend encore les iso d'Ubuntu 16.04 amd 64, le disque dur du boulot casse. C'est un peu bête pour un SSD dernière génération, et c'est la vie. Impossible de restaurer le Windows pour le moment. Le support est un poil surbooké .  J'ai donc opté pour la solution du bourrin barbu. Lancer une Manjaro en Live, partitionner le SSD, comprendre réduire la partition Windows avec Gparted et créer une partition Linux de 40Go. Ensuite, j'installe un Manjaro 15.12 Xfce. Drôle d'idée, mais je dois démarrer le plus vite possible sur ma machine virtuelle Virtualbox.

L'installation se passe sans trop de mal. En revanche la mise à jour est un peu foireuse à cause d'une sombre histoire de clefs. Voici le message de la mort après quelques bidouillages(ci-dessous). Un homme normalement constitué se barre tout de suite. Mais que voulez vous, j'aime ce genre de défie s'il ne dure pas trop. Bref j'ai ouvert un console.

:: Procéder à l’installation ? [O/n] O
(374/374) vérification des clés dans le trousseau                                        [###################################################] 100%
téléchargement des clés requises...
erreur : key "8DB9F8C18DF53602" could not be looked up remotely
erreur : clé requise absente du trousseau
erreur : la validation de la transaction a échoué (erreur non prévue)
Des erreurs se sont produites, aucun paquet n’a été mis à jour.

 

Ou un autre message plus laconique:

Erreur inconnue ...

Après avoir parcouru des forums sans rien comprendre et en exécutant tout un tas de commandes, je suis tombé sur ça :

dirmngr </dev/null
sudo pacman -S manjaro-keyring archlinux-keyring
sudo pacman-mirrors -g -c France,Germany,Netherlands,United_Kingdom && sudo pacman -Syu && yaourt -Syua

La mise à jour a été réalisé et je peux continuer à travailler. En revanche, pas sûr que je reste sous Manjaro après cet épisode.

Il y a quinze jours Windows annonçait la possibilité de faire du Bash Linux sous Windows en natif. Cela m'avait complètement laissé de marbre avec pour seule question "qu'est ce que ça peut bien foutre à Mr tout le monde de faire du bash?". Combien vont dans le menu pour exécuter un commande PowerShell ? Maintenant, c'est au tour de on ne sait qui d'annoncer "on peut faire tourner des applications Linux sous Windows" !!

Là, ça devient plus qu'une curiosité. Tout d'abord, cela signifie que le Bash Linux est sacrément bien implémenté. Enfin, il faut le dire vite. On parle de faire tourner X sous Windows. On nous dit que tout ne fonctionne pas et que ce n'est pas aussi rapide qu'en natif sous Linux.

Cela dit, je trouve cela intéressant pour au moins une chose. Je vais pouvoir faire des tutoriels vidéos sous Linux avec KdeNLive et me dire que ceux qui ont Windows pourront les utiliser. Pour le moment, je pense que ce n'est pas possible. Seul l'avenir nous le dira. Je me dis en bon optimiste que certains trouveront la voie de Linux et essayeront l'original plutôt que la copie. Viendront à Linux et peut-être pourront contribuer aux projets.

Évidemment, on se pose la question de la stratégie de Microsoft. Il serait étonnant que Microsoft fasse cela par pur altruisme.

Pour le moment, on n'a pas l'inverse. Faire tourner des applications Windows sous Linux n'est pas la chose la plus facilement du monde. Lorsque j'ai atterri sous Linux, j'ai ressenti les manques de certaines applications. A force, on trouve d'autres solutions et on se passe très bien d'un Word, Excel et autres logiciels de montage. Cela me rassure en me disant, on ne sera pas vite envahi par les légions de malware, virus et autres joyeusetés qui sont rares sous Linux.

J'attends de voir la suite. Espérons qu'elle ne viendra pas avec Ubuntu 16.04 le 21 avril 2016.

http://www.tomshardware.fr/articles/windows-10-linux-application,1-59358.html