Shaka Ponk

Si il y avait un concert qui ne fallait pas manquer en ce début d’année c’était bien celui de Shaka Ponk. il y a quelque temps déjà, il avait fait la première partie des Guns dans ce même bercy ; cette fois c’était leur tour de remplir les plus 15000 places et de faire un show monstrueux. Résultat Bercy était plein de haut en bas de gauche à droite, plus une seule place de libre !! A la sortie du métro on ne trouvait même pas les vendeurs au noir, mais bien des personnes qui cherchaient des places !!!
En première partie un groupe dont la légende n’est plus à faire, qui roule sa bosse depuis 1979, un groupe à la mesure de Shaka Ponk, en la présence de Fishbone. A la vue et à l’écoute de ce groupe je peux me risquer à dire qu’il s’agit d’une influence notable de Shaka Ponk.

Comme un bon vieux routard des concerts j’avais décidé d’être dans la fosse, là où pour moi le concert se vie plus qu'il ne s’écoute. J’étais donc au milieu d’un public de tout âge, dans les gradins j’ai aperçu quelques enfants d’à peine 10 ans voir moins, dans la fosse idem. D’ailleurs à ce propos si on vient dans la fosse pour raler parcequ’une grande personne bouge devant vous, vous secoue et vous cache là vue vaut mieux aller sur les côtés ou dans les gradins, bordel !!! Bref les premières notes et durant quelques minutes étaient abominables pour tous mes membres, mais tellement bien pour l’esprit. Tout cela sous l'oeil indiscret de caméras Go Pro fixées un peu partout autour de la scène (comme si elles filmaient le public ;) ). J’ai adoré bouger et me faire bouger au son de cette musique imaginative et dans cette foule hétéroclite. (Désolé pas d’images... comme une grosse patate j’avais oublié de charger mon tel !!).
Après je l’ai fait petit joueur je me suis reculé des pogos. Mais quelle musique et quels spectacles incroyables (pourquoi au pluriel, car ça se passe sur scène et dans le public), pas de temps mort si ce n’est la petite pause. On sentait un Frah assez frustré de ne pas pouvoir aller faire son sport favori le slam, et il le dit. Mais finalement à la fin du concert il ne résiste à l’appel de la foule et se lancera 2 fois. La deuxième lui sera fatale, ça se voit, mais ça ne s’entend pas, quel sens du spectacle. J’espère qu’il se réparera vite. Sam aussi nous gratifiera d’un Slam (Pour ceux qui se poserait la question, oui elle est bien faite de sa personne, et malgré les promesses de mon voisin pogoteur et à mon grand soulagement elle a conservé sa brassière qui lui va tellement bien.)
Le concert en lui même, bah fallait venir. Bon allez je balance un peu, en Guest, Skunk Anansie (en vidéo malheureusement), Mat Bastard en très très grande forme (et présenté à la fin du concert comme the Legacy par Frah !!!???),Fishbone et bien entendu Bertrand Catan. Vers la fin petit intermède musical et un bercy plongé dans la pénombre un plateau descend tout droit du ciel. Sur ce plateau se tient là un salon cosy. Bertrand Catan nous propose avec son bassiste une reprise exceptionnelle et plein d’émotion de “Avec le temps” de Léo Ferré. J’ai apprécié ce choix, car j’ai toujours en tête son affaire avec Trintignant, mais peut être au final un très très malheureux et inacceptable accident de couple dont la blessure ne se refermera jamais. S’enchainera une reprise avec Shaka Ponk (Mandris à la guitare) des Rolling Stones si mes oreilles ne se sont pas trompées et l’énormicime tube Palabra Mi Amor. On verra l’émotion de SAM quelque peu émue aux yeux humidifiés.
Comme d’habitude la mise en scène était soignée rien à dire, c’était un très bon concert, c’était le concert de la fin de cette tournée.

Oui un concert des 2h30 que l’on ne voit pas passer, avec quelques invités, un public qui fait aussi le show ça existe c’était le 5 janvier 2013 à Bercy avec Shaka Ponk.

Je ne vous ai pas tout raconté :D, et bien tant pis allez les voir et puis c’est tout.

N’oubliez pas la Monkey TV, et sûrement un DVD de ce Live :D http://tv.shakaponk.com/


La vidéo du final par Vincent Lévêque (http://www.youtube.com/user/veens51?feature=watch)



Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


Commentaires

  • Aucun commentaire trouvé

Poster un commentaire en tant qu'invité

0

La pub ça ne rapporte pas grand chose, en plus ça vous laisse d'horribles cookies non comestibles, autrement appelé trackers. Ce cookie est utilisé par DoubleClick (Google Adsense). Vous avez le droit de ne pas en vouloir et donc quitter cet excellent blog. (par ailleurs j'utilise piwik).