Phoques baie de sommes

Pour le long week-end de l'ascension 2016, nous avions choisi de partir en Baie-de-Somme. L'objectif était d'aller observer les phoques. Pour cette opération, nous avons choisi un grand gîte pas trop loin du  "Le Hourdel", St Valery/Somme etc... Le Hourdel est un point d'observation privilégié pour voir les phoques. Pour ce long week-end nous avons eu de la chance d'avoir du beau temps et de la chaleur. Les coups de soleil ont été nombreux.

Le gîte

Le gîte était très bien, enfin pour le peu de temps que nous y étions. Il s'agissait plus d'un camp de base qu'autre chose. Il est situé sur la commune de St Maxent. Il est prévu pour 4 personnes. En réalité, on peut ajouter 2 enfants grâce à un lit gigogne. Ce gite est grand, environ 94 m2. Il y a tout ce qu'il faut niveau équipement. On a même 3 tables, une dans la cuisine, dans le salon et une à l'extérieur. On a un peu profité des 5000 m2 du parc. Il y a aussi un barbecue, élément indispensable pour tout parisien habitant en immeuble. Les propriétaires sont très accueillants. Ils nous ont apporté des jeux pour les enfants. Nous devions prendre l'apéro avec eux. Malheureusement, nos occupations d'observation ne nous ont pas permis de nous croiser. lien

La Baie de Somme

La Baie de somme c'est la promesse de la nature sauvage. De la rencontre avec la faune locale, toutes sortes d'oiseau et surtout leurs phoques. Mais pour cela, il faudra sortir des sentiers battus et or période de grands week-end et vacances scolaires. Le tourisme est une vraie industrie. 

Le premier des 4 jours, nous sommes allés à Cayeux sur Mer. Nous avons profité d'un après-midi à la plage de galets; empilement de galets, dessin de formes avec des galets, lancés de galets, tentative de cassage de galets. Les galets ne sont pas franchement nos amis, ça pique les pieds (cf Numéro 2). Une fois la marée basse à nous la plage sablonneuse. L'eau est froide, cela ne semble pas perturber nos 2 numéros. Autre activité possible, le cerf-volant

Le deuxième jour,nous sommes allées à St Valéry-sur-Somme. Mieux vaut arriver assez tôt si vous souhaitez trouver une place de parking gratuite. A l'entrée de la ville trône même un Mc Donald. Comme enseigne sauvage, tu repasseras. Enfin, si on était à St Valery c’était surtout pour le train à vapeur.

Les trains à vapeur

 En fait, il y a plusieurs trains à vapeur avec le charme d'antan. A Saint Valéry, il y a 2 gares. Une au départ du Crotoy, l'autre en direction de Cayeux. Selon les trains, les wagons sont plus ou moins confortables. Nous avons eu la chance de prendre 2 trains différents. Dans les 2 cas, les wagons offraient un petit espace extérieur à chaque extrémité. On nous avait dit que si l'on souhaitait une place assise, valait mieux se pointer à 14h00, soit une demi heure avant le départ. En réalité, une demi-heure avant le départ, toutes les places étaient prises. Avec nos deux Numéros, nous aurions pu ne pas avoir de places assises, ça n'aurait rien changé. Ils ont passé la plupart du trajet dehors. 
Arrivée au Crotoy c'était un peu la course. La gare n'étant pas franchement à côté de la plage (pour les petites jambes). Avec les gros coefficients de marée, la plage était immense. J'ai fait ma précieuse, et je suis resté sur la jetée. Je n'avais pas envie d'aller sur ce qui ressemblait plus à de la vase que du sable. Enfin, l'essentiel est que les enfants se soient bien amusés. 
Pour essayer d'avoir une place assise dans le train, nous devions arriver pour 17h à la gare. Le dernier départ étant à 17h30. Finalement, nous aurons 1 place assise pour 4. Le reste étant occupé par les plus rapides et les vieux (grincheux). Chose amusante, comme à l'aller les enfants préfèrent l'extérieur. Nous avons donc profité des paysages et du bon air du large. Comme à l'aller, nous avons eu la pose technique à Noyelles sur Mer. Il s'agit de faire repartir le train dans l'autre sens pour faire la suite du voyage. 

Trains vapeur 001Trains vapeur 002Trains vapeur 003Trains vapeur 004Trains vapeur 005Trains vapeur 006

Les phoques

 Le troisième jour était consacré à l'observation des phoques. Avant tout, un petit détour par "La maison de la Baie de Somme". Cette maison possède une impressionnante collection d'oiseaux empaillés (on dit naturalisé ...). Il y a aussi quelques explications sur les phoques et les recommandations pour les observer. Ensuite, nous sommes allés au "Le Hourdel". Le lieu privilégié pour observer les phoques, à condition que vous ayez de très bonnes jumelles stabilisées ... La veille nous avions eu la chance d'observer un phoque dans le port de St Valéry alors que nous attendions le départ du train. Enfin, on observe surtout des têtes de phoques qui sortent de l'eau. A Le Hourdel, nous sommes arrivés à marée haute. Nous avons donc attendu que la marée soit basse pour observer des bancs de phoques. L'une des recommandations était de ne pas les approcher à moins de 300 mètres. Vu les 2 - 3 km de distance qui nous sépare des premiers spécimens aucun risque de les faire fuir. Bref, nous avons vu des phoques de très loin. A cette distance difficile de différencier un phoque ou un veau de mer. Les enfants n'ont rien vu, mais ont bien joué avec ... les galets.

Maison 001Maison 002Maison 003Maison 004Maison 005
 
Phoques 001Phoques 002Phoques 003Phoques 004

Mers les Bains

Le quatrième et dernier jour, sur le conseil de la propriétaire du gîte, nous sommes allés à Mers les Bains. Cette commune est située entre 2 belles falaises. Nous avions pour objectif d'emprunter le funiculaire du Tréport pour monter en haut de la falaise et profiter de la vue. Malheureusement, nous ne sommes jamais arrivé au funiculaire. Nos errements entre les 2 communes et le grand port du Tréport nous faisant faire un trop grand détour pour les jambes de Numéro 2. D'autre part, nous voulions nous éviter les retours de weekend en région parisienne. Il n'était pas question que nous traînions trop sur place. L'architecture de Mers sur Mer est remarquable. Les maisons sont magnifiques et très colorées. Comme nous étions assez pressé il fallait bien qu'un grand navire entre au port du Tréport par une toute petite entrée. Etant bloqué du fait que la passerelle de la porte était à la verticale, nous avons pu admirer les lentes manœuvres du pilote du port pour faire passer un navire de 100 mètres de long par une porte qui devait être à peine plus large que la largeur du navire.

Mers-les-bains 001Mers-les-bains 002Mers-les-bains 003Mers-les-bains 004Mers-les-bains 005Mers-les-bains 006Mers-les-bains 007

 

Conclusion

La Baie de Somme est probablement victime de son succès. Résultat, beaucoup, beaucoup de monde. Les communes l'ont bien compris et la plupart des parkings sont payants. Prévoyez de la monnaie, car les horodateurs n'acceptent pas encore les cartes bleues. Résultat, pour nous, pas de glaces promises aux enfants, plus de monnaie. Si vous allez en brasserie ne vous attendez pas à de la haute gastronomie. Au Tréport, mon épouse me disant que nous aurions mieux fait d'acheter des sandwichs. L'idée du gîte excentré n'était pas une bonne idée. Nous avons passé beaucoup trop de temps dans la voiture pour aller d'un côté ou de l’autre de la Baie. Cependant, il fallait qu'on trouve un bon rapport qualité prix. Mise à part ces tous petits problèmes logistiques, c'était un bon week-end.

 


Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


Commentaires

  • Aucun commentaire trouvé

Poster un commentaire en tant qu'invité

0

Publicité

La pub ça ne rapporte pas grand chose, en plus ça vous laisse d'horribles cookies non comestibles, autrement appelé trackers. Ce cookie est utilisé par DoubleClick (Google Adsense). Vous avez le droit de ne pas en vouloir et donc quitter cet excellent blog. (par ailleurs j'utilise piwik).