Publicité
Rainloop en test

 Je suis toujours à la recherche du webmail ultime. Jusqu'à il y a pas longtemps, j'utilisais RoundCube. Je dis j'utilisais, en fait je l'utilise encore. RoundCube est pour moi une référence dans le domaine. Cepandant, RoundCube souffre pour moi d'un petit problème. Il est difficile de lire ses mails sur un smartphone. Un peu par hasard, je suis tombé sur RainLoop. RainLoop est gratuit pour une utilisation non professionnelle. Si vous suivez ce blog, vous savez que je l'ai découvert un peu par hasard grâce à ownCloud.

 [MAJ : 20150203: Depuis quelques version rainloop ne fonctionne plus sur o2swtich. J'ai essayé de convertir les fichiers Dos en Unix avec la commande find . -type f -exec dos2unix {} \;  Malheureusement cela n'a pas suffit. ]

RainLoop est un client IMAP (pour le moment) en php/ajax.

Installation sur serveur Mutualisé o2Switch

Avec toute la publicité que je fais à o2Switch en ce moment, j'espère avoir un demi abonnement gratuit ;). En fait, j'espère juste qu'il ne me vire pas pour utilisation outrageuse de leur service.
[MAJ : j'ai reçu un tweet qui me dit que je ne me fais pas virer :D, son vraiment sympa chez o2Switch, je vous le conseille comme hébergeur. ]

 

Pour cette installation, j'ai choisi le mode console. Le mode FTP est possible. Depuis quelques temps, je trouve le mode console plus pratique et rapide. Pour avoir accès au mode console chez o2switch, il faut envoyer votre adresse IP fixe au support. Ensuite, une petit commande ssh suffit.

 

Tout d'abord, je vais créer un répertoire d'accueil pour RainLoop dans mon arborescence.

mkdir rainloop

Solution 1(facile)

wget -qO- http://repository.rainloop.net/installer.php | php

Pour ceux qui aime se prendre la tête la solution 2

wget http://repository.rainloop.net/v2/webmail/rainloop-latest.zip
unzip webmail/rainloop-latest.zip
mv rainloop/v/1.6.9.167/* .

 

J'ai donc choisi la solution facile. Ensuite il faut aller http://rainloop.mondomaine.com/?admin (n'oubliez pas le ?)

le premier user est : admin et le password : 12345

Le but de l'opération est d'autoriser les domaines. Par défaut, gmail.com, yahoo.com, outlook.com et qq.com sont autorisés à condition que vous ayez autorisé le webmail à accéder. Pour la petite histoire Gmail, m'a direct envoyé un avertissement d'intrusion...

 

Première impression

Le client est beau. Il n'est pas vraiment responsive, mais est parfaitement utilisable sur mon téléphone contrairement à RoundCube. La configuration des domaines (provider de mail) est plutôt facile à condition que l'on ne sorte pas des sentiers battus et que l'on ne veut pas du sécurisé à tous les étages. D'ailleurs j'ai remarqué un énorme trou de sécurité. Les mots de passe de vos messageries sont en clair dans un fichier de configuration. (des fois qu'il vous viennent à l'idée de tester RainLoop sur mon serveur :D ).

 

La configuration est simple. On peut ajouter des comptes au compte principal, mais les messages des comptes secondaires ne sont pas fusionnés comme avec Gmail. En fait, Il s'agit d'un switch entre les différents comptes. En gros, cela vous évite d'entrer l'adresse (url) de vos différents webmail, tout est centralisé.

 

J'ai remarqué que certain serveur IMAP avait du mal à passer. Le pire est celui de free.fr. Il est souvent en erreur. En mode sécurisé il ne passe pas du tout. A l'opposé celui de yahoo.fr passe très bien mode sécurisé. Pour gmail, il faut autoriser l'application. Outlook.com est d'un abominable lenteur.

 

A l'usage, ce client webmail IMAP est très agréable dans une utilisation basique

 

J'aime / Je n'aime pas

Pour moi il manque une chose. Le regroupement de mail entre plusieurs comptes compte à la façon importation de boite mail de GMAIL ou le plugin pop3 de roundCube.

 

La liste des je n'ai pas aimé.

- Pas de possibilité de trier les mails par ordre d'arrivée, d'expéditeur etc (faire avec le moteur de recherche)

- Pas de possibilité et de plugin pour importer des mails d'une boite à l'autre, il faut passer d'un compte à un autre

- Le mode liste est un peu dépouillé et ne propose pas de barre de trie

 

J'ai aimé

- L'ultra-facilité d'installation chez o2Switch

- L'intégration dans ownCloud

- Sur Mobile on peut lire les mail sans trop de peine (comparé à RoundCube)

- Signaler un SPAM est facile

- Possibilité de supprimer le panneau de prévisualisation

- Possibilité de Regrouper les conversations :D

- L'importation facile des contacts depuis Gmail et autre (vcf)

 

En conclusion ultra rapide, c'est un test sympa pour un usage basique. Les mises à jour se passent très bien et apportent leurs lots de nouveautés. Comme RainLoop est en pleine ascension, il y a fort à parier qu'il vienne titiller RoundCube.

Des Captures d'écran

 

RainLoop 001RainLoop 002RainLoop 003RainLoop 004RainLoop 005RainLoop 006RainLoop 007RainLoop 008RainLoop 009RainLoop 010RainLoop 011RainLoop 012RainLoop 013RainLoop 014RainLoop 015RainLoop 016RainLoop 017 


Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


Commentaires (1)

  • Invité - Wilfried

    Bonjour,<br />je découvre cet article et voudrai rebondir sur "J'ai remarqué que certain serveur IMAP avait du mal à passer. Le pire est celui de free.fr. Il est souvent en erreur."<br />Venant d'installer et paramétrer toute la solution mail de mon ndd, j'ai essayé en 1er lieu d'y ajouter le boites mail de mon fournisseur, free.fr.<br />Dans un 1er temps, impossible, connexion au serveur indisponible.<br />En cherchant un peu, je me suis rendu compte que la connexion sécurisée SMTP était un paramètre a activer directement dans les options de la boite mail free.fr. Ainsi, je vous invite a vous rendre sur l'interface de gestion de l'adresse mail https://subscribe.free.fr/login/ puis Gestion du SMTP authentifié . <br />Après avoir activé cette "option", rainloop parvient a se connecter, recevoir et envoyer, sans aucune difficulté.

Poster un commentaire en tant qu'invité

0

Publicité - Ce contenu peut vous intéresser - Test

La pub ça ne rapporte pas grand chose, en plus ça vous laisse d'horribles cookies non comestibles, autrement appelé trackers. Ce cookie est utilisé par DoubleClick (Google Adsense). Vous avez le droit de ne pas en vouloir et donc quitter cet excellent blog. (par ailleurs j'utilise piwik).