Publicité
Feuille impôts

Ça y est le marathon de la feuille d'impôt est reparti.Enfin, le parcourt du combattant. La déclaration simplifiée porte plutôt bien son nom, presque tout est bien rempli. Enfin, l'essentiel pourvu que votre employeur et votre banque et d'autre organisme ont bien transmis à l'administration les bons papiers. Mais voilà, une vérification s'impose. Surtout depuis la loi de programmation budgétaire 2014 qui stipule que la part patronale de votre assurance maladie doit entrer dans votre net imposable (histoire de vous faire payer plus d'impôts et éventuellement faire sortir notre beau pays de la merde dans lequel nos politiques nous ont bien fait glisser depuis 35 ans).

L'employeur

Mon employeur a eu la délicatesse de nous glisser un papier avec le bulletin de paye pour nous simplifier le calcul de l'assurance maladie. Ouf tout est en ordre pour ma partie. En revanche pour mon épouse, je ne sais pas trop. On va supposer que ça l'est aussi. En même temps, elle était en congés maternités pour le numéro 2, la vérification sera rapide. À condition de retrouver tous les bulletins de paye.

 

L'embrouille

En général, c'est à cette période de l'année qu'on s'aperçoit qu'il nous manque tel ou tel papier. C'est un moyen d’égaillé nos soirées « prise de tête » rangement d'un an de papier mis sur le coin d'une étagère. Je me demande comment mon épouse arrive à me supporter.

 

Les enfants

Ensuite, retrouver les courriers, les emails que certaines administrations bienveillantes nous ont fait parvenir. La mairie de Courbevoie, par exemple, m'a fait parvenir un e-mail (courriel) avec ce que je dois déclarer pour le numéro 1. Cela concerne l'école, plus précisément, la garderie et la cantine. Problème, la première moitié de 2013, il était en crèche, et là pas de papiers. Heureusement, organisation sans défaillance, un tour dans les archives crèche et on retrouve les sommes versées.

 

Pour le numéro 2, c'est encore plus simple ou presque, PajEmploi nous fourni un petit relevé fiscal, il n'y a que reporter la somme. Dans la vraie vie, c'est un poil plus compliqué, il ne faut pas oublier d'enlever les aides des Hauts-de-Seine et celles de la mairie de Courbevoie. Je ne vais pas me plaindre d'être aidé, les Hauts-de-Seine nous ont envoyé un courrier pour nous rappeler que l'on doit déduire 200€. Pour les aides de la mairie, un petit tour sur les relevés bancaires devrait faire l'affaire.

 

Les Banques

Ensuite les déclarations des divers livrets à la con des banques. Et oui, à force de me tanner pour tel ou tel livret, j'ai fini par craquer et souscrire un chez Axa Banque. Pour eux pas de soucis, ils ont envoyé les déclarations à l'administration et tout est bien rempli sur la déclaration pré-remplie.

En revanche, le Crédit Agricole eux ne m'ont rien encore envoyé. L'année dernière, il m'avait fait parvenir le décompte de la case EE après la limite des dépôts. Ça donne vraiment envie de me barrer, surtout que ce compte qui a été ouvert en même temps que le prêt pour l'appartement ne me sert à strictement rien. Bref, une erreur de jeunesse et une conseillère bien maline.

En 2013, j'avais déclaré un petit truc pour le Crédit-Agricole, cette année, je ne déclarerais rien, car « il n'y a pas eu de prise de bénéfice ». Enfin, Mademoiselle la Conseillère, les années précédentes non plus. J'en conclus donc je me suis fait empapaouté par l'état.

 

L'immobilier

Enfin, pour finir, la déclaration du patrimoine immobilier. Si par hasard, vous avez un appartement de jeune travailleur que vous louez, il faut le déclarer. Si vous avez un crédit, il est peut-être souhaitable d'utiliser le formulaire 2044, dans les autres cas et si votre appartement ne vous rapporte pas plus de 15000 EUR / an, le déclarer sur le formulaire 2042 sera nettement plus simple. Il faut juste avoir tous les papiers sous la main. Ceux des charges, ceux de l'assurance, la taxe foncière, les travaux, l'échéancier du crédit etc ...

 

Conclusion

Finalement, il va me falloir 2 soirées pour la compléter et me prendre une nouvelle claque en voyant la somme à payer (hypothèse). Déjà, l'année dernière avec un enfant à charge supplémentaire, j'avais payé plus et pas gagné plus en salaire, ça m'avait fait mal. Maintenant comme le disait Coluche, tant que tu payes des impôts, c'est que tout doit bien aller.

Liens Internet 

Le site des impôts : http://www.impots.gouv.fr/portal/dgi/public/particuliers.impot?espId=1&pageId=part_impot_revenu&impot=IR&sfid=50

Tu veux savoir combien tu vas payer en 2014 : http://www3.finances.gouv.fr/calcul_impot/2014/simplifie/index.htm

Le mode d'emploi complet : http://www2.impots.gouv.fr/documentation/2014/brochure_ir/index.html#2

S'entrainer à remplir le formulaire

Le formulaire 2042 (déclaration de revenus) http://www.impots.gouv.fr/portal/deploiement/p1/fichedescriptiveformulaire_9088/fichedescriptiveformulaire_9088.pdf

Le formulaire 2044 (déclaration immobilier) http://www.impots.gouv.fr/portal/deploiement/p1/fichedescriptiveformulaire_9032/fichedescriptiveformulaire_9032.pdf
M
ode d'emploi : http://www.impots.gouv.fr/portal/deploiement/p1/fichedescriptiveformulaire_9034/fichedescriptiveformulaire_9034.pdf

 

 

 

 


Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


Commentaires (1)

  • Invité - lucien

    Si y'a bien un truc qui me fatigue c'est la déclaration d'impôt, en plus depuis que j'ai acheté un studio avec la condition duflot c'est l'enfer je jongle entre le site <a href="/http://www.sunfimmo.com/defiscaliser-france/plafonnement-loi-duflot/">www.sunfimmo.com</a>;, le guide explicatif et les conseils fiscaux, maintenant qu'elle est déjà préremplie c'est top le problème c'est que je ne vérifie pas trop!

Poster un commentaire en tant qu'invité

0

La pub ça ne rapporte pas grand chose, en plus ça vous laisse d'horribles cookies non comestibles, autrement appelé trackers. Ce cookie est utilisé par DoubleClick (Google Adsense). Vous avez le droit de ne pas en vouloir et donc quitter cet excellent blog. (par ailleurs j'utilise piwik).