Publicité
Se procurer une arme

Hier soir, (dimanche 1 février 2015), je regardais un excellent reportage sur France 5 sur le problème du mercure dans les plombages des dents. Dans ce reportage, on nous explique que le taux maximum recommandé par la santé est de 1µg de mercure et que lorsque vous avez 5 plombages (qui est en fait un amalgame de mercure, argent et d'autres ferrailles) vous pouvez être mesuré à 6 à 7 µg, que si vous mâchez un chewing-gum ce taux monte à 40 µg. Les effets peuvent être dévastateurs sur la santé. Après ce reportage, je change de chaîne pour passer sur M6 pour un autre reportage sur la mort ...

Surprise, M6, nous explique les 4 façons d'obtenir une arme en France. Plusieurs sont légales, d'autres sont complètement illégales. Je nage en plein délire. Après les tueries de Charlie Hebdo, où certain cherche à se procurer des armes pour se défendre et se sentir en sécurité. M6 nous donne le manuel du parfait passeur d'armes. Comble de la bêtise, on nous fait la démonstration. Pour faire bonne figure, à la fin du reportage, le journaliste détruit les armes au chalumeau. Auparavant, on nous dit que celle (un kalachnikov) ramenée des Balcan a été amenée à la Gendarmerie. Le titre de ce zone interdite était "Terrorisme, grand banditisme : d'où viennent les armes". Je me demande bien qu'elle mouche a piqué M6.(et qu'elle mouche m'a piqué de vous reporté ça).

Comme je fais partie de la famille des gros cons, j'ai décidé de vous expliquer ce que dit le reportage (spoiler à fond, cela vous évitera de le visionner).

1) Aller chercher son arme en Albanie ou un autre pays des Balkans. En 2011, un AK47 (autrement appelé kalachnikov) était vendu 500 € avec 2 chargeurs et 100 munitions. La journaliste fait passer en toute illégalité via le transport routier (bus) une arme parfaitement fonctionnelle. Cette arme, elle l'avait achetée à un trafiquant qui lui avait même expliqué quelle route prendre pour passer les frontières. Depuis 2011, il est fort probable que les contrôles ont été renforcés. Ces armes proviennent d'une révolte. Pendant, la révolte, les gens ont pillé commissariats et casernes de tout le arsenal. Il est estimé à 2 millions de pièces, dont 600 000 toujours pas retrouvées. Sachez que si vous tentez l'aventure et que vous vous faites prendre, il vous en coûtera 10 ans de prison.

2) Remilitarisé une arme de collection. Il parait que c'est plus ou moins facile, au risque de se faire arracher une main si le travail est mal fait. Sans compter que vous risquez d'enrailler l'arme. Dans le reportage, ils n'y parviennent pas. Ils ne trouveront pas la culasse d'un AK 47. On apprend que ces armes sont en vente libre. Que des fans de jeux vidéos, des collectionneurs les achètent pour sentir ce que ça fait dans les mains (oui, les gens sont étranges).

3) Commander une arme sur le darknet. Cela commence par un cours de comment se connecter au Darknet auprès d'un informaticien. M6 prend soin de flouter certaine partie de l'image, MAIS on y voit très clairement l'onion bien connu de n'importe quels informaticiens (ou pas).  Le journaliste, sûrement par soucis d'anonymat complet se connecte au darknet depuis les marches de la grande Arche de la Défense. Drôlerie surprime, pendant qu'il commande son arme au milieu des badauds qui mangent leur midi sur ces même marches, on nous filme des gendarmes !!! Grosse déception pour le journaliste, ce jour là, il n'y avait pas de AK 47. Le journaliste se rabat alors sur le pistolet de James Bond. 20 jours plus tard, il le reçoit dans un colis relais (un magasin pour enfant).

Con comme je suis, j'ai suivi la procédure. Je ne suis pas allé jusqu'à la fin, comprendre achat de bitcoin et m'inscrire sur les sites dit sympa. Ah oui, toutes les transactions se font en bitcoins et il y a une banque pour ça. Bref n'étant pas initié à toutes ces subtilités, et surtout nullement intéressé, j'ai laissé tombé. Inutile de me demander dans les commentaires comment on fait, je n'en sais rien. Finalement, n'ayant pas poussé très loin mes recherches, j'ai trouvé que c’était plus le supermarché des drogues de tous types que d'armes. Évidemment, je n'avais pas les bonnes clefs.

Je rappelle tout de même que n'importe qui peut créer un noeud sur le réseau de l'onion, y compris les autorités. C'est déjà arrivé. Niveau sécurité des échanges, on peut mieux faire.

4) Sûrement, le plus drôle de tous et le plus simple, aller chercher une licence de ball-trap, et aller acheter un fusil de chasse. Vous lui sciez le canon, vous voilà équipé d'une arme point pour la maison. Clou du spectacle, on interroge un député pro arme qui vous dit qu'effectivement, c'est un peu une faille. LA GROSSE BLAGUE est que ce député est accompagné d'un des plus grands lobbyistes du moment, dont je tairais le nom, mais dont je pense que ses actions sont fortement préjudiciables dans bien des domaines, répond à sa place. On nage en plein délire (encore), depuis quand un député à besoin de lobbyistes pour répondre à des questions d'un journaliste !!!!

Enfin, dans le reportage, on interroge un braqueur, qui explique que braqueur c'est son métier. Que son arme est factice et que tout est dans la persuasion. Il dit surtout que si les bijoutiers, sûrement sa cible, commencent à s'armer, que eux aussi s'armeraient de plus belle.

A la fin de l'émission, interview rapide de 3 intervenants. L'un d'eux finira par dire que de toute façon, dans les cités, les gens connaissent les contacts pour se procurer tel ou tel type de matériels ... Que ceux qui achètent leur arme sur le darknet sont les particuliers.

On pense que 10 millions de Français sont équipés d'armes de guerre. Les autres, que l'on pourrait appeler des lapins, ont au mieux une bombe lacrymogène qui n'ont pas vraiment d'effets (bah, oui faudrait pas gazer des gendarmes par erreur).

Que penser d'un tel reportage. Est ce une volonté gouvernementale d'armer sa population ? Est-ce une grosse bêtise M6 ? Est une annonce que M6 boutique va vendre des armes de collections ? Est ce pour nous faire encore plus peur ?

J'en reviens toujours pas de ce reportage qui me semble irréel. Je souhaites mettre en garde les gens tentés par ces aventures qu'elles ne sont pas sans risques.

Je me demande quand même, si les clubs de tir ne vont pas rencontrer un nouveau succès.

darknet 001darknet 002darknet 003darknet 004darknet 005 


Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


Commentaires (1)

  • Invité - dwgd

    sympa mais inutile. le deep web n'est pas le dark web. si tu es pas linux laisse tomber direct. si tu l'es, apprends et ouvres les fenetres. acheter des armes est à la portée de tous sinon, sous condition d'âge.<br />thx pour ta contrib

Poster un commentaire en tant qu'invité

0

La pub ça ne rapporte pas grand chose, en plus ça vous laisse d'horribles cookies non comestibles, autrement appelé trackers. Ce cookie est utilisé par DoubleClick (Google Adsense). Vous avez le droit de ne pas en vouloir et donc quitter cet excellent blog. (par ailleurs j'utilise piwik).