Publicité

En ce moment, il y a plusieurs actualités qui m'amusent beaucoup.

Tout d'abord, je vais vous parler de la fin des sacs plastiques ou presque. Elle devait s'appliquer au 1er Janvier 2016. Qu'elle ne fut pas ma déception, surprise, lorsqu'au Monop du coin, j'ai vu ces horribles mais bien pratiques plastiques sacs encore proposés. A la demande de la brasseuse de vent professionnelle (Ségolène Royal), l'entrée en vigueur sera effective au 1er Juillet 2016. Il parait qu'il y a des stocks à écouler. Alors ça, si ce n'est pas la grosse blague du jour.

Cette réforme, j'ai l'impression de l'avoir attendue 2 ans. Alors dire qu'on n'est pas prêt et que l'on va l'être dans 6 mois c'est vraiment se foutre de la gueule du monde.
Ça me fait d'autant plus marrer, que bizarrement Monoprix propose des sacs nylons repliables style un Kway, depuis au moins 6 mois. Ces sacs ingénieux, une fois repliés prennent à peine plus de place qu'un sachet de mouchoirs en papier.

Les commerçants ont plusieurs solutions à proposer. Soit vendre des sacs en plastiques réutilisables dont l'épaisseur est supérieure à 50 um, soit des sacs en papier.
Les commerces de bouche n'ont pas attendu, les sacs sont la plupart du temps en papier. Le problème avec ces sacs, c'est que lorsqu'il pleut, vous vous retrouvez avec votre repas étalé sur le trottoir.

Je ne peux m'empêcher de penser à l'impact écologique pour la fabrication de ces sacs. Combien d'arbres a-t-il fallu abattre pour les produire? Si cela peut éviter  de tuer des milliers (millions) d'animaux partout sur la planète, pourquoi pas. Bientôt, on nous dira que la production de papiers recyclés pour fabriquer les sacs ne suffit plus ... On verra ce que ça donne dans quelques années.

Sur les divers articles à ce sujet, on nous montre souvent les sacs accrochés aux arbres. Je dois avouer que cette image, il y a bien longtemps que je ne l'ai pas vu. En revanche, lorsque j'étais jeune, c'était une autre histoire. Dès qu'il y avait un coup de vent, habitant à côté d'un centre commercial, c'était noël avant l'heure dans les arbres.
Pour être honnête, j'aime bien ces sacs et je leur trouve quelques avantages.
Tout d'abord, lorsque vous avez eu des enfants en bas âge, vous savez que se sont vos meilleurs amis pour faire poubelle de couches jetables. Ensuite, ils ont cet énorme avantage d'être imperméables et donc résistants aux asseaux de la pluie. D'autre part, on pouvait faire des cerf-volants avec :D. Enfin, ils se rangent facilement dans une poche de vestes.
Maintenant en pratique ça donne quoi ?

Mardi dernier (02/02/2016) je vais au Monop du coin. J'arrive à la caisse. Le caissier me dit, vous voulez un sac payant. Je lui réponds fièrement Non, j'ai le mien que j'ai acheté il y a quelques mois et que je traîne dans ma poche de veste. La vérité est que son sac en papier à 9 ct,s je n'en voulais pas.

Pour l’anecdote, deux de mes collègues se sont retrouvés dans des situations cocasses. La première s'est retrouvée à porter tous ces médicaments de la pharmacie à chez elle dans les bras. Le deuxième s'est retrouvé bien dépourvu lorsque le boucher lui a dit, nous n'avons plus de sac (après discussion, il a obtenu le sac). Bref, il est temps de s'équiper.

Bref vous l'avez compris, je suis totalement pour cette mesure. Maintenant, j'aimerais que l'on trouve plus de sacs pliables comme on les trouve chez Monoprix. Cela dit, un effort sur la conception serait la bienvenue. Car oui, ils sont sympas, non ils ne sont pas pratiques pour un sou. Ils glissent dans la main et on a l'impression que nos achats vont se retrouver sur le trottoir. Mais bon, à 1€50 que dire.


Sinon il y a le sac fraise ou le sac Aubergine

Et l'accent circonflexe dans cette histoire. Alors là, je dois avouer que je sèche, mais pourquoi supprimer l'accent circonflexe? Vais je, devoir écrire Jérome ou Jérôme. Je ne comprends pas cette réforme. Je ne comprends pas qu'on a attendu 16 ans pour l'appliquer. Il m'a fallu des années pour écrire correctement, sans trop de fautes, et voilà que maintenant, je vais passer pour un vieux rétrograde. Je rejoins tout à fait l'idée suivante:

Julien Soulié, professeur de lettres classiques, s’est montré dubitatif. « Est-ce qu’on supprime les dates de l’Histoire de France, sous prétexte que ce n’est pas facile à retenir ? Non. Il est plus simple plutôt que de soigner le malade de casser le thermomètre et là en l’occurrence, on casse le thermomètre plutôt que de soigner les difficultés en orthographe que connaissent les élèves d’aujourd’hui. »

Aujourd'hui, les réseaux sociaux fourmillent d'exemple ou l'accent circonflexe est indispensable. Je rappelle la règle c'est uniquement sur les i et les u:

LandesYves écrivait ainsi:

"Je vais me faire un petit jeûne"
"Je vais me faire un petit jeune"

 Une illustration qui m'amuse beaucoup

Posté par BAUDRY sur jeudi 4 février 2016

Maintenant, je comprends que l'on veuille redonner un coup de fouet à une langue difficile pour qu'elle soit plus facile à apprendre. Mais à quoi bon, ce combat me semble perdu au profit de l'anglais et peut-être du chinois, du russe.

 


Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


Commentaires

  • Aucun commentaire trouvé

Poster un commentaire en tant qu'invité

0

La pub ça ne rapporte pas grand chose, en plus ça vous laisse d'horribles cookies non comestibles, autrement appelé trackers. Ce cookie est utilisé par DoubleClick (Google Adsense). Vous avez le droit de ne pas en vouloir et donc quitter cet excellent blog. (par ailleurs j'utilise piwik).