Publicité

Je reviens de vacances, j'étais totalement déconnecté. Il faut dire qu'avec mon forfait Bouygues, là où je vais, il y avait peu de réseaux. De toute façon, je n'avais pas vraiment le temps de regarder les Twitter et autres sources d'information. L'actualité geek, c'est Windows 10, Google qui a donné un nom à la version M d'Android (marshmallow alias Android 6.0) et plein d'autres annonces, qui étrangement me laisse indifférent.

Pour ma part, les vacances se sont très bien passées. Si on excepte que j'ai torturé le Samsung S3 mini de mon épouse et que j'ai achevé lors du changement de vitre. Çà, c'est pour le gros fail geek de l'été. Pourtant, j'étais assez confiant. J'avais regardé des vidéos, lu la petite fiche explicative fournie avec la vitre (visible, je l'avais mal lu).

Bref, le sujet brûlant du moment, c'est le terrorisme. On a un présumé terroriste qui s'apprêtait à faire un carnage dans un Thalys. La version de ce terroriste est qu'il allait faire un braquage avec un AK47 et un pistolet. On peut vraiment se poser la question de la disproportion de son armement par rapport à son action.

[ATTENTION HUMOUR NOIR]

Imaginez la scène que certain vive au quotidien dans le métro. Un individu torse nu entre dans le wagon avec en bandoulière, un kalachnikov.

Bonjour mesdames et messieurs, je suis actuellement sans domicile fixe. J'ai 26 ans et je dors dans la rue. Je vais passer dans les rangs pour une pièce ou un ticket restaurant. Si vous ne donnez rien, je vous offrirez une jolie balle en cuivre dans la tête ...

Un problème, si il s'agit d'un braquage, où compte-t-il mettre le fruit de sa récolte ?

[ATTENTION HUMOUR NOIR]

Dans cette histoire, ce que je retiens, c'est la leçon de vie que nous ont donnée quelques hommes. 3 Américains, 1 anglais, un Franco-Américain et 2 autres personnes. Ces hommes n'ont pas hésité à se mettre en travers de la route de cet individu lourdement armé. Perdu pour perdu, autant tenter sa chance. Et c'est le message qu'il faut envoyer. On n'a pas peur (ou on s'en fous), ce qui arrivera.Dans cette histoire, ce que je retiens, c'est la leçon de vie que nous ont donnée quelques hommes.

Personnellement, depuis des mois, lorsque je prends le métro 1, je me dis que s'il y a une bombe ça va faire du dégât. J'imagine que si j'en échappe, je pourrai au moins apporter les premiers secours. Chacun doit sûrement agir à sa place.Cela dit, il faut continuer de travailler. Comme le disait feu Pasqua, il faut terroriser les terroristes. Je ne sais pas qu'elle sera ma réaction face à un terroriste lourdement armé. Je peux juste me souvenir de mon service militaire. (attention anecdote) Je devais mener un assaut contre un camp. J'étais planqué derrière un hangar et j'attendais le GO. Lorsque le chef me dit, on y va, j'y suis allé. En gros, j'étais le premier à me jeter dans la gueule du loup et tout seul, les autres n'ayant pas suivi. Lorsqu'en face, ils ont commencé à nous canarder dans tous les sens, j'ai vite fait demi-tour pour revoir la stratégie. Pour l'effet de surprise, c'était réussi, mais pas le notre, celui des défenseurs. Bref, je me suis pris une soufflante et j'y suis retourné immédiatement. Je suis mort, fin de l'histoire. Bizarrement, on a été déclaré vainqueur. Cela m'a appris au moins une chose. Il faut bien observer avant de s'engager.

Je ne suis pas un défenseur du service militaire. Cependant, je pense que tout n'était pas mauvais. Être en situation de guerre, entendre le bruit que peut faire un FAMAS ou un fusil d'assaut n'est pas un si mauvais enseignement pour ce prémunir du danger. Apprendre des rudiments de self défense, voir lorsqu'un pistolet est chargé ou pas (pas pour tous malheureusement), savoir manipuler une arme pour la désactiver n'est peut-être pas si inutile pour mettre en sécurité.

Toujours est-il que parmi les hommes qui sont intervenus, 2 étaient des militaires, avec des réflexes qui vont bien.

La réalité, c'est que l'on ne contrôle pas grand chose. À chaque fois, on s'aperçoit que le terroriste est passé à travers les mailles du filet. On s'est équipé en loi qui semble inefficace. Toute la population française est sous écoute (sauf les députés ... tiens tiens on vote les lois sauf pour soit même, mais c'est un autre sujet). Malheureusement, les terroristes ont déjà trouver la parade. Se préparer à l'étranger, ne pas communiquer, attendre le GO.

Ce qui me fait le plus peur, c'est le retour des djihadistes en France. Ces personnes seront probablement déboussolées et risquent de confondre la réalité et leurs psychoses.

En conclusion, on est bien obligé de vivre avec, cela ne doit pas nous empêcher de continuer à vivre. Il faut sûrement se préparer un jour ou l'autre à une guerre frontale. En attendant, on peut continuer à vivre notre vie, faire avec les problèmes de la bourse. Jouer avec nos gadget favori etc ...

Je vous laisse avec cette intervention de Charles Pasqua, à l'heure actuelle, je ne suis pas sur que l'on puisse tout dire.

 

 

 


Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


Commentaires

  • Aucun commentaire trouvé

Poster un commentaire en tant qu'invité

0

La pub ça ne rapporte pas grand chose, en plus ça vous laisse d'horribles cookies non comestibles, autrement appelé trackers. Ce cookie est utilisé par DoubleClick (Google Adsense). Vous avez le droit de ne pas en vouloir et donc quitter cet excellent blog. (par ailleurs j'utilise piwik).