Publicité

Vous êtes déçu du résultat des élections présidentielles 2017. Vous n'attendez plus rien de politiques qui ne répondent pas à vos aspirations. Vous trouvez que la terre est malmené et la question écologique complètement occultée. Le moment est peut-être venu de penser autrement.

C'est mon épouse qui m'a proposé ce film. 

Dans ces temps d'élection ou c'est la bagarre, où les gens se disputent pour une idée. L'essentiel n'est-il pas de prendre soin de la terre pour qu’elle nous donne à manger? Du travail, il y en aurait pour tout le monde si on arrêtait de pourrir la terre avec des machines, des engrais, des semences non-naturelles. Certains aiderait à fabriquer et maintenir des outils, d'autre cultiveraient la terre, d'autre s'illustreraient autrement. Revenons à des modèles plus proche de l'humain et respectueux du sol. Il ne s'agit pas de renier le progrès. On ne va pas rendre nos iPhone, PC, voitures etc... Ils s'agit de s'adapter pour sauver ce qui peut l'être encore. Et oui, nous en sommes déjà là. Y a que voir les famines, les guerres dans le monde. 

Le film retrace le parcours de deux amis d'enfance dont un brillant élève dont la réussite lui masquait l'essentiel. Dans une sorte de quête initiatique, ils vont être amené à rencontrer des personnes qui vont leur ouvrir les yeux. Quel sont les besoins essentiels ? Comment des multinationales ont transformé les humains en consommateurs. Comment des multinationales essaient de s'accaparer des choses naturelles données par la terre pour en faire des produits commerciaux. Comment elles ont pourri les terres, lessivé des sols à grand coup de pesticides et laissés les hommes en plan car elles n'ont pas prévu la suite. Un peu partout dans le monde fleuri des initiatives. Peut-être faudrait il regarder autrement les chamans et autre professeur. Ils seraient peut-être temps de se rappeler que nous ne sommes que des poussières d'étoiles (Hubert Reeves )

On a été bercé toute notre jeunesse par le sempiternel, si tu ne travailles pas bien à l'école, tu finiras sans travail. La réalité c'est qu'on a été formaté pour répondre à une société vu par une oligarchie. Comprendre ici, répondre au besoin de l'oligarchie. 85 personnes détiennent autant que 3.5 milliards d'autres (bonjour la répartition !!) 

Il est peut-être temps de se poser les vraies questions, de suivre son instinct. Je suis très mal placé pour dire tout ça. Tous les jours, je balance des promotions de sites chinois. Je ne pense pas tout abandonner (mon confort) pour le suivre (mon instinct). Mais ça cogite. On cultive sur le balcon, c'est déjà un début. 

Le Film

Le film n'est ni un documentaire environnemental, ni une fiction, ni plein de choses. Il est sert, en quelques sortes, de support à une réflexion que vous devez mener avec vous même. Si vous voulez des réponses concrètes à ce que devrait être le futur, Demain! est plus adapté à votre besoin.

Le film est globalement intéressant. Forcément on est amené à se poser des questions. Il y a cependant quelques longueurs. (et lire les sous-titres c'est fatiguant ;) )

L'histoire du film (celon le communiqué de presse)

Quand Nathanaël retrouve Marc à New York, les deux amis ne se
sont pas vus depuis 10 ans et leurs trajectoires les ont éloignés :
Nathanaël vient de finir un film environnemental en Inde, Marc, lui,
exporte de l’eau en bouteille pour une multinationale...
Mais un accident vient interrompre son « rêve américain ». Cloué
au lit, il se résout à visionner une série de documentaires laissés
par Nathanaël sur la “marchandisation du monde”. Dès lors, sa
conscience ne le laissera plus tranquille. Oubliant ses plans de
carrière, Marc rejoint Nathanaël en Inde où ils commencent une
épopée improvisée. Equipés d’une petite caméra et d’un micro,
ils cherchent à comprendre ce qui a conduit aux crises actuelles
et d’où pourrait venir le changement. De l’Inde au Guatemala en
passant par San Francisco et l’Ardèche, c’est toute leur vision du
monde qui va être ébranlée...

Pour voir le film et aussi aller plus loin, ça se passe ici => enfin là ;)


Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


Commentaires (1)

  • Invité - louise

    Mon enseignant de <a href="/http://www.carpediem-team.fr/v2/">pnl</a>; à l'université va justement organiser une séance de visionnage la semaine prochaine sur ce film de reflexion (comment le décrire?!), merci pour cette article qui vaut comme préface

Poster un commentaire en tant qu'invité

0