Publicité
législative 2017

Si je me présentais aux #législatives 2017, pour de vrai ? Hier, la boutade était facile, mais si j'allais jusqu'au bout de la démarche ?

Le constat

On en est tous plus ou moins au même constat. Autour de 40 ans (et surement avant), on se rend compte que les personnes que nous présentent les différents partis politiques ne sont que des marionnettes à voter les lois suivant les consignes. Ils arrivent, que lors de votes cruciaux, ces personnes ne soient même pas présentes dans l’hémicycle et pourtant votent. Il s'agit là du ballet des votes de quelques-uns et donc de l'imposition de lois que nous ne voulons pas. Ces personnes ne représentent pas vraiment le peuple. Elle représente les idées d'un parti (soit 20% du peuple si l'on en croit la dernière élection présidentielle). 

L'idée

L'idée d'une démocratie à la Suisse est séduisante. Reste à savoir si sur un peuple de 65 millions d'habitant cela est jouable.

L'idée est d'envoyer à l'assemblée nationale des personnes qui n'ont aucune connaissance dans le milieu et seul l'intérêt global les intéresse. Des personnes qui ont travaillé pour avoir leur salaire et qui savent ce qu'est la vraie vie. Pas celle des paillettes. Je parle de celle où tu te demandes comment tu vas payer tes factures. Celle où tu vois les gens dans la rue, le métro. Celle où par tes engagements associatifs, tu as côtoyé du monde.

Des personnes compétentes, ils en existent des masses. Malheureusement, ces personnes n'ont nullement le besoin de se présenter. Elles savent se satisfaire de ce qu'il y a au menu.

Evidemment, un comique comme moi ne va pas changer la donne, en revanche plusieurs ? 

Tout le monde se précipite pour être adoubé par Macron. Est-ce une entreprise de recyclages ? 

Que puis-je proposer ?

Déjà, je n'ai pas d'amis dans la finance, les médias, l'industrie etc... Je ne crois pas avoir de grosses casseroles dans le dos. 

Ensuite vous pouvez communiquer en direct via les réseaux sociaux entre autre.

Ce que je propose est différent. Pas de partis, pas d'étiquettes, les seuls à qui je dois rendre des comptes se sont les électeurs.

Mon programme est simple, rendre le pouvoir au peuple. Mettre l'humain au centre des décisions. La règle sera l'intérêt général avant l'intérêt de quelques uns. 

Je souhaite que les personnes se reprennent en main, qu'elles aient confiance en elles, qu'elles soient moteur de leur vie et qu'on diminue l'assistanat à toutes les sauces. Pour cela, il faudra simplifier un grand nombre de choses et je serais à l'assemblée pour proposer toutes ces simplifications. Ça suffit toutes les lois stupides qui empêchent l'humanité d'avancer et se créer ses richesses véritables.

L'idée est aussi de privilégier tout ce qui fait du bien à la planète. Explorons les voies qui permettent des progrès significatifs pour préserver cette planète et continuer à avoir un niveau de vie décent. Arrêtons de nous mettre des freins sous la menace de tel ou tel lobby. D'ailleurs, j'exigerais que les lobbyistes sortent de l'assemblée.

Ma vision se veut à court et surtout à moyen et long terme. Arrêtons de pondre des lois inefficaces. Si je ne fini pas le travail parce que je ne briguerais peut-être qu'un seul mandat j'espère que quelqu'un prendra le suite. Bref, je veux mettre une action pérenne.

Je veux que la France arrête de vivre au-dessus de ses moyens. Je veux une économie raisonnée.

Je veux que chaque Français ai assez pour vivre.

Je veux une agriculture où les paysans ne soient pas les prisonniers des banques ou des grands groupes alimentaires.

Je veux que les députes aient la notion de services à l'état et pas l'inverse. En clair, on est élu pour une mission qui est de représenter le peuple et l'intérêt général. Et surtout qu'ils rendent des comptes clairs.

Je veux qu'un député ne puisse ne se présenter que 2 fois dans sa vie. Que sa retraite soit calculée comme elle l'est pour les autres professions et pas comme un privilège.

Arrêtons de croire que tous les enfants sont identiques. Redonnons de la liberté aux enseignants pour que chaque enfant puissent s'épanouir. Arrêtons le formatage des cerveaux.

Je n'oublie pas l'Europe. Telle qu'elle est construite, elle ne me convient pas. Je veux une Europe humaine et pas économique aux services de grands groupes internationaux. Nous devons la reprendre en main à 28 pays.

J'ai quelque sujet qui me tiennent à cœur comme les logiciels libres. Les initiatives individuelles ou collectives au service de la communauté qui sont parfois freiné par tel ou tel règlement. Je veux que chacun reprenne ses responsabilités. L'écologie

Vous avez d'autre idée n'hésitez pas à me les soumettre.

Enfin, comme je ne suis que le représentant du peuple, on tirera 1000 personnes au hasard habitant la circonscription. Ces personnes seront consultés pour les grandes décisions.

Ma devise slogan : Le bon sens d'abord.

Le compte à rebours est lancé. Vais-je réussir à trouver un ou une suppléante ? Vais-je réussir à déposer notre dossier de candidatures en préfecture dans les temps? Vais-je convaincre suffisamment de personnes dans la 8ieme circonscription des hauts-de-Seine (Sèvres, Meudon, Chaville, Ville-d'Avray, Marne-La-Coquette) ? 

N'hésitez pas à relayer cette initiative et à faire de même, présentez-vous pour l'intérêt général, ne soyons plus les moutons de la république.

Promis, la prochaine fois, je mets des photos :D.


Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


Commentaires (2)

  • Invité - anatolem

    Pour se présenter aux élections législatives, le candidat doit remplir plusieurs conditions énumérées dans le Code électoral.

    Le candidat doit :

    être Français, électeur et âgé d'au moins 18 ans au 1er janvier de l'année d'élection
    ne pas être privé de ses droits civiques
    ne pas être placé sous tutelle ou curatelle
    avoir satisfait à son devoir relatif au service national

    Tout candidat peut se présenter dans la circonscription de son choix et non uniquement dans celle dans laquelle il est inscrit électoralement.

    En revanche, une seule candidature est envisageable, il est ainsi impossible de se présenter dans deux circonscriptions différentes lors du même scrutin.

    Il y a inéligibilité dans certains cas pour un candidat si celui-ci a une fonction de militaire, de préfet, de magistrat, de haut-fonctionnaire, etc.

    La constitution d’un compte de campagne doit aussi être déposé afin que le Conseil constitutionnel et la Commission nationale des comptes de campagne et des financements politiques en vérifient la régularité.
    Il me semble que la date limite c'est le 19 mai ?
    Bonne chance.

  • Invité - anatolem

    Merci beaucoup. Je suis toujours à la recherche d un mandataire financier et du suppléant. Je garde bon espoir :)

Poster un commentaire en tant qu'invité

0

Les pubs Adsense enregistrent pas mal de choses dans ses cookies, c'est votre droit de ne pas en vouloir (par ailleurs j'utilise piwik avec Do not track activé).