vélo

Je vous passe le communiqué de presse de idealo. Je le trouve très instructif sur l'évolution des prix des vélos électriques et trottinette car c'est incroyable.

Tout d'abord, je ne suis pas un intégriste ni du vélo, ni de la trottinette. Je peux très bien comprendre que pour aller au boulot, conduire les enfants à l'école, faire les courses c'est plus simple à voiture. À Paris, la place de la voiture est de plus en plus réduite. Du coup, les pistes cyclables dans certains endroits de la capitale commencent à vraiment être trop petites (On a même vu des embouteillages de vélos, joie du mois de septembre).

Pendant les vacances, un/une cycliste s'est fait écraser par un camion sur une portion que j'utilise régulièrement. Il ne l'avait pas vu. Elle était malheureusement dans son angle mort (qui porte malheureusement bien son nom). Après, il n'est pas interdit aux conducteurs de véhicules de vérifier qu'il n'y a pas quelqu'un à sa droite avant de tourner.

J'ai aussi plusieurs messages de bon sens à mes nouveaux copains de vélos ou trottinettes. Respectez les feux, surtout pour les piétons (et vous ne pas vous faire bousculer ...). Lorsque vous vous faites doubler, sur la piste, s'il vous plaît, au prochain feu, ne vous mettez pas devant ceux qui vous ont doublés (vous allez les ennuyer). La nuit, pensez à être bien visible surtout si vous doublez en 3 ieme file et qu'on arrive en face. Avant de dépasser jetez un coup d'oeil rapide pour voir que vous n'êtes pas en train de vous faire doubler. Enfin, si vous avez des gants, les fluo c'est bien sympa lorsque vous faites le signe de tourner (j'ai d'autres messages, mais je risque de passer pour un faiseur de leçon que je ne respecte pas toujours).

Pour les automobilistes, les pistes cyclables ne sont pas des voix de stationnement. Je rappelle que lorsqu'un carrefour est encombré, normalement vous ne devez pas vous engager (cela dit, je comprends que c'est pénible).

Encore beaucoup de travail. Désolé pour la leçon de morale.

Bref voici le communiqué de presse.

Journée mondiale sans voiture (22-09) : quels sont les moyens de locomotion alternatifs les plus plébiscités par les Français.e.s ? Quel budget y consacrer ?

Vélos & trottinettes électriques ont le vent en poupe !

À l’approche de la journée mondiale sans voiture qui aura lieu mercredi prochain, le 22 septembre, idealo, comparateur de prix du Groupe Axel Springer, 1er en France et en Europe s’est intéressé à l'évolution de la demande et du prix des trois alternatives à la voiture les plus populaires : trottinettes électriques, vélos électriques et vélos de ville.

Analyse d’idealo :

« Le vélo électrique et la trottinette électrique sont les moyens alternatifs à la voiture préférés des Français.e.s. Si la trottinette électrique reste plus accessible financièrement, les vélos électriques ont vu leur prix moyen baisser de 63% entre 2019 (2399 €) et 2021 (899 €). L’arrivée des vélos électriques Xiaomi sur le marché a grandement contribué à cette baisse de prix. » explique Anna Perret-Silberberg, Responsable RP chez idealo

Répartition de la demande : l’électrique séduit toujours les Français.e.s !

En analysant la répartition de la demande en trottinettes électriques, vélos électriques et vélos de ville sur sa plateforme pour la période janvier-août sur les trois dernières années (2019-2020-2021), idealo.fr dévoile le TOP 3 des moyens de locomotion alternatifs à la voiture les plus plébiscités par les Français.e.s. Et force est de constater que les Français.e.s se tournent largement vers des moyens de locomotion électriques. Ils représentent à eux seuls environ 98 % de la demande contre seulement 2 ou 3 % pour les vélos de ville. Et si l’on se penche sur les deux grands favoris des Français.e.s, on s’aperçoit que la trottinette (67 % de la demande en 2021) l’emporte sur les vélos électriques (32 %). Un choix qui peut s’expliquer par des tarifs deux fois moins élevés et une simplicité à emporter et ranger.

Répartition de la demande.png

Évolution des prix : les vélos électriques de plus en plus accessibles

En analysant le prix moyen des trottinettes électriques, vélos électriques et vélos de ville sur sa plateforme pour la période janvier-août sur les trois dernières années (2019-2020-2021), idealo.fr met en lumière une importante baisse du prix moyen des vélos électriques. Entre 2019 et 2021, le prix moyen pour un vélo électrique est passé de 2399 à 899 €, soit une baisse de 63%, notamment liée à l’arrivée de Xiaomi sur le marché. Avec un modèle pliant proposé à partir de 500 €, le fabricant chinois séduit les citadins à la recherche d'un modèle peu encombrant leur permettant de combiner transports en commun et vélo pour leurs trajets. À l’inverse, on remarque une légère augmentation du prix des trottinettes électriques (+ 8%, soit 30 €) liée à l’arrivée de la gamme Pro de Xiaomi sur le marché.

Évolution Prix.png

Répartition de la demande par an
  2019 2020 2021
Vélo électriques 27 % 34 % 32 %
Trottinettes électriques 70 % 64 % 67 %
Vélos de ville 3 % 2 % 2 %
Source : pour chaque année, idealo.fr a analysé la répartition de la demande en trottinettes électriques, vélos électriques et vélos de ville sur sa plateforme pour la période janvier-aôut.
Évolution des prix
  2019 2020 2021
Vélo électriques 2 399,00 € 990,00 € 899,00 €
Trottinettes électriques 369,00 € 399,99 € 399,00 €
Vélos de ville 379,00 € 318,68 € 352,99 €
Source : pour chaque année, idealo.fr a relevé le prix moyen trottinettes électriques, vélos électriques et vélos de ville sur sa plateforme pour la période janvier-aôut.
We use cookies

Nous utilisons des cookies sur notre site web. Certains d’entre eux sont essentiels au fonctionnement du site et d’autres nous aident à améliorer ce site et l’expérience utilisateur (cookies traceurs). Vous pouvez décider vous-même si vous autorisez ou non ces cookies. Merci de noter que, si vous les rejetez, vous risquez de ne pas pouvoir utiliser l’ensemble des fonctionnalités du site.