Publicité

Je sens la déception chez vous. Peut-être les larmes de désespoir montent elles en ayant lu le titre. J'espère que vous n'êtes pas trop déçu tout de même ;). La "blague" se finit là. MAIS, c'est passé à un cheveu.

Il est vrai qu'à l'écriture de cet article, il nous reste 6 heures pour finaliser les démarches.

Dans ma tête, le projet était ficelé de A-Z. Je vous l'aurais expliqué durant la campagne. Dans ma tête, il s'agissait d'un sacrifice, du style, bon plus qu'il faut le faire. Attention, les chevilles vont enfler dans les prochaines lignes.

En clair, je me voyais sauveur des idées, sauveur du peuple qui ne croit plus en ses représentants. Sauveur de la bataille de la planète (ah non, pas celle là, N.Hulot est déjà dans la place :D ). L'idée était simple, je n'ai rien à me reprocher, je ne traîne pas de casseroles (surement quelques-unes qu'on m'aurait inventées), je pense avoir un minimum de bons sens, je crois être un peu altruiste.  Bref, si je me rase la tête, j'aurais été le monsieur propre de l'assemblé :D.

Maintenant, redescendons sur terre !

Des sacrifices ?

- La famille; lorsqu'on est député, on n'est normalement pas souvent là tôt le soir pour embrasser ses enfants, son épouse. ( On fait la fête partout autour de verres de Champagne)

- Je laisse mon emploi lucratif pour un avenir incertain. Imaginez, je suis élu (pure spéculation), dans 5 ans ou avant si dissolution, le contexte est différent, je ne me représente pas (trop dégoûté par les magouilles que j'ai vues), je ne suis pas réélu. Il serait bien difficile, à 46 ans, de retrouver du boulot dans l’informatique (ça voudrait aussi dire que j'ai mal fait mon travail et que les mentalités n'ont pas évolué).

L'idée

L'idée était de réellement représenter ceux qui m'ont élu. De mettre des moyens modernes pour interroger, aux besoins, les électeurs de la circonscription. En clair, commencer à mettre en place une vraie démocratie participative. (et s'inviter chez les gens pour boire des coupes de Champagne).

J'avais entamé les démarches et prévus une profession de foi. Je crois que dans le style borné, gueulard et difficilement corruptible, j'aurais été pas trop mal. (En vrai, je n'aime pas trop le Champagne).

Les causes de la renonciation.

- En premier lieu, j'ai trouvé ma suppléante que ce matin. C'est un peu court pour se libérer de ses obligations professionnelles, courir à la mairie, etc ... En réalité, je n'avais pas poursuivi ma recherche de suppléant lorsque je me suis aperçu qu'en 2012 sur la 8 ieme circonscription des Hauts-de-Seine, il y avait 19 candidats. En 2012, je n'étais pas sur cette circonscription. Ce n'est donc que ce matin que j'ai posé la question, au cas où (la réponse a été positive :D )!!

- Deuxièmement, le mandataire financier. Là, il faut l'avouer, je me suis raté. Ouvrir un compte de campagne ce n'est pas bien compliqué. Trouver la personne qui va gérer ce compte et tout ce qui en découle se révèle plus cavalier.

- Troisièmement, j'ai vu le nombre de députés qui ne se représentaient pas à leur propre succession, un peu dégoutté de l'assemblé. J'avoue que cela m'a mis un petit coup au moral. (Il ne doivent pas aimer le Champagne non plus).

Le budget et campagne.

Le budget aurait été essentiellement consacré à l'édition des bulletins de vote. Je pense qu'on pouvait s'en sortir pour 500€ - 800 €. 

Pour les réunions publiques, j'aurais utilisé la voix d'internet, type Facebook, periscope dans le style, je vous invite dans mon salon, parlons un peu (après avoir vu le Show Jérôme :D ). (c'est le minimum Geek)

Je me serais déplacé sur les marchés (c'est bien le minimum).

Toute bonne blague a une fin.

La blague est finie pour cette fois. Elle a été un peu courte à mon goût. Peut-être qu'à l’occasion d'une dissolution ou dans 5 ans, on remettra le couvert. On sera nettement plus prêt. (cela dit, place aux jeunes :D ) (faut dire qu'avec cet article, je viens d'augmenter mon coefficient crédibilité :D)

J'espère avoir donné des idées à d'autres. J'espère que l'on aura de vrais représentants et que mon idée de participation par tirage au sort sera reprise. J'espère que Macron va réussir là où ça fait 36 ans qu'on échoue. J'espère que les politiques dépasseront les clivages droites-gauches pour mener à bien une politique cohérente pour le bien de la France. J'espère que les députés connaîtront le prix des choses (une chocolatine c'est 1€10  à Paris, 0,90 € en province ( 3€ si on appelle ça pain aux chocolat dans le sud ouest ;).

A bientôt.

Autres articles:

Si je me présentais aux législatives pour de vrai.

Comment se présenter comme candidat aux législatives 2017


Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


Commentaires

  • Aucun commentaire trouvé

Poster un commentaire en tant qu'invité

0