Publicité

Ce drone au look de guêpe à l'air vraiment sympa. J'ai donc demandé à avoir un échantillon. Si j'avais lu la notice avant, je n'aurais peut-être pas fait ce choix. Je pensais avoir reçu un drone pilotable avec un smartphone. Ce drone bien sympathique m'a demandé beaucoup d'efforts d'apprentissage. Je vous souhaite la bienvenue dans le monde du FPV et de la radiocommande. 

Me voilà plongé sans préavis dans le monde passionnant du modèle réduit et du modèle radiocommandé. Cet article servira de test et également de base pour les grands débutants.

J’ouvre le carton bleu. Je commence à lire le manuel d’utilisation et de mise en place. Il y a effectivement quelque chose qui cloche. Il ne parle pas du tout de smartphones. Il parle de protocole DMS2 / DMSX, de bêtaflight. Au secours, je n’y comprends rien. Heureusement, Google est mon ami, mais pas seulement. Je fais donc appel à la seule personne de mon entourage qui a des connaissances étendues dans le domaine de la R/C, je nomme Olivier (Auteur de l'excellent blog http://electrondad.blogspot.fr/). Je me ferais également aider par Motard Geek de WeAreFPV.

Description du Furibee F90

Le quadricoptère se présente sous la forme d’une guêpe. Tout de suite, on aperçoit le module caméra, les hélices tripales, les protections de ces dernières. Le corps est en fibre de carbone. Sous le capot de la guêpe on trouve, un module récepteur (protocole DMS2). Le récepteur Omnipotent 8CH DSM est fixé sur une carte R/C SP Racing F3 EVO Brushed Flight Controller. Tout est déjà soudé, on a rien à faire. Ça ne vous parle pas, moi non plus. D’après les connaisseurs, c’est une carte assez bien. À l’avant de la carte est placé le module FPV, ayant une portée de 60m. Vous ajoutez 4 moteurs plutôt basiques, la batterie de 400mAh 2 cellules (il paraît que le nombre de cellules est important) logées sous le corps et vous avez le Furibee F90. Sur le côté est placé un connecteur USB pour relier la "carte mère" au PC.  Le récepteur connait uniquement le protocole DSM/DSMX.

3 versions

Le Furibee F90 existe en 3 versions. Dans mon cas, il s'agit de la version 1, la plus basique.

Version 1: Le récepteur DSM est inclu
Version 2: Le récepteur FrSky non inclu (surement à souder)
Version 3: Inclu FrSky Receiver, un transmetteur (la manette), FPV Goggles, et 

Caractéristiques

Vu intérieur du furibee F90


SP Racing F3 EVO Brushed Flight Controller (la carte mère)
- Il peut être alimenté par jusqu'à 2 cellules LiPo
- Prend en charge l'entrée de signal des récepteurs PPM, SBus, DSM
- Equipé du buzzer et vous pouvez régler la tension d'alarme
- MPU6050 Gyroscope / accéléromètre
- Connecteur micro USB pour la programmation

Récepteur Omnipotent 8CH DSM
Compatibilité: Télécommande DSMX / DSM2, JR, Horizon, Walkera et Spektrum (Comme pour les débutants, il est recommandé d'utiliser l'émetteur DSM2.)
Distance: 1.5km (en extérieur) / 150m (intérieur)
Tension: 3.0 - 3.6V
Taille: 9.5 x 1mm

Caméra AIO FPV
Résolution: 600TVL
Fréquence: 5.8GHz
Catégories: 40
Puissance: 25mW
Distance de transmission: environ 50 - 65m
Transmetteur FPV intégré
Cliquez ici pour télécharger le mode d'emploi de la caméra FPV.

Vous voulez profiter complètement de ce drone (en version 1), il vous faudra ajouter un transmetteur (la manette) et des googles FPV (récepteur vidéo sous forme de masque).

Vu de face Furibee F90 gearbest

Un peu de vocabulaire

Le monde du R/C possède un vocabulaire assez spécifique. Vous allez entre parler de:

  • Récepteur Receiver: C'est le module électronique qui reçoit les ordres de la manette
  • Transmetteur  : C'est la manette ou la radicommande
  • Assiette : euh, il fau que je révise
  • Thurler : Que l'on peut traduire par les gaz
  • Binder : Appairer radiocommande et drone 
  • Protocole : Méthode de communication entre la manette et le drone
  • Pour profiter pleinement de ce drone vous devez être équipé d’un transmetteur avec le protocole DSM2. Dans le meilleur des cas dd un casque FPV
Betaflight 001Betaflight 002Betaflight 003Betaflight 004Betaflight 005Betaflight 006

Le test du Furibee F90

Le test

Olivier m'avait prévenu, il y a quelques réglages à faire entre le transmetteur (la radio commande) et le récepteur (le drone). Il utilisera sa Déco 10 avec quelques modules supplémentaires. Rassurez-vous, Gearbest conseille des transmetteurs suivant :

  • DSMX / DSM2 -compatible
  • JR
  • Horizon
  • Walkera and Spektrum remote controller ( As for beginners, it is recommended to use the DSM2 transmitter. )

Ils devraient demander peu de réglages. Pour ma part, j'ai opté pour un Devo 7E et le programme Deviation

La première chose que l'on doit apprendre est de démarrer et couper les moteurs. Il y a une petite manip à réaliser. C'est expliqué dans la documentation. Avant de réaliser la manipulation, il faut apparier le transmetteur et le récepteur. En clair, il faut accorder le récepteur et le transmetteur. Si vous n’arrivez pas à le faire facilement, il faudra passer par bêtaflight. Olivier est un chef et maîtrise tout à fond. Il va facilement accorder sa radio. Petite difficulté, les moteurs ne démarrent pas tout de suite. Trois manipulations après, les moteurs démarrent. Il faudra tout de même passer par bêtaflight pour 2-3  autres nouveaux réglages. Olivier aime le travail bien fait. Après avoir inversé la commande des gaz, nous voilà prêts.

Le moins que l'on puisse dire est que les BEEEEEP sont stridents, sauf lorsque le drone est perdu dans les hautes herbes.

Voilà tout est prêt, enfin presque il faut recharger la batterie. Je sors le câble spécial. C’est un peu long. Olivier possède un super chargeur spécial pour batterie RC. Il gère les batteries multiples cellules et réalise l'équilibrage de la charge. En 10 minutes, la batterie est chargée.

Nous sommes enfin prêts. Nous allons au parc avec nos familles. Lui va jouer avec le drone moi filmer comme je peux :). Par chance, il n’y a pas grand monde. Il fait froid. Cela va considérablement réduire le temps d’utilisation du drone guêpe. Les batteries n’aiment pas trop le froid. Le drone se comporte bien. Il a une légère dérive qu’il faut compenser en attendant de refaire un réglage. Il est assez doux à piloter. Il se contrôle très bien. 

 

Après cette démonstration d'un pro et après avoir reçu ma radiocommande, je décide de reproduire ce qu'Olivier m'a montré. J'ai juste passé quelques jours (et quelques heures au téléphone avec Olivier) pour trouver le bon réglage pour uniquement démarrer les moteurs. Réglage que j'ai trouvé par hasard en visionnant une vidéo ... En fait, le plus dur a été de trouver que le câble USB que j'utilisais ne fonctionnait pas entre le récepteur (drone), mon PC et bếtaflight. J'arrivais à parfaitement appairer la radiocommande et le drone. Ensuite, rien ne se passait sur BêtaFlight. Une fois les réglages à peu près corrects je me lance. J'ai choisi un espace dégagé. Autre chose à ne  jamais, mais alors jamais faire que j'ai bien entendu fait, flasher le firmware avec BetaFlight. Les tests d'Olivier avaient été réalisés avec le Firmware d'origine. 

La suite est bien simple, j'ai réussi à bien crasher le drone, plusieurs fois, car je suis un violent persévérant. J'ai même fini par virer les protections. Suite aux nombreuses chutes, les protections tordues bloquaient les hélices. Maintenant, je dois apprendre à régler la radiocommande pour un pilotage en douceur.

L'avis de l'expert (Electron DAD)

Qualité de vol : la stabilisation fonctionne bien, le drone demande peu de rattrapage aux commandes, il est maniable et assez précis vu qu'il n'est pas particulièrement vif. En FPV, cela devrait être sécurisant. J’émets des doutes quant à la qualification racing. On est loin des vitesses à atteindre. Le drone est léger, c'est un inconvénient en extérieur. Il ne faudra pas trop de vent. Autre point faible, il faut l'appairage systématique à chaque démarrage, c'est pénible :-).
À voir s'il y a un mode plus patate...
 
Lors des tests (sur la vidéo), il y avait une petite dérive sur l'axe du lacet (yaw).
 
Il serait plus maniable encore si on avait retiré les protections hélices qui procurent une grosse prise au vent (ça se ressent vraiment en vol, surtout sur des modèles aussi petits).
 
Pour la technique, je préciserais le type de FC, le logiciel de paramétrage, le type de moteur (brushed), la fréquence vidéo, radio, le protocole radio à minima et la taille du drone pour avoir une idée.
Electron DAD a piloté le Furibee avec une DEVO 10 sous déviation TX.

Les étapes avant le premier vol pour un débutant.

  1. ) installer l'extension Bêtaflight sur Chrome
  2. ) connecter le drone à bêtaflight via un câble USB (normalement, vous devez voir la représentation de votre drone bouger)
  3. ) appairer la manette et le drone (suivant le mode d'emploi de votre manette) (la LED orange sur le drone ne doit plus clignoter)
  4. ) bouger les joysticks et les voir évoluer (si tout est bien paramétré)
  5. ) régler le THD (trotthle) de manière à faire démarrer les moteurs

Pour le FPV, soit vous recherchez le bon canal sur vos lunettes, soit vous changez le canal sur la guêpe. Il y a un petit bouton à côté de l'objectif.

Les plus les Moins

Les plus

  • Plusieurs versions
  • On trouve toutes les pièces détachées
  • Le pilotage est correct
  • Tout-en-un sans montage

Les moins

  • Notice approximative
  • protection vraiment trop fragile et quasi inutile.

Conclusion

J'ai un peu de mal à dire à qui se destine ce petit joujou. Les protections, le fait que tout y est (récepteur, carte mère, module caméra) le destinerait plus à un débutant qui ne veut pas se prendre la tête. Les protections sont fragiles pas de quoi rassurer font que je doute de la destination. Les plus expérimentés préfèrent surement tout monter eux-mêmes. Sans une aide extérieure, je pense que j'aurais passé des jours et des jours à comprendre comment faire voler ce drone. Pour conclure, ce drone vole très bien, est agréable à piloter (pour les habitués). Maintenant, je dois acheter un système FPV pour profiter au maximum de ce drone.

Les Liens

Achats : 

Un peu d'aide : 

Un GRAND MERCI à Electron DAD qui m'a énormément aidé à faire voler ce drone : http://electrondad.blogspot.fr/

Les Photos

Furibee F90 001Furibee F90 002Furibee F90 003Furibee F90 004Furibee F90 005Furibee F90 006Furibee F90 007Furibee F90 008Furibee F90 009Furibee F90 010Furibee F90 011Furibee F90 012Furibee F90 013Furibee F90 014Furibee F90 015Furibee F90 016

La vidéo

 

 

Test du Furibee F90 par WeAreFPV


Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


Commentaires (3)

  • Invité - Julien

    Merci pour votre réponse,
    dans l'attente de vos photos, je vais essayer de voir sur le forum wearefpv.

  • Invité - Julien

    Bonjour,
    On m'a offert la furibee F90 accompagné d'une radiocommande devo7. Je ne sais pas du tout comment faire fonctionner les deux ensemble?
    Pourriez vous m'aider ?

  • Invité - Julien

    Ça doit être possible, le temps que je récupère le furibee que j'ai prêté et que fasse un max de photos pour tout ce qui est raccordage avec la radio commande et tout ça... Comme ça risque de prendre du temps essayez de voir avec le forum de wearefpv , il y a des personnes très très compétente.

Poster un commentaire en tant qu'invité

0

Publicité - Ce contenu peut vous intéresser - Test

Publicité

Communiquez avec Geekmps Sur Facebook

Les pubs Adsense enregistrent pas mal de choses dans ses cookies, c'est votre droit de ne pas en vouloir (par ailleurs j'utilise piwik avec Do not track activé).