Publicité
Drone Yuneec Breeze 4K

Le Breeze 4 k de Yuneec est le premier vrai drone selfie que je teste. Habituellement, je teste des drones plus ou moins stables qui n’ont rien à voir avec ce genre d’objets volants. Les questions que je me pose sont plutôt techniques. Comment vais-je faire sans manette. Vais je le laisser partir à l’aventure avec les diverses fonctions de vol automatique. À qui s’adresse ce drone ?

Yuneec tu connais ? À vrai dire pas vraiment, mis à part quelques tests. Maintenant, je peux le dire, le Breeze 4K mérite d’être connu. Il a beaucoup de qualités, et quelques défauts. Autant le dire tout de suite, si vous cherchez un drone de compétition pour la course et le pilotage, passer votre chemin. Ce drone est avant tout destiné à faire de l’image. Il n’est pas nouveau, il est arrivé pour Noël de l’année dernière (depuis, il y a eu des mises à jour). Son prix a bien baissé, les caractéristiques sont plus qu’honnêtes, les mises à jour continuent d’arriver, on peut dire qu’il n’a pas vieilli. Il s’adresse clairement à un public amateur de vidéo pour qui la technique ne prime pas sur l’image. Vous le sortez de la boite, vous le connectez, il vole. 

Description et Caractéristiques

Yuneec Breeze 4K test avis et présentation boite de présentation

Description

Le Breeze 4K arrive dans une boîte blanche de taille moyenne. À l’intérieur, on a le drone hélices repliées, les protections, une batterie. Le drone est tout blanc. Il se décompose en un bloc central et 4 branches terminées par des hélices. À l’avant, la caméra mobile sur un axe vertical, sur le dessus l’antenne. À l’arrière on enfile le bloc batterie. Sur le bloc batterie, il y a l’interrupteur marche/arrêt. Au-dessus, plusieurs capteurs.

La promesse

Faire de l’image en full HD et 4K, du selfie en particulier.

Spécification générale

  • Votre drone à selfie 4K toujours à disposition
  • Caméra 4K UHD premium articulé avec chipset Ambarella haut de gamme
  • Résolution vidéo : 3840 x 2160 pixels
  • Résolution photo : 4160 x 3120 (13 MP)
  • Pilotage via appareil connecté incl. 720 p image en temps réel
  • Parfaite stabilité à l’intérieur et à l’extérieur grâce à la technologie des capteurs à flux optique GPS et IPS
  • Batterie LiPo rechargeable et remplaçable et chargeur inclus
  • Partager des images et des vidéos directement via les médias sociaux
  • Il vous suit pas à pas selon vos envies, atterrit par simple pression d’un bouton, vole en cercle autour de vous, vole en s’éloignant de vous et revient (modes de vol automatiques Selfie, Follow Me, Orbit Me, Journey, Return Home)
  • Fonction de live streaming (seulement pour iOS)
  • FPV & Controllerest disponible séparément

Le Test du Breeze 4 de Yuneec

La découverte

Yuneec Breeze 4K test avis et présentation 033

Le drone n’est pas très grand 24cm. Il est livré dans une boîte très pratique pour le transport. On y loge les protections, le drone, les batteries (une dans le drone, et une dans un emplacement prévu). Le pilotage s’effectuera au moyen d’un smartphone via une application très bien conçue ou d’une radiocommande (non fournie). Les protections sont faciles à mettre en place. Personnellement, je ne les ai pas utilisées. Cela me vaudra un nettoyage pour cause de rencontre avec un arbuste...

Les modes d’emploi sont en plusieurs langues, dont le français, et sont minimalistes. Toute l’aide, ou presque est contenue dans l’application des smartphones et un mini livret. L’aide contenue dans l’application du smartphone vous sera proposée à la lecture pour chaque nouvelle fonction que vous utiliserez pour la première fois. Il est tout à fait possible de télécharger l’aide au format PDF sur le site Yuneec.

L’appairage avec le smartphone est ultra facile. Vous allumez le drone avec l’interrupteur LED, la LED clignote bleu rapide. Vous vous connectez au WiFi avec le mot de passe qui va bien (dans la notice). Le drone émet un bip, voilà le drone est appairé. Petit conseil, si l’appairage ne se fait pas, passez votre smartphone en mode avion et allumé seulement le WiFi. On vous conseille de changer le mot de passe pour éviter les vols...

Yuneec Breeze 4K test avis et présentation cul du drone

Étant habitué aux drones dont le contrôle est moyen, je suis allé avec numéro 1 au stade de Ville-d’Avray. À 8 heures du matin, il n’y a personne, donc on ne risque pas grand-chose. En plus, le stade est en herbe synthétique, c’est très bien pour les atterrissages d’urgence (il n’y en aura pas).

La veille du test, j’ai chargé les batteries. Via l’application, j’ai paramétré différentes valeurs. J’ai limité la hauteur minimale à 70 cm et la max à 4 m. J’ai également limité la vitesse. Ce drone est vraiment bien conçu pour la sécurité. J’ai aussi réalisé un petit décollage en intérieur. (en même temps, la vitesse max est 20km/h de quoi largement voir venir ;) ).

Une fois connecté au drone vous choisissez votre activité, pilotage, selfie, vue circulaire. L’activité choisie, l’écran des radios commandes apparaît sur fond de la vidéo captée par la caméra du drone. Il s'adapte suivant l'activité choisie. En bas à droite, le bouton décollage. Vous appuyez dessus, une glissière apparaît pour être sûr que cède bien ce que vous voulez faire. Le drone décolle à 70 cm du sol et attend vos ordres. Il est tellement stable que c’en est troublant. Il ne bouge pas d’un iota. (Je crois qu’il veut se faire tirer le portrait).

Capture d'écran de l'application du Breeze

Capture réalisée depuis un screencast

Le décollage réalisé, le bouton décollage est remplacé par le bouton caméra. On switche entre les deux écrans, caméra, contrôle.

Je décide de le faire tourner sur lui même, il est toujours impressionnant de stabilité. Je n'ai pas eu à le calibrer. La possibilité existe d'un simple clic (se référer à la notice). Je comprends mieux pourquoi les drones sont interdits en ville. Il devient trop facile d’espionner son voisin. Cela dit, il est tout de même assez sonore (les pales n’ont pas du être étudié pour ne pas faire trop de bruit).

Tous les mouvements sont fluides. On a l’impression qu’il évolue sur un nuage, sauf qu’il n’est pas vraiment silencieux. Il est vraiment facile de faire de l’image et ce concentrer sur cet aspect plutôt que le pilotage. Les vidéos et images sont enregistrées dans une mémoire interne de 16 Go. Il faudra penser à prendre un PC ou autres pour les décharger si vous devez en faire beaucoup.

Les vidéos sont de bonnes qualités et remplissent vite la mémoire interne. Il n’y a pas de son dans les vidéos. Cela dit, pour entendre le moteur et les hélices du drone, c’est surement un bon choix.
Ce drone ne semble pas prévu pour voler de nuit. Dans la fiche technique, il parle de crépuscule. Il résiste plutôt bien à des vents faibles (ce qui est pas trop mal, certain ne résiste pas et se font emporter comme une feuille).
Pour les photos, je ne vous montrerais pas mes exemples car j'ai comme dirait oublié mes cours de cadrage (en vrai, je les ai réalisées vite fait juste pour le test en intérieur en bazar ...).

Application Android Breeze cam choix activité

L’autonomie est un peu juste et dépendra de l’utilisation. Je l’estime à 10-12 minutes. De fait, emporter 2 batteries pour une courte session ne sera pas du luxe. Si vous être en voiture avoir un onduleur - transformateur sera surement une bonne idée. Les batteries chargent assez rapidement avec le chargeur dédié (fourni).

La distance de travail est annoncée jusqu’à 100 m. Je n’ai malheureusement pas testé cette possibilité au delà de 40 m. Jusqu’à cette distance, il n’y a eu aucun problème. C’est la plupart du temps suffisant pour réaliser des vidéos. 
J’ai oublié de tester le bouton retour à la maison.

Pour la fiabilité, je ne peux pas trop répondre, je ne l’ai eu qu’une dizaine de jours. Sur Twitter, un utilisateur me reportait des problèmes de batterie. https://twitter.com/simonstephPHOTO/status/915677953052332033

Les différents modes automatiques

Les différents modes sont disponibles suivant que le drone capte bien le GPS, que la batterie est suffisamment chargée.

Le mode follow-me paraît perfectible dès lors qu’il y a plusieurs sujets. On sélectionne à l’écran le sujet à suivre. Le sujet est suivi par la caméra (le drone étant en station). J’ai demandé à mon fils de courir. Dans un premier temps, le drone le suit bien de la caméra sans problème. Puis, sans trop de raison, il le perd. Le mode follow-me en mouvement de drone demande un smartphone avec un GPS précis. En fait, il suit le sujet qui tient le smartphone pilote et à la caméra.

Le mode Journey n’est pas à proprement parler d’une définition d’itinéraire à suivre. Le drone se recule de la distance demandée et revient en filmant la scène.

Mode orbit du Breeze 4kLe mode Orbite est pour moi le plus intéressant. Vous définissez le rayon de l’orbite. Le drone, à votre demande, réalise une vidéo circulaire d’un sujet, ou arc de cercle. C’est très intéressant pour filmer des bâtiments, des statues, un combat... On notera un léger décalage entre le point de départ et d’arrivé sur une petite orbite.

Mode Selfie du Breeze 4kLe mode selfie, comme son nom l’indique sert à réaliser des selfies. Je ne l’ai pas trop testé, car je ne lui trouvais moins d’intérêt.

Mode pilote du Breeze 4kEnfin le mode pilote. Celui-ci me parle plus. On peut, avec un peu d’entrainement, réaliser de très belle vidéo.

L’application Android (et surement IOS) Breeze Cam

Je trouve l’application très bien réalisée. Elle sait se faire oublier. Les écrans s’adaptent aux modes. Et je peux le dire, c’est la première fois que je lâche un drone de vue et regarde ce qu’il se passe à l’écran. J’ai ainsi pu passer derrière des arbustes. Le problème est la non-gestion des obstacles et des pentes. Non, il ne suit pas les pentes, c’est écrit dans la notice (c’est surtout un problème avec le mode follow-me).

Application Android Breeze 4K écran d'accueil

Plus de captures d’écran en cliquant sur ce lien.

Les plus, les moins

Les plus

  • Image vidéo correcte pour un cadre familial voir plus
  • Vraiment pour les débutants
  • Limitation de l’altitude et vitesse
  • Plutôt résistant
  • Vidéo stabilisée (pas en 4 K)

Les moins

  • Durée de vol limité à 10 minutes
  • Poids à cause de la réglementation française
  • 16 Go avec des vidéos de 600 Mo pour 1 min 30 s..
  • Transfert des énormes vidéos lent

Conclusion

Le breeze 4K s'adresse clairement à l'amateur qui veut se faire plaisir en proposant des vidéos vu de drone (en altitude ou pas). Il s’adresse aux débutants qui ne sont pas des pilotes de drone. C’est un excellent drone selfie, prise de vidéos et photos (un peu moins sur ce dernier point). Les numériques le traitaient presque de perche à selfie. Je n’ai jamais vu une perche de 80 mètres. Il est assez compact pour entrer dans un petit sac à dos et l’emporter partout avec soi.. Il est vraiment stable ce qui permet de le mettre en station pour réaliser les images et vidéos. Les images sont plus que correctes. En ce moment, la concurrence est rude dans le domaine. Je pense qu’à moins de 300 €, il a sa place. Je l’aurais bien gardé, mais j’ai dû le rendre au service de presse :(. Bref, un bel outil qui fait passer le plaisir de produire de l’image avant celui de la technique. 

Si vous avez des questions n'hésitez pas à les poser dans les commentaires, j’essaierais de répondre dans le mesure du possible.

Liens

Achat du Breeze 4K chez amazon.fr — clique ICI

Site internet de Yuneec https://www.yuneec.com/fr_FR/home.html

Page du Breeze 4K en français https://www.yuneec.com/fr_FR/drones-camera/breeze/apercu.html

mode d’emploi en français

mode d’emploi — démarrage rapide

Galerie de Photos et capture d’écran

Photo du produit

Yuneec Breeze 4K test avis et présentation 001Yuneec Breeze 4K test avis et présentation 002Yuneec Breeze 4K test avis et présentation 004Yuneec Breeze 4K test avis et présentation 005Yuneec Breeze 4K test avis et présentation 006Yuneec Breeze 4K test avis et présentation 007Yuneec Breeze 4K test avis et présentation 008Yuneec Breeze 4K test avis et présentation 009Yuneec Breeze 4K test avis et présentation 010Yuneec Breeze 4K test avis et présentation 011Yuneec Breeze 4K test avis et présentation 012Yuneec Breeze 4K test avis et présentation 013Yuneec Breeze 4K test avis et présentation 014Yuneec Breeze 4K test avis et présentation 015Yuneec Breeze 4K test avis et présentation 016Yuneec Breeze 4K test avis et présentation 017Yuneec Breeze 4K test avis et présentation 018Yuneec Breeze 4K test avis et présentation 021Yuneec Breeze 4K test avis et présentation 022Yuneec Breeze 4K test avis et présentation 023Yuneec Breeze 4K test avis et présentation 025Yuneec Breeze 4K test avis et présentation 026Yuneec Breeze 4K test avis et présentation 027Yuneec Breeze 4K test avis et présentation 029Yuneec Breeze 4K test avis et présentation 030Yuneec Breeze 4K test avis et présentation 031Yuneec Breeze 4K test avis et présentation 032Yuneec Breeze 4K test avis et présentation 033Yuneec Breeze 4K test avis et présentation 034

Screenshoot application Android Breeze Cam

Application Android Breeze 4K 001Application Android Breeze 4K 002Application Android Breeze 4K 003Application Android Breeze 4K 004Application Android Breeze 4K 005Application Android Breeze 4K 006Application Android Breeze 4K 007Application Android Breeze 4K 008Application Android Breeze 4K 009Application Android Breeze 4K 010Application Android Breeze 4K 011Application Android Breeze 4K 012Application Android Breeze 4K 013Application Android Breeze 4K 014Application Android Breeze 4K 015Application Android Breeze 4K 016Application Android Breeze 4K 017Application Android Breeze 4K 018Application Android Breeze 4K 019Application Android Breeze 4K 020Application Android Breeze 4K 021Application Android Breeze 4K 022Application Android Breeze 4K 023Application Android Breeze 4K 024Application Android Breeze 4K 025Application Android Breeze 4K 026Application Android Breeze 4K 027Application Android Breeze 4K 028

Vidéos

 

Un petit mot sur la société Yuneec 

Source le communiqué de presse de 2016.

Yuneec International a été créée à Hong Kong en 1999. Yuneec International Co. Ltd. est le leader mondial de l’aviation électrique et compte plus de 1800 salariés à Hong Kong, Shanghai, Los Angeles et Hambourg. Avec des centaines de brevets enregistrés, les technologies clés de Yuneec alimentent aussi bien ses aéronefs avec équipage que ses drones. En 2014, Yuneec a lancé son premier drone prêt à voler à peine sorti de son emballage, le Typhoon Q500, et en 2015, la société a ajouté une version 4K avec des fonctions innovantes comme WatchMe pour qu’il soit encore plus facile de tourner la vidéo parfaite. Avec le drone à selfie 4K, Yuneec dépasse les limites classiques du genre et propose à la fois un accessoire de mode, un drone à selfie haut de gamme et un produit incontournable. Pour plus d’informations, rendez-vous sur www.yuneec.com

Un petit rappel à la loi

Bien que nous sommes le 4 octobre 2017, les décrets de loi de 2016 ne sont toujours pas passés. Je me dois de vous rappeler les lois françaises. En clair, il est interdit de voler sur toutes les communes de France et quelques points stratégiques comme les aéroports, les bases militaires, les centrales nucléaires etc... (ça devient franchement compliqué). Voir la carte ci-dessous (ou lien ici). 


Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


Commentaires (3)

  • Invité - Paula

    Pour le mot de passe avez-vous essayer de réinitialiser le drone? Le service client ne vous a pas renseigné? Sinon testé les sites spécialisés.
    Il fait vraiment de belle photo et la connexion au portable est un atout si c'est aussi simple que vous le dites
    Paula de <a href="/https://www.radiocommande.fr/">radiocommande.fr</a>;

  • Invité - Cagnat

    Bjr j ai parcouru votre publication avec intérêt. Je viens de perdre un breeze et en ai racheté un. Je cherche comme changer le mot de passe par défaut. Savez vous comment fait on car sur iphone je n ai rien trouvé merci d avance patrice

  • Invité - Cagnat

    Bonjour, j avoue je n' ai pas testé la manipulation (exemplaire de prêt). Si je ne me trompe pas, il faut renommer le Breeze, confirmer, à ce moment vous pouvez changer le password wifi
    en anglais
    Sinon il paraît qu'il y a un fichier wireless.conf sur le drone. Sur l'exemplaire que j ai eu il n'y avait absolument rien dans la mémoire du drone.
    J imagine que l application iPhone est identique à celle Android.

Poster un commentaire en tant qu'invité

0

Publicité - Ce contenu peut vous intéresser - Test

Les pubs Adsense enregistrent pas mal de choses dans ses cookies, c'est votre droit de ne pas en vouloir (par ailleurs j'utilise piwik avec Do not track activé).