Publicité
Parrot Bebop 2 power

Depuis quelque temps lorsqu'on entend parler de Parrot, c'est toujours assez mitigé. Les drones sont bons, mais ceci, mais cela etc ... J'ai donc eu envie de tester le Parrot Bebop 2. Il faut dire que les vidéos sont alléchantes et je ne comprenais pas les avis mitigés. J'ai donc tanné un petit peu le service de presse pour me faire prêter le drone. Après un colis perdu par la poste, j'ai enfin reçu le Bebop 2 POWER (kit FPV et tout bien)

Il est arrivé dans sa dernière version, la Power. C'est donc avec un grand plaisir que j'ai enfin pu tester le drone. La météo n'a pas été de la partie. Tant pis pour les superbes images avec un grand soleil. On aura droit à la pluie, la grisaille, le froid et le vent.

Je ne sais pas vraiment s'il est nécessaire de présenter cet extraordinaire drone. Il entre dans la catégorie "on le sort de la boîte il vole"

Parrot Bebop 2 power présentation, en vol

Description et Caractéristiques

Description

Je suis plutôt habitué aux drones de petite taille. Celui-ci, je le trouve plutôt grand malgré une taille moyenne (voir petite). Il est tout noir. Le corps (et la carte mère) est monté sur un châssis en suspension. Cela doit être fait pour éviter de transmettre les vibrations à la caméra. Le châssis se compose de quatre branches accueillant chacune un moteur de très bonne facture. Il faudra fixer les hélices sur l'axe du moteur. Il y a des détrompeurs pour les 2 types d'hélices.
Sur le corps on trouve à l'avant la caméra entourée d'une sorte de polystyrène, à l'arrière une grosse batterie. La batterie possède un connecteur propriétaire pour la recharger. Sous la caméra, on trouve le mini port USB et interrupteur marche-arrêt.
Sous le corps prennent place une batterie de capteurs et un ventilateur pour refroidir la carte mère. Elle est bien cachée dans le corps. Tous les éléments sont disponibles sur le site du constructeur.

Dans le pack, nous avons 2 batteries offrant 30 minutes d'autonomie chacune (soit 1h de plaisir), des lunettes FPV, une radiocommande (appelé Parrot Skycontroller 2) et son support smartphone, 4 hélices et l'outil de montage, le chargeur, le drone, 1 guide de démarrage rapide.

Parrot Bebop 2 power présentation vue d'ensemble

La promesse

1h de vol, des modes de prise de vues facile à utiliser, un mode sport, un mode prise de vues

Spécification

POIDS 525g
CAPTEURS Ultrasons, Altimètre, Système de positionnement optique (VPS)
SYSTÈME DE NAVIGATION INERTIELLE Gyroscope 3 axes,Accéléromètre 3 axes,Magnétomètre 3 axes
WI-FI ET TRANSMISSIONS Wi-Fi 802,11 a/b/n/ac,
Wi-Fi MIMO avec antennes 2,4 GHz Portée du signal: jusqu'à 2km avec le Parrot Skycontroller 2, sans obstacles ni interférences
BATTERIE AMOVIBLE Batterie de 3350 mAh
Autonomie de la batterie: 30min
MATÉRIEL Processeur Parrot P7 Dual Core
Mémoire flash interne de 8 Go (celui que j'ai reçu avait 16)
Système de localisation par satellites GPS + GLONASS
PERFORMANCE Moteur 1280 KV
VIDÉO ET PHOTO Caméra CMOS grand-angle de 14 mégapixels avec 2 formats
photo: JPEG et Adobe DNG RAW,Enregistrement
vidéo full HD 1080p avec système numérique de stabilisation d'image
STRUCTURE 4 moteurs
Structure renforcée en fibre de verre et Grilamid
Système automatique d'arrêt des hélices en cas d'urgence

Le Test

En 1 an de demandes, j'ai eu le temps de voir énormément de vidéos. Notamment une, où le pilote envoie le drone à 4,6 km en utilisant un relais wifi (ce qui est un peu interdit en France, sauf si vous le gardez en visuel ...).
Je rappelle que l'exemplaire que j'ai reçu est un prêt du service de presse. Pour les questions pratiques cela risque d'être un peu rude.

Comme promis la mise en route est rapide. On monte les hélices, on place la batterie, on télécharge l'application ou pas, on connecte la radiocommande au drone (cela se fait tout seul normalement), on appuie sur le bouton décollage, voilà c'est fini. On devient pilote (ou pas).

Parrot Bebop 2 power présentation, vol en intérieur

J'avais cru comprendre que la caméra était fixe. En fait, j'ai comme un doute, on peut la faire pivoter verticalement via une molette sur la radiocommande (je n'ai pas eu l'impression que tout le drone pivotait).

Dans ce test, on ne va pas perdre de vue le drone, donc pas de grand voyage à travers le ciel de Ville-d'Avray jusqu'à Marne la Coquette (loi oblige). On va donc tester un maximum de modes de vol si les conditions météos le permettent (nous sommes en hiver, avec du vent, beaucoup de mauvais cette année).

L'idée idiote du matin, après quelques tests en intérieur la veille, lancer le drone depuis le balcon. Ce n'était pas une bonne idée de le faire avant quelques réglages de vélocité. Tout d'abord, l'exemplaire que j'ai reçu ne tient pas en place en intérieur. Il a une petite tendance à avancer tout seul (problème réglé par la suite à une mise à jour). Mais comme j'étais en mode prise de vidéos, la réponse est moins rapide qu'en mode sport. J'ai donc eu un peu chaud lorsque j'ai vu les arbres s'approcher.

Parrot Bebop 2 power présentation 033

Une fois à l'extérieur, ça va mieux pour la stabilité. Il est complètement immobile, ce qui me permet de le quitter des yeux pour me concentrer sur les réglages.  Puisque tout le monde compare les Drone Parrot à ceux de DJI. Je vais vous raconter le test du balcon. Il s'agit de faire décoller le drone depuis l'intérieur de l'appartement (ou depuis le balcon) et l'envoyer faire un tour dehors. Le DJI Spark a étrangement échoué à ce test. Dès que ce dernier capte un satellite, pour une raison que j'ignore, il me revient comme un boomerang, résultat une hélice cassée contre la baie vitrée. Avec le Bebop, pas d'effets boomerang, test réussi parfaitement. 

Parrot Bebop 2 power mode follow me

Ensuite, j'ai testé les modes plus conventionnels sur le stade de Ville-d'Avray. Il n'y a rien à dire, il se pilote parfaitement. L'application est très bien conçue pour le pilotage, même si je préfère le pilotage à la radiocommande. La pluie m'a empêché de tester tous les modes de vols. Le blocage des moteurs m'a gêné. Lorsqu'on pilote en rase-motte, il arrive qu'a la faveur d'un virage un peu serré une hélice touche le sol. Là, le drone se crashe, et à l'écran, vous avez l'inscription moteur calé. Même si le drone est sur ses pieds, je n'ai pas trouvé la bonne manipulation pour le relancer à distance !! 

Le crash test involontaire.

Alors que je préparais mon plan de vol, avec le drone en station à 1 mètre, ce dernier tombe à 40 cm à côté de moi (ne jamais ce mettre sous un drone, jamais). Je regarde le drone, il manque une hélice. Je demande à Numéro 1 s'il l'avait vu. Malheureusement, non, il ne regardait pas le drone. Finalement, je l'ai retrouvée intacte à 30 mètres. Je pense qu'en bon étourdi, j'avais oublié de la serrer !!! Au moins, on peut dire qu'il est solide.

Le mode sport est juste très très bien, et j'avoue que là, il y a de quoi se régaler !!! Mon Numéro 1 était impressionné par la vitesse et les virages que l'on peut prendre. Moi plus par les cabrioles et gamelle qu'il s'est prise à cause de vol en rase-mottes et du vent.

Je n'ai pas testé les loopings dans tous les sens. Je pense toujours pensé que ces manœuvres sont accessoires ou juste pour montrer la fiabilité du drone.

La résistance au vent est tout à fait incroyable. Nous avons eu droit à une grosse dépression lors de notre test avec des rafales de vent conséquentes. Si visuellement, on voyait le drone un peu lutter (on avait l'impression qu'il allait décrocher), à la caméra il n'en était rien !! La stabilisation logicielle est parfaitement efficace. D'après météo France, les rafales étaient entre 40 et 60 km/h. Il s'est également pris une petite averse.

Le follow-me fonctionne plus que correctement. En fait, il y a en quelques sortes 3 modes follow-me. Le classique le drone suit de la caméra. Le drone suit la cible en se déplacent. Et enfin le mode escalade. Dans les 2 premiers modes, il n'a pas perdu la cible de vue (peut-être était elle un peu figée par le froid). Nous n'avons pas tenté le mur d'escalade. On reprochera juste l’absence de détections d'obstacle (non testé, on ne s'amuse pas à crasher 300€ de matériel).  

La précision du GPS est tout simplement diabolique. La touche retour à la maison peut être utilisé sans aucun problème et appréhension. Cette précision permet d'utiliser le mode plan de l'application (en option achat, mais on peut avoir des coupons). Bien au chaud, vous pouvez programmer votre plan de vol pour le faire exécuter par la suite. Je pense que cette option fait toute la force de ce drone !! J'avoue j'ai complètement kiffé ce mode (oui ça ne se dit pas trop). Il faut l'avouer ça permet de lâcher prise et faire confiance au drone. Il faut surtout penser à bien régler les hauteurs (j'ai encore un peu d’appréhension à ce niveau).

Cela se passe en 2 étapes (capture d'écran bien au chaud):

  1. On défini les points d’intérêt et l'altitude
  2. On définit les actions à réaliser lorsque le point est atteint.

Le pilotage au casque.

Fourni avec le kit, des lunettes FPV. En fait, un appareil ou l'on place son smartphone. Après un petit réglage, en avant le pilotage comme si vous étiez dans le drone. Comme tout est stabilisé, on a l'impression d'être dans un nuage. On pourrait se croire dans un jeu d'arcane. La différence est que les crashs peuvent être fatal (je l'ai vu faire la roue sans aucun dommage). Pour les débutants, prenez de l'altitude. On a beaucoup de mal a estimer la proximité du sol.

Parrot Bebop 2 power présentation, kit FPV

L'application Android (et ou Windows et Mac)

L'application FreeFlight Pro 4 est très bien conçue. Il faudrait tout un article pour vous en parler en détail, tellement les fonctions sont nombreuses et variées. La surprise vient plutôt de l'absence de mot de passe du wifi. Mais non je rigole, vous pouvez tout modifier, le nom du Wifi, ajouter un mot de passe. Tout cela est expliqué à la page 26 du manuel (en téléchargement ans les liens ci-dessous). Je pense que faire l'impasse sur le mode d'emploi vous prive de certaines choses amusantes comme les looping. vous découvrirez aussi comment vous inscrire à la drone Academy.

L'écran d'accueil donne les principales informations. Une petite touche sur la fenêtre de prévisualisation de la caméra embarquée, vous voilà en mode pilotage. On retrouve sur cet écran les principales commandes, décollage, prise d'altitude, auto-rotation, droite gauche, avance-recule, mode follow me.
Une petit touches sur l'icône V , vous voici sur l'écran prise de contrôle de la caméra.
On peut aussi connecter la radiocommande à l'application, ainsi elle se transforme en écran de prévisualisation et contrôle.
En environnement pollué par de nombreux wifi, l'image a tendance à se figer, c'est plutôt perturbant. Autrement aucun souci, tout est beau et fluide.
Dans l'application, on trouve tout ce qu'il faut pour contrôler le drone, hauteur, vitesse min, max, inclinaison du drone, etc.. Je trouve dommage que certain option offerte chez la concurrence soit en option payante !!

Il existe aussi une application pour Windows et Mac que j'ai installé mais qui ne m'a pas charmé (j'ai bien mes logiciels habituel). J'ai utilisé le logiciel Windows pour une mise à jour rapide du drone via USB. Les mises à jours suivantes, je suis passé par l'application ce qui est tout aussi simple

Capture d'écran de FreeFlight pro de Parrot

Parrot Bebop 2 power application Android 001Parrot Bebop 2 power application Android 002Parrot Bebop 2 power application Android 003Parrot Bebop 2 power application Android 004Parrot Bebop 2 power application Android 005Parrot Bebop 2 power application Android 006Parrot Bebop 2 power application Android 007Parrot Bebop 2 power application Android 008Parrot Bebop 2 power application Android 009Parrot Bebop 2 power application Android 010Parrot Bebop 2 power application Android 011Parrot Bebop 2 power application Android 012Parrot Bebop 2 power application Android 013Parrot Bebop 2 power application Android 014Parrot Bebop 2 power application Android 015Parrot Bebop 2 power application Android 016

La radiocommande

Je n'ai jamais vu une radio commande aussi imposante. Heureusement, elle est bien conçue. Elle ressemble à un joystick en un peu amélioré. Cela dit, pour les habitués des drones, le fait que la manette des gaz reviennent au centre demandera un micro temps d'adaptation. Finalement, ce n'est pas désagréable, ce mode de pilotage se rapproche pilotage au smartphone.
Il faudra également prendre connaissance des fonctionnalités des boutons présents sur cette radiocommande. Celui du contraste de la caméra est très utile. Celui de l'orientation de la caméra aussi.
La connexion au smartphone est facile. On monte le support, on relie le smartphone à la radiocommande voilà c'est fini la solution FPV fonctionne très bien.

Parrot Bebop 2 power présentation 018

La photo, la vidéo

Ce point est souvent reproché à Parrot. Si je compare au DJI Spark qui est dans la même gamme de prix, le Parrot n'a pas grand-chose à lui envier. Évidemment, si on le compare au Phantom 4 ou au DJI Mavic c'est une autre histoire, mais les prix ne sont pas les mêmes !!! Le plus gros reproche est donc le capteur photo/vidéo qui est capricieux. On peut avoir de superbe résultat, comme de mauvais résultats. C'est peut-être aussi un problème logiciel. Je pense qu'avec l'habitude et une bonne gestion manuelle du contraste, de la luminosité, on arrive toujours à un bon résultat (comme sur les vidéos de démonstration de Parrot). Ci-dessous, deux captures de deux vidéos, un cas où la vidéo est très correcte et une ou c'est n'importe quoi (aucun réglage dans les 2 cas).

 

Donc sans être exceptionnelles, les prises de vues vidéo en Full HD sont très bien. Les photos c'est une autre histoire. Elle manque un peu de piqué à mon goût.

Les plus, les moins

Les plus

  • Prise en main facile et facilité d'utilisation
  • Énorme autonomie (presque trop long)
  • Le mode vol sport est top
  • Très bonne résistance au vent
  • Réactivité du drone (y compris au smartphone, mais doit être lié à la puissance du smartphone)
  • Wifi 2,4Ghz ou 5ghz
  • Mise à jour régulière

Les moins

  • Le capteur photo difficile à prendre en main
  • L'absence de détection d'obstacle (même si en vrai ça ne sert à rien)
  • Certain mode de vol en option alors que gratuit chez la concurrence

Conclusion

 J'avais entendu quelques points négatifs au sujet de ce drone surtout comparé à la concurrence. La plupart des idées véhiculées sont fausses. A mon sens, sa seule vraie faiblesse est le capteur photo. Finalement, je trouve le Bebop 2 Power très bien. Il y a de quoi réellement s'amuser. En cherchant un peu, on trouve des applications complémentaires qui en feront de ce drone un outil vraiment très performant (le mode plan est tout simplement incroyable et bien réalisé). Le but avoué pour ce drone, en plus d'être ludique, est de pouvoir être programmé. Son kit de développement est disponible. Je peux le recommander aux personnes souhaitant apprendre le pilotage sans trop de risque, ou aux personnes recherchant un drone pour s'amuser et défier le record de distance parcourue par ce drone. La durée de vol, pour cette gamme de prix est tout simplement hallucinante (c'est presque trop long ;) ).

Liens

Photo

Présentation

Parrot Bebop 2 power présentation 001Parrot Bebop 2 power présentation 002Parrot Bebop 2 power présentation 003Parrot Bebop 2 power présentation 004Parrot Bebop 2 power présentation 005Parrot Bebop 2 power présentation 006Parrot Bebop 2 power présentation 007Parrot Bebop 2 power présentation 008Parrot Bebop 2 power présentation 009Parrot Bebop 2 power présentation 010Parrot Bebop 2 power présentation 011Parrot Bebop 2 power présentation 012Parrot Bebop 2 power présentation 013Parrot Bebop 2 power présentation 014Parrot Bebop 2 power présentation 015Parrot Bebop 2 power présentation 016Parrot Bebop 2 power présentation 017Parrot Bebop 2 power présentation 018Parrot Bebop 2 power présentation 019Parrot Bebop 2 power présentation 020Parrot Bebop 2 power présentation 021Parrot Bebop 2 power présentation 022Parrot Bebop 2 power présentation 023Parrot Bebop 2 power présentation 024Parrot Bebop 2 power présentation 025Parrot Bebop 2 power présentation 026Parrot Bebop 2 power présentation 027Parrot Bebop 2 power présentation 028Parrot Bebop 2 power présentation 029Parrot Bebop 2 power présentation 030Parrot Bebop 2 power présentation 031Parrot Bebop 2 power présentation 032Parrot Bebop 2 power présentation 033Parrot Bebop 2 power présentation 034Parrot Bebop 2 power présentation 035

Vidéo

 Bientot, c'est promis :D


Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


Publicité - Ce contenu peut vous intéresser - Test

Publicité

Communiquez avec Geekmps Sur Facebook

Doit bien y avoir un cookie qui traîne, c'est votre droit de ne pas en vouloir (par ailleurs j'utilise Matomo avec Do not track activé).